Concept-stores, boutiques, restaurants... Ceux qui ont fait le pari du vegan

  • ClémentineClémentine
  • Publié il y a 6 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Concept-stores, boutiques, restaurants... Ceux qui ont fait le pari du vegan

  • ClémentineClémentine
  • Publié il y a 6 mois

Il y a quelques années encore, l’arrivée annoncée de la tendance vegan en France semblait pour beaucoup un concept un peu flou, voire un peu fou. L’idée : le véganisme - ou végétalisme - consiste à rejeter tout produit d'origine animale, que ce soit dans l'alimentation, l’habillement ou les produits de beauté. Un mode de vie réservé seulement à une poignée de hippies ardents défenseurs de la cause animale ? Plus aujourd’hui, à en croire l’engouement suscité par le mouvement en France et dans le monde, notamment grâce à l’engagement de personnalités militantes. S’il est difficile de connaître le nombre exact de vegans en France, l’essor des boutiques consacrées à ce mode de vie est un bon indicateur de cet enthousiasme grandissant. 

Ce marché à conquérir a en effet inspiré une nouvelle génération d’entrepreneurs passionnés, souhaitant faire rimer vegan et stylé. Depuis quelques mois, on ne compte plus les épiceries, concept-stores, restos, cafés en tous genres qui ouvrent leurs portes dans l’hexagone. Welcome to the Jungle vous en dit plus sur ces nouveaux concepts retail qui prouvent que mêler engagement personnel et vie professionnelle se révèle souvent un pari gagnant

Les boutiques vegans, un classique aux Etats-Unis et en Allemagne

Aux États-Unis, cela fait longtemps que la tendance vegan n’en est plus une ! Véritablement rentré dans les moeurs et adopté comme un mode de vie à part entière, le véganisme impacte tous les aspects du quotidien. Là-bas, les magasins d’alimentation vegan ne sont pas des exceptions. Certains sont assez anciens et mondialement connus, comme le Vegan Heaven de Seattle ou le Haymaker’s de Brooklyn. C’est en Californie que le mode de vie est le plus répandu : l’État est devenu le temple des végétariens et des vegans, avec de nombreux restaurants et marchés végétaliens, les fameux “veggie grocery stores”.

La boutique  vegan Haymaker’s de Brooklyn / Photo par Nooklyn

En Europe, la capitale du véganisme est sans conteste l’Allemagne. Nos voisins allemands, très soucieux de la santé et de l’éthique, se sont largement intéressés au sujet depuis bien longtemps. C’est même l’Allemagne qui a lancé en 2016 le plus de produits vegan, devançant ainsi les états-Unis, selon une étude Mintel. Le pays fut aussi le premier au monde à lancer une chaîne de supermarchés 100% vegan en 2011.

Quand la grande distribution tente de s’emparer du phénomène

En France les produits vegans sont apparus plus tardivement dans nos rayons qu’ailleurs. Mais depuis cinq ans environ, les acteurs du commerce s’intéressent de près à cette tendance montante, à commencer par la grande distribution qui a vu là l’ouverture d’une vraie manne financière.

Pour la seule année 2017, la chaîne de magasins Naturalia a ouvert trois magasins en Ile-de-France, totalement dédiés au véganisme (Naturalia Vegan). De son côté Natureo, filiale du groupe Intermarché, commercialise de nombreux produits végétariens et vegan depuis le début des années 2010. Avec sa gamme Veggie, lancée en 2015, Carrefour a été le premier à proposer dans ses rayons une quinzaine de produits dédiés aux végétaliens et aux végétariens, et sur le même modèle, Monoprix commercialise sa gamme Vegan Deli. 

Le magasin Naturalia Vegan / Photo par LSA


L’alternative gagnante des commerces de proximité

Face à cet emballement de la grande distribution, une nouvelle génération d’entrepreneurs engagés s’est imposée, avec l’envie de proposer des commerces vegans de proximité, à taille humaine, et ainsi répondre à un vrai besoin des consommateurs vegans, fatigués de devoir courir à droite à gauche pour trouver des produits adaptés.

Ainsi, des boutiques vegans indépendantes ont commencé à fleurir partout en France. Dans la capitale, l’éco-système vegan s’est établi tout particulièrement dans le Marais, mais aussi entre les 9e et 10e arrondissements, dans un quartier que l’on a surnommé…“Veggie Town”.

Acheter des graines oui…mais des hot-dogs et du fromage aussi 

Longtemps associé à une forme d’austérité, le véganisme est donc aujourd’hui synonyme de créativité, et a donné envie à de nombreux entrepreneurs de rendre ce mode de vie cool et créatif en proposant des concepts innovants notamment en termes d’alimentation.

Ainsi, on a d’abord vu éclore des concepts de restos rivalisant d’originalité, notamment en s’appropriant les codes de la street food : des veggie stews de Bob’s Kitchen, l’un des pionniers sur le marché, en passant par Le Tricycle, fast-food veggie qui propose des hot-dogs avec une saucisse à base de blé et de soja fumée au bois de hêtre (miam !), ou encore Paulette in the Truck, qui se promène aux quatre coins de Paris et de sa banlieue dans sa camionnette, pour proposer son fameux “Keban”, le kebab vegan.

Le Tricycle, fast-food veggie / Photo par TheCoolHunting

Pour le dessert, on ne compte plus les pâtisseries qui proposent des alternatives toutes aussi savoureuses que les mets “traditionnels”. Ne pas utiliser d’oeufs, ni de lait (entre autres) c’est le challenge relevé brillamment par Johanna Lefebvre, ancienne élève d’Alain Ducasse et vegan convaincue, qui a ouvert à Paris la pâtisserie Jo & Nana Cakes et qui revisite avec gourmandise et à la mode vegan toutes nos pâtisseries préférées.

La pâtisserie Jo & Nana Cakes

Pour remplir leurs frigos, les vegans voient également éclore de plus en plus d’épiceries spécialisées, qui proposent une gamme de produits parfois insoupçonnée. Chez Mon épicerie Paris, vous trouverez du Champagne vegan, des bières, mais aussi un rayon surgelés. Plus étonnant encore, la crèmerie végétale Jay and Joy située dans le 11ème arrondissement de Paris. Une boutique ouverte en 2015 par Mary Jähnke, une ancienne végétarienne qui hésitait à sauter le pas du véganisme tant elle aimait le fromage. Chez Jay and Joy, les “vromages" sont faits sans lait donc, à base de noix de cajou, d'amandes, de graines de tournesol.

La crèmerie végétale Jay and Joy / Photo par Satoriz


Le mode de vie vegan à 360 degrés : l’essor des concept-stores

Plus qu’un simple régime alimentaire, le véganisme est un mode de vie qui touche à tous les aspects du quotidien. C’est pourquoi de plus en plus de concept-stores ouvrent leurs portes, afin de permettre à la clientèle vegan de trouver en un même lieu alimentation, articles de mode ou encore cosmétiques.

On pense notamment au Cactus General Store à Bordeaux qui propose articles de mode, maison, cosmétiques et un coffee shop pour déguster des pâtisseries faites maison à partir de produits frais et bios. À Paris, le concept-store Aujourd’hui Demain ouvert l’année dernière par Raphaël Francisco et Cheyma Bourguiba, jeunes entrepreneurs de 25 ans, est devenu le repère ultime des vegans branchés avec une offre à 360 degrés (vêtements, chaussures, épicerie, cosmétiques, cantine, coffee shop…), le tout sur 135 mètres carrés, avec l’envie de démocratiser le véganisme.

Le concept-store Aujourd’hui Demain / Photo par RéponseConso


Des boutiques mode et beauté qui font rimer vegan et branché

Avec l’alimentation, la mode et la beauté sont les deux autres secteurs les plus porteurs en matière de véganisme, un phénomène qui a donné naissance à d’autres concepts de boutiques spécialisées, avec pour envie de prouver que l’on peut être vegan et branché.

Ainsi, vous pouvez désormais vous faire encrer chez Désolée Papa, un tatoueur parisien qui n’utilise que des encres vegans. De nombreux coiffeurs proposant uniquement des colorations végétales ont aussi ouvert leurs portes au quatre coins de la France. Côté mode, on a noté fin 2017 l’arrivée très remarquée du premier concept-store mode français Manifeste011. Chez eux, pas de pas de cuir, soie, ni de laine, mais des pièces ultra branchées de marques sélectionnées dans le monde entier dont certaines sont bien connues comme Veja ou Doc Martens.

La boutique du tatoueur vegan Désolée Papa

Vous l’aurez compris, la tendance shopping à la mode vegan n’a pas fini de vous surprendre. L’engouement autour de ce mode de vie laisse entrevoir de belles perspectives autant du point de vue entrepreneurial que sur le front de l’emploi. Autant d'opportunités qui vous encourageront peut-être, vous aussi, à sauter le pas et conjuguer convictions personnelles et vie professionnelle. 


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline ! 

Photo @La boutique vegan Haymaker’s de Brooklyn par Nooklyn

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :