Devenez incollables sur les nouveaux acronymes métiers anglo-saxons ! Depuis quelques années en France, on constate une évolution et une anglicisation des noms de métiers. Cette transformation témoigne d’une mutation sur le marché du travail international : certains titres de postes sont renommés afin de les rendre plus attractifs voire remis à la mode, et de nouveaux métiers émergent. 

Ce phénomène est facile à constater dans certains métiers, comme celui de la donnée (ou data) qui a connu un changement drastique de sémantique ces dernières années. Exemple le métier de statisticien, qui, obsolète pour certains, a été remplacé par le terme anglo-saxon Data Scientist. Ont découlé de cette appellation de nombreux autres noms de poste : data-Architect, data-Manager ou encore data-protection.

Suite à cette anglicisation de certains postes, le monde de l’entreprise a naturellement choisi de suivre le vieil adage de Benjamin Franklin, « Time is Money », en présentant ces nouvelles appellations métier sous forme d’acronymes. Dans le but de gagner du temps ou simplement de gagner de la place sur les annonces ? Nous ne saurons jamais mais quoi qu’il en soit, c’est bien plus pratique. Pour vous retrouver dans cette jungle d'acronymes, voici les incontournables à connaître !

CEO : Chief Executive Officer

Le terme CEO est venu remplacer celui de « Président » (PDG) mais sa fonction reste relativement identique. Le CEO est aux commandes de la société et responsable des choix stratégiques et financiers de son entreprise. Il porte la vision long-terme de l’entreprise et n’intervient plus dans l’opérationnel que lorsque cela est nécessaire.

→ Quelques exemples à connaître : Jeff Bezos (Amazon), Mark Zuckerberg (Facebook), Elon Musk (Tesla), Steve Job (Apple)s, Larry Page (Google), Tim Cook (Apple), Marissa Mayer (Yahoo!), James Quincey (Coca Cola)…

COO : Chief Operating Officer

Si le CEO est le Président, le COO est son « Directeur Général » et s’occupe des opérations au jour le jour. C’est à lui que les différents managers se référent et il se doit de bien comprendre la vision du CEO pour l’appliquer à ses actions de management au quotidien. Un COO a souvent beaucoup d’expérience (parfois plus que le CEO) et il sait l’utiliser pour atteindre les objectifs fixés par le CEO.

→ Quelques exemples à connaître : Tim Cook (Apple), Kevin Turner (Microsoft)…

CMO : Chief Marketing Officer

Chez les Anglo-Saxons, le Chief Marketing Officer ne s’occupe pas uniquement du Marketing. Il intervient également dans l’aspect commercial car son unique objectif est d’obtenir de la croissance. Son rôle est donc naturellement stratégique et il réfère directement au COO voire au CEO. Le monde de l’entreprise évoluant de plus en plus vite, les enjeux marketing deviennent critiques voire primordiaux pour s’assurer une compétitivité et une rentabilité.

→ Quelques exemples à connaître : Lorraine TwoHill (Google), Kelly Bennett (Netflix), Deborah Wahl (McDonald’s), Linda Boff (General Electric), Jonathan Mildenhall (AirBnB), Ann Lewnes (Adobe), Keith Weed (Unilever)..

CXO : Chief Experience Officer

Le CXO a pour mission d’optimiser et d’améliorer l’expérience des clients qui utilisent les produits et/ou les services de l’entreprise. 

Là où un Directeur de clientèle (ou Chief Customer Officer) a pour mission d’assister la clientèle après son achat, un CXO va intervenir en amont pour s’assurer que l’expérience utilisateur soit positive avant, pendant et après l’achat.

CDO : Chief Digital Officer

Le Chief Digital Officer fait face aux défis organisationnels d’aujourd’hui. Ce n’est un secret pour personne, la transformation numérique est un virage que la plupart des entreprises doivent prendre pour survivre. Le CDO doit tenir compte de l'ambition numérique/digitale de l'entreprise et de lui donner vie. Il est absolument nécessaire dans les sociétés axées Business to Customer (B2C) et travaille en collaboration avec les services commerciaux et marketing pour comprendre les besoins précis de l’utilisateur. On pourrait le comparer à un DSI (Directeur des Services Informatiques) nouvelle génération qui possède une dimension « rapport à la clientèle » plus importante.

→ Quelques exemples à connaître : Ian Rogers (LVMH, auparavant Senior Director chez Apple Music ), Adam Brotman (Starbucks), Tanya Cordrey (The Guardian), Ganesh Bell (GE Power), Mike Germano (Vice), Daniel Heaf (Burberry), Atif Rafiq (McDonald’s), Lubomira Rochet (L’Oréal)…

CDO : Chief Data Officer

Un CDO peut également être un Chief Data Officer. Selon une étude de Gartner, 27% des organisations auront un Chief Data Officer en 2018. 

Ce dernier est en charge de la collecte, de l’organisation et du traitement des données utilisées ou générées par l’entreprise. Il est également responsable de l’éthique d’utilisation de toute cette information.

→ Quelques exemples à connaître : Debra Logan (Gartner), Michelle Fleury (Cisco)…

CIO : Chief Information Officer & CTO : Chief Technology Officer

Nous avons choisi de vous présenter ces deux métiers ensemble car la différence est mince entre les deux fonctions. Littéralement, le CIO s’occupe de la circulation de l’information en interne et en externe de l’entreprise et le CTO s’occupe des technologies qui vont servir à transmettre lesdites informations. Les deux ont donc besoin d’une expertise technologique et d’une bonne compréhension des flux d’information de leur entreprise. La grande différence est que le Chief Information Officer est plus orienté business et s’occupe majoritairement des produits technologiques internes de l’entreprise alors que Chief Technology Officer s’occupera des produits technologiques externes (CRM, logiciels de gestion…).

DEO : Design Executive Officer

Egalement appelée un Chief Design Officer, le DEO a pour mission d’utiliser le pouvoir du design pour solutionner des problèmes et innover. Il se doit de comprendre les systèmes traditionnels mais doit aussi les dominer pour pouvoir les améliorer. L’intuition est une qualité primordiale à ce métier et un bon DEO possède la capacité naturelle de penser out of the box pour pouvoir connecter, disrupter et expérimenter.

CHO : Chief Happiness Officer

Le CHO est le chef du bonheur au travail. Il est en charge du bien-être des salariés pour s’assurer de leur productivité. Ce terme nous vient de la Silicon Valley où la concurrence est rude pour attirer de nouveaux talents. Il faut donc les valoriser, en leur proposant, en plus d’une mission intéressante, un environnement de travail des plus qualitatifs. Ce poste est en réalité un mélange entre des ressources humaines et de la comm' interne, mais le phénomène est intéressant à étudier. 

Face à des nouvelles générations de plus en plus réticentes au modèle de management traditionnel, les entreprises commencent à intégrer une notion de bien-être et n’hésitent pas à utiliser le mot « bonheur » pour valoriser l’employé et prendre soin de lui afin qu’il soit (et surtout qu’il reste !) efficace.

CHRO : Chief Human Resources Officer ou CPO : Chief People Officer

Pour les entreprises encore réticentes à recruter un CHO, elles peuvent faire un choix plus classique et traditionnel en s’orientant vers des directeurs et directrices des ressources humaines (CHRO). Récemment, l’appellation CHRO a été rendue plus attractives en se transformant en CPO : Chief People Officer. Cette adaptation témoigne de ce besoin qu’ont les sociétés de remettre l’humain au cœur de leurs enjeux.

CSO : Chief Scientific Officer

Le CSO est le responsable des recherches scientifiques d’une entreprise. Il se doit de posséder des compétences en leadership, un sens des affaires aigu et une expertise scientifique entretenue régulièrement pour se tenir au fait des évolutions de son domaine de recherche et rester pertinent.

PR(O) : Public Relations (Officer)

Egalement appelé un CCO : Chief Communications Officer, le PRO gère et utilise les médias sélectionnés pour maintenir une relation de qualité entre l’entreprise, les clients, les partenaires et le public en général. Pour être un bon Public Relations Officer, il faut bien non seulement avoir des capacités de communication développées mais également un relationnel et une créativité à toute épreuve. Et ce n’est pas tout, le PRO doit aussi savoir gérer les multiples outils et canaux d’information, ce qui nécessite une certaine aisance avec la technologie. Ce poste intègre parfois de l'événementiel.

PMO : Project Management Officer

Ce terme est moins récent que les précédents car il est utilisé dans le monde de l’informatique depuis déjà plusieurs décennies. Il désigne littéralement un chef de projet et s’apparente à un contrôleur de gestion qui a pour objectif de réduire les dépenses liées à un projet spécifique. Un PMO est au fait de toute la documentation, l’orientation et l’exécution du projet sur lequel il travaille.


Vous l’aurez compris, il ne suffit pas de mettre un mot au hasard entre un « C » et un « O » pour créer un intitulé de poste. Ces nouveaux termes et acronymes témoignent d’un changement dans le paysage des affaires. Les besoins des entreprises changent et les métiers muent en conséquence pour pouvoir y répondre le mieux possible. 


Quoi de mieux pour découvrir ces métiers que d'écouter directement les personnes qui les font ? Témoignages à retrouver ici !


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Oyst

Newsletter

Suis-nous !