« Google nous rend-il stupide ? ». Déjà précurseur en 2008, Nicholas Carr publiait un article affirmant que l’usage du Web limitait fortement la capacité de concentration. Selon une étude réalisée par Microsoft au Canada, le temps de concentration d’un humain à l’heure actuelle serait en effet inférieur à celui d’un poisson rouge (à 8 contre 9 secondes). Le syndrome de déconcentration est bien le mal du XXIe siècle : multi-tasking, openspace, distractions multiples… Comment éviter que votre esprit ne s’évade et rester productif et concentré en toutes circonstances ?

Tout est question de technique et de pratique. Welcome to the Jungle vous révèle ses 8 meilleurs stratégies !

1. Gardez toujours un objectif en tête

A bas les to-do lists factuelles. Identifiez plutôt un ou plusieurs objectifs globaux et scindez-les en sous-tâches. Pour réussir cet exercice, vous pouvez utiliser la matrice des 4D d'Eisenhower (Do, Delegate, Defer, Dump). Ceci vous permettra d’avancer petit-à-petit en gardant en tête la visée finale. Vous évitez ainsi de vous décourager avec des tâches trop imposantes, qui poussent à procrastiner. Il n’y a rien de mieux pour rester concentré sur chacune de vos tâches sans polluer votre esprit avec des pensées annexes.

2. A bas le multi-tasking, bonjour le Pomodoro

On consulterait en moyenne son téléphone 150 fois par jour. Certains parlent même de nomophobie : la peur de se voir séparé de son portable ! SMS, mails, appels, conversations, pushs, notifications… tout vous pousse à vous disperser. Or le multi-tasking tue votre concentration ! Il faudrait entre 60 secondes et 3 minutes pour vous replonger dans une tâche après dispersion. Un seul mot : STOP ! Arrêtez avec la culture de l’immédiateté : de nombreuses tâches peuvent attendre 1h ou 2 avant d’être traitées.

Pour cela, la technique Pomodoro fait des miracles. Elle consiste en l’installation d’un minuteur qui découpe votre temps de travail en blocs de mono-tâches séparés par des pauses. Vous restez ainsi concentré jusqu’à la fin du temps imparti.

3. Comprenez et respectez la règle des 80/20

Vous n’êtes pas et ne serez jamais concentré de manière uniforme tout au long de votre journée. Comme l’explique bien Pareto, 80% des résultats que vous obtenez proviennent de 20% de votre travail. Ce temps réduit mais très productif doit être identifié et mobilisé pour les tâches qui demandent une forte concentration. Exemple : le matin tôt. Vous pouvez ainsi répartir intelligemment vos tâches. Pour les moments moins propices à la concentration (comme le début d’après-midi), gardez des tâches plus répétitives comme le traitement des emails. Toutes vos sources de distractions et envies peuvent être rassemblées dans des plages horaires dédiées à la pause.

4. Contrez votre manque de volonté avec des habitudes

Dans son livre Power of full engagement, Tony Schwartz explique que notre volonté est plutôt faible. Forte au début pour résister aux tentations et aux distractions, elle s’amenuise petit-à-petit. Pour dépasser cela, rien de mieux que d’instaurer des routines. Le fait d’avoir des habitudes ira au-delà de la volonté pure puisque cela conditionnera vos actions de manière quasi automatique. Votre concentration sera "encadrée". Exemple : juste après le déjeuner, je fais 15 minutes de veille.

5. Alternez papier et écran

Vous avez déjà découvert 4 conseils indispensables pour être plus concentré. Toutefois, pour optimiser les moments dédiés aux tâches compliquées, ayez le réflexe « papier » ! Le fait d’écrire à la main demande plus de temps et permet de fixer l’attention de manière plus intense. Vous pouvez ainsi y avoir recours pour faire des mini-brainstorming ou réfléchir posément sur les sujets compliqués.

6. Adoptez le casque : avec ou sans musique !

Pour certains, la musique est indispensable pour rester concentré. Pour d’autres, elle l’est moins. Si vous faites partie de la première catégorie, ne manquez pas les playlists spécial « Focus » sur Spotify, Deezer ou Soundsgood. Retrouvez par exemple ICI la playlist de MyLittleParis pour rester concentré. Si vous n’arrivez pas à travailler en musique, l’astuce consiste à utiliser quand même un casque. Véritable message auprès de vos collaborateurs, il indique facilement que vous êtes occupé et ne voulez pas être dérangé.

7. Prenez RDV avec vous-même

Votre concentration est mise à rude épreuve avec tout ce que vous avez déjà à faire dans une journée ! Des RDV à droite à gauche, des calls, des objectifs, des tâches… mais n’en oubliez pas de vous recentrer aussi sur vous-même ! La concentration en a besoin. Rien de mieux que la méditation pour aider l’esprit à se recentrer et être moins diffus. Le faire régulièrement va vous permettre de mieux résister aux distractions, de vous stabiliser et d’avoir même des pensées plus positives. Pour cela, l'application Mind (de MyLittleParis) est très bien !

8. Buvez de l’eau, mangez bien et bougez !

Vous faites des efforts mais pourtant vous n’y arrivez toujours pas… Votre esprit continue de divaguer et vous ne vous tenez ni à vos programmes ni à vos to-do lists. Au-delà de l’organisation, le problème se situe peut-être dans votre corps ! Fait à 75% d’eau, un cerveau en manque d’eau est moins vif et concentré. Ce que vous mangez peut aussi booster considérablement vos capacités de concentration : les sucres lents comme les féculents vous maintiennent en forme, les sucres rapides comme le miel, les fruits, les légumes frais vous donnent de l’énergie, et les Oméga 3 contenus dans les poissons gras, les fruits sec améliorent votre mémoire. Bonne nouvelle : le chocolat noir est excellent pour votre cerveau ! Et n’oubliez pas le sport qui permet de dégager les tensions et le stress qui polluent l’esprit.


A terme, la technologie fera peut-être le travail pour nous en boostant notre concentration. De nombreuses sociétés y travaillent déjà comme Emotiv, qui conçoit un casque capable de scanner le cerveau, d’identifier son activité et d’optimiser concentration, bien-être et calme. Mais en attendant, n’oubliez pas que vous êtes tout à fait capable de booster votre concentration en suivant ces bonnes pratiques. Et puisque motivation, concentration et efficacité vont de pair, vous avez tout à gagner à essayer.

Photo by WTTJ @Adikteev

Newsletter

Suis-nous !