L’alternance, comment réussir cette double vie entre théorie et pratique ?

  • CécileCécile
  • Publié il y a 4 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

L’alternance, comment réussir cette double vie entre théorie et pratique ?

  • CécileCécile
  • Publié il y a 4 mois

Les formations en alternance se multiplient dans tous les domaines et on peut aujourd’hui apprendre des centaines de métiers en optant pour ce format d’études très particulier, qui associe apprentissage théorique et formation pratique en entreprise.

Pour en savoir plus sur l’alternance, nous avons rencontré Hermann Diakite, Ingénieur en apprentissage à l’EPITA et au Lab de BNP Paribas. Nous sommes revenus avec lui sur son expérience d’étudiant en alternance : ce qu’il trouve particulièrement formateur, les difficultés à surmonter et ses conseils à tous ceux qui hésitent encore à choisir ce format.

« J’en avais marre de l’école, de la théorie, j’avais besoin d’apprendre des choses concrètes, d’être dans l’action. »

L'alternance est un double cursus qui permet d'apprendre un métier, de manière théorique et pratique, de mettre un pied dans le monde de l'entreprise et éventuellement d'y rester. Le parcours d'Hermann en est la preuve. Après deux années d’études de Médecine qui ne correspondaient pas à ses attentes, il a appris le développement informatique en autodidacte tout en entamant des études de Maths Info à l’université Paris Descartes. Il s’est ensuite orienté vers des études d’ingénieur en alternance au sein de l’école EPITA. Il a trouvé son futur employeur lors d'un forum dédié à l’alternance et a rejoint le Lab de BNP Paribas où il travaille depuis deux ans.

Un apprentissage concret

« Quand je me suis orienté vers des études d’ingénierie informatique, je sortais de deux années de Médecine très difficiles en terme de charge de travail. J’en avais marre de l’école, de la théorie, j’avais besoin d’apprendre des choses concrètes, d’être dans l’action. L’alternance me permettait de faire des études tout en étant déjà en entreprise ! Pour moi, c’était ce qu’il y avait de plus pertinent. »

L’alternance est un format idéal pour les jeunes voulant faire des études supérieures qui ne soient ni purement académiques ni théoriques ou bien qui souhaitent commencer à travailler tôt. Cela permet d’acquérir des savoir-faire tangibles, d’apprendre en faisant, pas seulement en écoutant.


Des études responsabilisantes

« Les études servent à se préparer à l’entreprise donc plus vite on y est confronté, mieux c’est. Ça permet de grandir, on est tout de suite très responsabilisé. Et une fois diplômé, la transition est moins brutale au moment d’entrer dans la vie active. »

« Les études servent à préparer à l’entreprise donc plus vite on y est confronté, mieux c’est. »

Quand la plupart des étudiants dépendent encore financièrement de leurs parents et/ou bénéficient d'une bourse, ceux en alternance, eux, signent un contrat de travail et touchent déjà un salaire, ce qui leur confère un statut très différent. Cela permet de développer un savoir-être propre au milieu de l’entreprise. Un atout indéniable pour débuter une carrière !

L’occasion de faire une grande école sans se ruiner

« En alternance, c’est l’entreprise qui paie notre formation, en plus de nous verser un salaire. Pour moi, c’était une opportunité unique : je n’aurais jamais eu les moyens de faire EPITA si je n’avais pas choisi le cursus en alternance ! »

« Je n’aurais jamais eu les moyens de faire EPITA si je n’avais pas choisi le cursus en alternance ! »

Beaucoup de grandes écoles sont chères et inaccessibles pour de nombreux étudiants. Pour eux, l’alternance représente souvent le seul moyen d’entrer dans des écoles prestigieuses sans avoir à s’acquitter de frais de scolarité trop importants.

Les qualités indispensables de l’étudiant en alternance

Savoir s'adapter 

« Quand on est en alternance, il faut en permanence switcher entre deux mondes totalement différents, dans lesquels on n’attend pas les mêmes choses de nous : à l’école, on est passif, on écoute ce que dit le professeur, on doit surtout être attentif, ce qui peut être infantilisant. En entreprise, au contraire, on attend de nous qu’on soit autonome. »

« Il faut en permanence switcher entre deux mondes totalement différents et s’adapter à chaque situation. »

Son conseil : Soyez patients et à l’écoute en cours et profitez des moments en entreprise pour être force de proposition.


Compartimenter

« Le plus difficile, c’est de s’impliquer autant en tant qu’étudiant qu’en tant que salarié, même si l’un des deux mondes nous plaît moins. Pour moi, par exemple, c’est l’école. J’ai du mal à trouver un intérêt dans le fait de réviser des partiels, ça me semble inutile par rapport aux choses concrètes que j’aborde au travail. De même, assister à certains cours me semble superflu parce que je sais que je pourrais apprendre mieux et plus vite en entreprise ou seul à la bibliothèque. Malgré tout, je reste assidu en cours et je travaille pour obtenir de meilleurs notes. Je joue le jeu parce que je sais pourquoi je suis là. »

« Le plus difficile, c’est de s’impliquer autant en tant qu’étudiant qu’en tant que salarié, même si l’un des deux mondes nous plaît moins. »

Son conseil : Compartimentez au maximum ces deux mondes qui, bien que complémentaires, ne sont pas supposés empiéter l’un sur l’autre : on ne travaille pas pour l’entreprise pendant ses cours, on ne révise pas ses partiels en entreprise !

Être travailleur

À l’issue de ses études, un étudiant en alternance doit avoir acquis autant de connaissances qu’un étudiant non alternant, alors même qu’il passe une grande partie de son temps en entreprise. Cela implique une charge de travail particulièrement dense et un rythme d’apprentissage soutenu qu’il faut pouvoir tenir pendant deux ou trois ans !

« On a en effet beaucoup de travail à l’école ! Les piscines, par exemple, sont des périodes très intenses avec un rythme très soutenu, et tout cela ne doit pas impacter notre performance en entreprise ! Inversement, notre travail en entreprise ne doit pas nous happer au point de nous faire rater nos partiels. »

« Ces deux types d’apprentissage, bien que très différents, sont complémentaires et il ne faut en délaisser aucun, sous peine de ne pas obtenir son diplôme. »

Son conseil : Pour tenir le rythme sur la durée, organisez-vous, dormez suffisamment, mangez sainement, réservez-vous des moments de détente et faites preuve de méthodologie quand vous travaillez pour gagner en efficacité. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à vos tuteurs pour apprendre à travailler efficacement.

5 choses à savoir avant de se lancer dans l’alternance

Bien choisir son école

« L’école est très importante, quand on est alternant. Il faut privilégier des écoles qui ont l’expérience de l’alternance, qui sauront vous guider et vous aider en cas de difficultés. De plus, il est évident que plus la réputation de l’école est bonne, plus il est simple de trouver une entreprise pour nous embaucher ! »

« Il faut privilégier des écoles qui ont l’expérience de l’alternance, qui sauront vous guider et vous aider en cas de difficultés. »

Son conseil : Essayez de vous renseigner auprès d’anciens étudiants avant de choisir : ont-ils été bien accompagnés ? Qu’en ont-ils pensé ? Ont-ils décroché un emploi à l’issue de leur cursus ? Des renseignements précieux pour vous aider à faire votre choix.


Être acteur de son cursus

« En tant qu’alternant, il faut être acteur de son parcours, ne pas subir les choses. Si on s’ennuie en entreprise, il ne faut pas hésiter à demander plus de travail, si on a envie d’apprendre autre chose que la tâche à laquelle on nous a assigné, il faut demander à changer. Il faut profiter d’être là pour apprendre ce qui nous intéresse vraiment, ne pas laisser les autres décider à notre place. »

« Il faut profiter d’être là pour apprendre ce qui nous intéresse vraiment, ne pas laisser les autres décider à notre place. »

Son conseil : En alternance, l’entreprise est un lieu de travail mais aussi et surtout un lieu d’apprentissage.  Alors prenez les choses en main : soyez force de proposition et communiquez !

Dialoguer

« En alternance, on a deux tuteurs : l’un dans l’entreprise, l’autre à l’école. Il faut vraiment communiquer avec eux au maximum, ne laisser aucun problème en suspens. Par exemple, si la charge de travail est trop grande et qu’on n’arrive pas à suivre, il faut le dire. Si ça ne se passe pas bien au travail, il faut être suffisamment mature pour en parler car ces deux personnes sont là pour nous aider. »

« Il faut vraiment communiquer avec ses tuteurs au maximum, ne laisser aucun problème en suspens. »

Son conseil : Garder pour soi ses frustrations et ses déceptions, c’est perdre un temps précieux et se priver d’une opportunité d’évolution unique. Osez aborder les problèmes avec vos interlocuteurs dédiés. Mais pour cela, réfléchissez bien à ce que vous voulez ! 

S’investir

« Quand une entreprise prend un étudiant en alternance, son objectif est souvent de l’embaucher à l’issue de son cursus car pour elle, former un alternant, c’est un investissement de temps et d’argent. C'est pourquoi il faut faire preuve de motivation. »

« Pour l'entreprise, c’est un investissement de temps et d’argent. C'est pourquoi il faut faire preuve de motivation. »

Son conseil : Si vous voulez décrocher un job à l’issue de votre formation, investissez-vous ! Vous pouvez faire des erreurs, vous êtes là pour apprendre mais faites preuve de motivation, c'est capital.

Foncez !

« J’ai choisi l’alternance sur les conseils d’anciens alternants qui avaient eux-mêmes beaucoup aimé ce format. À mon tour aujourd’hui, je ne vois aucune raison de ne pas conseiller l’alternance à des étudiants : c’est idéal pour apprendre et grandir. C’est aussi un gain de temps car en trois ans, on acquiert non seulement des connaissances théoriques mais aussi des compétences pratiques et le savoir-être indispensable pour évoluer en entreprise. Si on arrive à bien le gérer, on apprend plus vite, on apprend mieux : il n’y a que des avantages ! »

« Si on arrive à bien le gérer, on apprend plus vite, on apprend mieux : il n’y a que des avantages ! »


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Envie de rejoindre BNP Paribas ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :