A partir de demain, j’arrête ! Vous étiez plein de bonnes résolutions et d’entrain : prêt à conquérir le monde, à accomplir tous vos plus grands souhaits de carrière et à abattre enfin votre To-Do List. Pourtant ce mail urgent à envoyer attendra demain et votre CV est toujours à l’état de brouillon. Bilan : Vous êtes un procrastinateur !

Pas de panique, vous n’êtes pas seul ! Selon une étude américaine, 95% des gens le sont et même 20% de manière chronique. Vous repoussez inlassablement tout ce que vous entreprenez et vous vous persuadez que vous travaillez mieux dans l'urgence ou que vous avez le temps. Le point positif c’est que vous êtes certainement un éternel optimiste. Pour le reste : ça se soigne. Welcome to the Jungle vous donne 8 conseils simples. (C'est rapide à lire et si, vous avez le temps !)

1/ Les petites tâches 

Ce projet vous paraît infaisable et cela fait des semaines que vous le repoussez. Effectivement, si vous ne vous concentrez que sur la finalité du projet, cela peut vite être décourageant mais Rome ne s’est pas construite en un jour ! En décomposant chaque grand projet en plusieurs tâches, vous avancerez petit-à-petit jusqu’au résultat final. Le cerveau arrive mieux à exécuter des tâches qu’il perçoit clairement, avec ordre et précision.

2/ Le commencement 

Arrêtez de dire que cela ne servira à rien de faire « juste » cela. Commencer est le plus dur, ensuite vous serez lancé. Ne laissez pas votre cerveau court-circuiter votre motivation avec des pensées contraires qui font retarder l’échéance. Utilisez des « starters » : petites tâches qui font avancer (préparer l’intitulé d’un mail, vérifier la disponibilité d’une salle pour le lendemain). Et surtout, ne dites pas “je n’ai pas le temps”, prenez-le ! Très souvent, ces tâches qui vous stressent ne prennent pas tant de temps et vous en passez plus à voir comment y échapper ! Vous aviez le temps peut-être de flâner sur des sites d’information ?

3/ Le bon moment

Le temps se prend mais se prend bien ! Les tâches les plus dures , que vous avez tendance à reporter, doivent être faites aux moments où vous êtes le plus efficace et concentré. Apprenez à vous connaître. Vous êtes plutôt du matin ? Accomplissez ces tâches au démarrage de votre journée. Ces tâches encombrent votre esprit et vous bloquent pour d’autres tâches plus simples donc tâchez de vous en libérer dès que possible.

4/ La règle des 2 minutes

Vous avez l’impression de ne pas avancer ? Déjà efforcez-vous de faire au fur-et-à-mesure toutes les tâches qui vous prendront moins de 2 minutes à réaliser. C’est ce que David Allen préconise dans sa célèbre théorie « Getting Things Done ». Cela vous donnera un sentiment de satisfaction et vous motivera à avancer dans votre To-Do List sans reporter !

5/ La technique du Pomodoro

Travaillez en plages horaires de 20-25 minutes, rythmées par de courtes pauses, pour vous aérer l’esprit et stimuler votre activité intellectuelle. La technique du Pomodoro reprend ce principe et permet, avec l’usage d’un minuteur, de mettre en place des cycles de travail qui favorisent l’agilité intellectuelle. Vous vous sentirez plus efficace et aurez moins tendance à procrastiner. Si vous utilisez Trello, vous pouvez même transformer vos cartes Trello en tâches Pomodoro avec des outils comme Pomello. Cette technique vous aidera à optimiser la rédaction de votre To-Do List pour atteindre le nombre de tâches que vous voulez par jour !

6/ Une To-Do List raisonnable

Avoir envie de faire plein de choses est bien mais il faut être réaliste. Une To-Do List trop importante ne fera que vous décourager et vous pousser d’autant plus à procrastiner. Efforcez-vous de comptabiliser le temps que vous passez sur chaque tâche pour mieux connaître vos capacités. Analysez aussi à la fin de chaque journée ou semaine l’écart entre ce que vous aviez prévu de faire et ce que vous avez réellement fait et n’hésitez pas à sur-estimer le temps passé sur chaque tâche pour vous laisser une marge de manœuvre. Surtout : soyez patient avec vous-même ! Les grandes réussites professionnelles d’aujourd’hui ont pris des années à se constituer.

7/ L'engagement

Les tâches qui vous engagent auprès de quelqu’un sont des tâches que vous repousserez moins, surtout si vous savez que votre travail aura une incidence sur celui des autres ! Dès que vous le pouvez, mettez en place des situations dans lesquelles vous vous forcez à rendre des comptes. Annoncez à votre équipe que vous préparerez telle nouveauté pour la semaine suivante, ou à vos amis que vous aurez atteint tel objectif personnel. Ce type de contrat passé avec vous-même vous aidera beaucoup.

8/ La  récompense

Soyez satisfait de vous au fil de votre avancement dans la To-Do List ! Votre cerveau assimilera la correspondance entre la réalisation des tâches et la satisfaction et vous poussera à continuer sur cette lancée. Dans la majeure partie des cas, vous reportez les tâches non pas parce que vous êtes débordés, mais parce que vous choisissez volontairement les mauvaises priorités. Vous préférez spontanément faire autre chose, de plus facile. Si vous vous attelez à la tâche en mettant en place les conseils ci-dessus et en sachant que vous en retirerez une satisfaction, vous aurez plus de plaisir à les accomplir !

Le changement c’est quand alors ? Nous espérons que vous avez tous répondu "maintenant" et retenez ceci : "Votre avenir est créé par ce que vous faîtes aujourd’hui, pas demain. » -Robert T. Kiyosaki.

Photo by WTTJ @Supermood

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !