Si l’idée même de parler en public vous panique, lisez plutôt cela : en janvier 2009, un français de 62 ans a battu un record du monde incongru, celui du discours le plus long. Lluis Colet a parlé sans interruption durant 124 heures (soit cinq jours et quatre nuits) !

Sans aller jusque là, Welcome to the Jungle a enquêté sur ce qui différencie un bon discours d’une prise de parole inintéressante et soporifique. Malgré ce que vous pensez, l’éloquence est loin d’être innée ! Comme l’explique très bien Dale Carnegie dans l’excellent « Comment parler en public », il est à la portée de tous d’être un bon orateur sous réserve d’un peu d’entraînement ! Découvrez 6 techniques infaillibles pour bien parler en public.

1. Résumez d’abord votre intervention en une phrase clé

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ” Nicolas Boileau-Dupréaux

Gardez toujours en tête le but de votre intervention. Comme si vous l’expliquiez à un enfant, trouvez la phrase qui résume parfaitement ce que vous allez dire. Identifiez ensuite 3 points clés : les informations phares de votre intervention. Avoir ces éléments en tête vous rassurera et vous permettra d’être bien plus clair, simple et percutant. Comme le disait Steve Jobs, « la simplicité est la sophistication ultime ».

2. Oubliez l’improvisation

Derrière chaque bon discours se cache une bonne préparation ! Renseignez-vous d'abord au maximum sur les conditions de votre intervention (heure, lieu, durée, format, autres interventions prévues), ainsi que sur le type de public (nombre, moyenne d’âge, niveau connaissance sur votre sujet etc). Vous pourrez ainsi vous mettre à la portée de ce public avec un vocabulaire adapté. Puis : répétez, répétez, répétez ! N'hésitez pas à vous enregistrer pour mieux vous rendre compte. Préparez des chiffres ou éléments concrets, qui appuieront votre propos et lui donneront de la crédibilité. 

3. Transformez votre stress en enthousiasme

Ne vous battez pas contre vos peurs, elles sont normales et disparaîtront une fois lancé. Pour la comédienne Sarah Bernhardt, le trac vient même avec le talent ! Il est votre allié tant qu’il ne vous paralyse pas. Identifiez les raisons de vos peurs et persuadez-vous que vous n’êtes pas nerveux mais excité ! Une intervention en public apporte toujours son lot de conséquences positives. N'hésitez pas à regarder des vidéos des meilleurs orateurs (les TED par exemple) pour vous inspirer.

4. Le public est roi ! Concentrez-vous sur ce que vous allez lui apprendre

Oubliez-vous et pensez en premier lieu au public. Votre objectif est multiple : informer, convaincre et divertir. Chaque membre du public doit pouvoir répondre positivement à ces questions après votre intervention : « Est-ce que j’ai appris quelque chose ? », « Est-ce que j’ai passé un bon moment ? ». Ne perdez jamais de vue ces deux objectifs !

5. Alternez exemples, silences & points clés

La structure et le rythme de votre intervention sont primordiaux.

  • Pour le plan, travaillez d’abord sur votre introduction. Elle doit captiver de suite le public en deux phrases. Oubliez le jargon technique. Vous pouvez soit mobiliser l’audience avec un sondage rapide “Quelqu’un dans la salle a… ?”, soit utiliser le storytelling (raconter une anecdote, histoire personnelle etc). Définissez ensuite des parties claires qui permettront au public de mieux suivre, et une conclusion très concrète et percutante.
  • Pour le rythme, trouvez le fine tuning entre exemples, mots clés, questions et silences. Il n’y a rien de mieux pour engager le public et ne pas le perdre ! Les silences attirent l’attention et donnent du relief aux mots. Cela peut vous permettre de créer une sorte de suspens, avant de donner une information importante, par exemple.

6. La forme compte autant que le fond !

Si le public ne retiendra au final qu’une faible proportion des mots que vous allez prononcer, il sera beaucoup plus réceptif à votre communication non verbale. Le body-langage est clé et vous devez travailler dessus au même titre que le fond.

  • Gardez les bras, les épaules et la poitrine ouverts : vous aurez l’air plus confiant et respirerez mieux
  • Maintenez le menton haut
  • Ne regardez ni le sol ni un point mais fixez différentes personnes, les unes après les autres
  • Le sourire vous permettra d’instaurer une certaine connivence avec le public et de mieux faire passer vos idées
  • Parlez avec vos mains : gardez-les ouvertes et utilisez-les pour marteler les mots clés de votre discours
  • Si vous le pouvez, déplacez-vous dans la salle !

Ça y est, vous êtes parés ! Un détail : vérifiez les installations techniques, les branchements, le wifi et votre support de présentation (réduisez au maximum le texte sur chaque slide au risque de détourner l'attention du public !). Si cela ne vous suffit pas, n'hésitez pas à vous inscrire à des cours de théâtre ou d'élocution sur Meet Up ou encore à participer à des Toasts Challenges. Ces groupes aident chacun à améliorer ses compétences en matière de leadership et de communication par la prise de parole, en s'inspirant de "l'American style" !


Dans une société de Communication comme la société actuelle, savoir bien parler en public est un véritable atout. Entretiens, présentations orales, discours ou conférences : cela vous servira dans de nombreuses situations. Vous POUVEZ être un bon orateur et cet exercice deviendra aussi plaisant que gratifiant pour vous. A vous de jouer !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @NUMA

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !