Après des dizaines d’entretiens et d’études de cas, votre chemin de croix pour la recherche d’un emploi est enfin terminé. Félicitations, vous êtes à présent membre de ce prestigieux cabinet de conseil que vous avez tant convoité ! Votre premier jour se passe très bien jusqu’au moment où votre manager passe en coup de vent dans votre bureau en s’écriant « Hello, on peut se croiser deux minutes ? Il faudrait préparer ASAP le deck sur l’AO EDF. J’aimerais éviter une nocturne ce soir. »

En effet, vous allez rapidement découvrir tout un vocabulaire qu’il sera crucial d’adopter afin de comprendre ET de se faire comprendre. Ce petit lexique a pour objectif de vous aider à faire vos premiers pas dans le costume de consultant avec grâce et talent ! Hormis les termes techniques et financiers, voici un tour d’horizon non exhaustif des expressions à connaître pour parler le vrai langage du consulting.

1. Les indispensables à connaître !

A comme...

  • Appel d'Offre (AO) : mission proposée par un client pour laquelle vous et une armée de consultants concurrents irez au combat pour la gagner.
  • Associé : parfois aussi appelé « Partner », il s’agit du terme employé pour évoquer les cadres dirigeants du cabinet ou le senior management.

B comme...

  • Best Practices : englobe tout ce qui se fait de mieux sur un marché.
  • Backlog : il s’agit du volume de « recettes » prévues sur une période définie et à venir. Par exemple, le cabinet sait qu’il va pouvoir engranger tant de millions d’euros de recettes sur le prochain trimestre.
  • Bench : on dit qu’un consultant est sur le bench lorsqu’il n’est pas engagé sur une mission mais au bureau, libre pour travailler sur des sujets internes ou des « propales » (voir plus bas).
  • Booking(s) : aussi appelé « sales », il s’agit des ventes de missions de conseil.

C comme...

  • Clean Desk : vous entendrez certainement votre boss vous dire un jour "Ce soir, clean desk les gars". Et oui, la confidentialité est reine dans le métier. Deux minutes d’efforts pour rassembler et mettre à la poubelle les documents secrets !
  • Chargeable : les consultants doivent pouvoir justifier du temps passé sur un projet, ceci est appelé « chargeable » dans le jargon consultant.
  • Conf call : forme raccourcie de l’expression anglaise « conference call », qui se traduit tout simplement par conférence téléphonique, expression bien moins employée.
  • Crowbar : terme anglais fréquemment employé pour désigner un dessin, une représentation visuelle.

D comme...

  • Driver : facteur décisif d’un projet, d’une entreprise ou d’une option stratégique.
  • Deck : il s’agit d’une présentation, en général au format Powerpoint.

E comme...

  • Expression Des Besoins (EDB) : point de départ de tout projet au cours duquel le client spécifie ses exigences. Oui, le client est roi ici aussi !

F comme...

  • Fast-Track : parcours d’un consultant présentant une avancée rapide. A mettre en opposition au « Low-Tracker » qui a eu visiblement moins de chance.

G comme...

  • Granularité : niveau qui définit la profondeur d'étude d'un élément. Plus le niveau est haut, plus l'évaluation est fine.
  • Green : formule pour nommer un consultant junior qui vient d’arriver dans le cabinet.

H comme...

  • Hands On : mode opératoire d’un manager qui « prend la main » sur un projet et contrôle étroitement les productions de ses collaborateurs.

I comme...

  • In Real Life (IRL) : "dans la vrai vie" pour parler de "l'industrie". Globalement, toutes les activités en dehors du conseil !

J comme...

  • Jump : un consultant réalise un jump lorsqu’il saute un grade lors d’une promotion. On crie au génie !

K comme...

  • Key Learning : ce que l'on doit retenir d'une réunion. « Take Away » est également utilisé dans certains cabinets.
  • Kickoff : formule anglaise synonyme de lancement, par exemple d’une mission.

L comme...

  • Livrable : ce que vous et le cabinet doivent apporter au client. C'est un document (en général) qui est livré au client en fin de mission.
  • Lead : terme anglais pour évoquer une opportunité de vente / mission.

M comme... 

  • Mode'op (Mode opératoire) : document décrivant un métier ou une action. Sans avis contraire, à suivre à la lettre et sans discussion !
  • Meeting : terme anglais fortement employé dans le conseil qui signifie réunion, tout simplement.

N comme... 

  • Nocturne : condamner sa soirée pour faire avancer la mission. Malheureusement, cela peut vous tomber dessus à n’importe quel moment !

O comme...

  • On The Beach : Période entre 2 missions où le consultant est en disponibilité. Oui, ça sonne toujours mieux à l’américaine !
  • Overbooké : se dit lorsque le consultant est trop chargé, submergé par trop de travail. Synonyme de « stretch ».

P comme... 

  • Practice : équipe/division spécialisée sur un secteur/métier et pilotée par le Partner, un des grands gourous du cabinet à ne pas froisser
  • Paperboard : mot quasiment unique, parfois appelé « flipchart », cela représente un tableau avec des feuilles détachables sur lesquelles on peut écrire un raisonnement, une formule, à l’instar d’un tableau blanc.
  • Pipeline : ce mot anglais est employé pour évoquer les opportunités en matière de ventes possibles qui ont été identifiées et qualifiées.
  • Pitch : se traduit par discours, par exemple dans le cas de « sales pitch », qui se traduirait par l’argumentaire prévu pour négocier une vente par exemple.
  • PO : il s’agit des initiales de « purchase order », ou bon de commande en français, qui représente le document officiel qui acte de l’achat d’une prestation par un client
  • Pool : ici on ne parle pas de piscine mais dans le conseil, on évoque souvent un pool (de ressources) pour évoquer un groupe de ressources ayant par exemple des compétences communes.
  • Prendre le lead : se dit lorsqu’un consultant prend la direction d’un projet, d’une initiative.
  • Propale : terme employé pour parler d’une proposition commerciale (voir ci-dessous)
  • Pyramide : de nombreux cabinets fonctionnent sous forme pyramidale, avec beaucoup de consultants junior, moins de managers, et encore moins d’associés.

Q comme...

  • Quick Win : un petit succès en cours de mission mais qui donne du baume au cœur !

R comme...

  • Rédiger une propale : écrire une proposition commerciale pour généralement répondre à un appel d’offre.
  • RFI : acronyme de l’anglais Request for Information, appelé communément en français appel à candidature.
  • RFP : acronyme de l’anglais Request for Proposal, appelé communément en français appel d’offres.

S comme...

  • Sales : terme anglais fréquemment employé pour parler des ventes. Synonyme de « bookings ».
  • Scope : terme fréquemment employé pour parler du périmètre / cadre d’une mission par exemple.
  • Shaper : terme anglais qui est employé pour dire « définir » ou « former » dans le sens mettre en forme, par exemple shaper une idée signifie définir une idée, ou encore « shaper un deck », donner forme et chair à une présentation par exemple.
  • Slide : terme anglais pour évoquer les planches ou diapositives d’une présentation Powerpoint.
  • Sizing : souvent utilisé pour parler de dimensionnement, par exemple lorsqu’il est question de parler d’une taille d’équipe.
  • Staffing : expression anglaise qui signifie l’affectation d’une ressource sur une mission ou un projet, par exemple.
  • Stretch : se dit lorsque le consultant est trop chargé, submergé par trop de travail. Synonyme de « overbooké ».

T comme...

  • Travail en chambre : période lorsqu’un consultant travaille sur un dossier depuis son cabinet et non chez le client. Pour plus d’effet, utilisez l’expression « travail au QG ».
  • Time card ou time sheet : les consultants sont censés indiquer le temps passé sur les projets, et insèrent ces heures dans un outil de recensement du temps, communément appelé dans le jargon consultant « time card » ou « time sheet ».
  • To do : expression très fréquemment employée qui signifie liste de tâches ou activités à mener.

U comme...

  • Up or out : expression employée pour parler de la nécessité pour des consultants de passer au grade suivant en un temps limité (politique RH), faute de quoi ils seraient contraints de quitter le cabinet de leur propre chef.

V comme...

  • Vue d’hélicoptère (Big Picture en anglais) : expression très hollywoodienne pour désigner une présentation des éléments les plus importants d’une analyse.

W comme...

  • Win-Lose : satisfaire son client à tout prix même si cela signifie planter la mission financièrement. Evidemment, le Win-Win est toujours le meilleur scénario !

X comme...

  • Xp (prononcez « ixpé ») : les férus de jeux-vidéos sauront indubitablement que cela vient du mot « expérience »

Y comme...

  • Yolo : Cabinet de conseil en recrutement en Afrique du Sud. Si si, ça existe.

Z comme...

  • Zone Touchy : Point délicat et sensible. LE sujet qu'il faut prendre avec des pincettes pour ne pas se faire taper sur les doigts.

2. Les acronymes bonus à savoir !

Les consultants ont pour habitude d’être très expéditifs quand ils parlent entre eux. Vous allez donc surement rencontrer tout un tas d’acronymes dans vos mails. Préparez-vous y !

  • ASAP (As Soon As Possible) : Traduire "aussi vite que possible". En langage consultant, comprenez « hier car nous sommes déjà en retard » !
  • EOB (End of Business) : Si votre manager vous demande que quelque chose soit fait « by EOB », il est préférable de le terminer avant de rentrer à la maison.
  • FYI (For Your Information) : Pour informer une personne de quelque chose sans attendre une réponse ou une action de la part de cette même personne. Les plus classiques conserveront le « Pour info ».
  • QPT (Qu'en Penses-Tu) : un moyen simple et efficace pour demander un avis.
  • TBX (To Be X) : Le monde du conseil regorge de TBX : To Be Announced (TBA), To Be Confirmed (TBC), To Be Defined (TBD). À vous d’inventer le vôtre !
  • TGIF (Thank God, It’s Friday) : Rien de plus clair, non ?


3. Un langage universel ?

Similairement au conflit inter-régional sur le pain au chocolat et la chocolatine, chaque cabinet a aussi construit son propre langage. Ne soyez donc pas étonné si vous entendez des expressions différentes selon les consultants ! Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez le temps de tous les assimiler sans effort. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bon courage et encore bienvenue dans le monde du conseil.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Sutter Mills

Newsletter

Suis-nous !