Manger mieux pour travailler mieux ? La pause déjeuner vite fait mal fait, tout salarié la connaît. Un sandwich ou un taboulé sec devant son ordi, ça ne fait rêver personne, que ce soit pour la santé mais également pour la culture d’entreprise.

Quoi de mieux pour une boîte que de fédérer ses équipes autour d’un vrai repas ? Et donc d’installer dans ses murs une cantine : un lieu convivial où se structure des liens d’entreprise, des moments d’échanges, et même des réflexions dans un cadre plus détendu.

D’autant qu'avec cette solution l’entreprise vient répondre directement aux diverses problématiques que peuvent représenter nos pauses déjeuner, comme notamment lorsque l'on rejoint une nouvelle boîte et qu'il faut trouver un restaurant ou un snack dans le coin. On ne connait pas encore les bons spots, on se retrouve parfois à manger seul et souvent devant son bureau. Même s'il arrive tout de même que l'on ait de la chance et que le dernier food truck tendance « veggie-bio-sans gluten » décide de se garer devant le bureau.

Une boîte qui offre une cantine (encore faut-il qu’elle soit de qualité) prouve toute son attention à l’égard de ses équipes, en leur proposant un déjeuner équilibré qui assure une productivité maximale pour l’après-midi. Une cantine est également une opportunité supplémentaire de ne pas avoir à alléger son porte-monnaie dans un déjeuner à l’extérieur. Et pour ceux qui ont envie de changer d'air, rien ne les empêche de s'offrir une petite escapade de temps à autre !

Donc si vous aussi vous rêvez que ça sente bon le grill et le burrito en arrivant au bureau (comme à Palo Alto chez Facebook)… alors vous devez chercher une boîte avec une cantine ou au moins une cafeteria qui claque.

Le site Capital.fr a recensé les entreprises franciliennes aux cantines réputées

La cantine du siège de Carrefour à Massy-Palaiseau : le futur

En plus d’être le bureau du futur (green, garderie, conciergerie, fitness, coiffeur), Carrefour soigne la nourriture de ces 4.000 salariés et a compris l’enjeu majeur d’une cantine de qualité pour affirmer sa cohésion d’entreprise. Pas moins de 4 restaurants (self, brasserie, restaurant à thème et déjeuner sur le pouce) offrent de la variété pour la pause-déjeuner. Salades, pasta bar, stand gastronomique et même un grill à hamburgers vintage (à l'américaine). De quoi varier son alimentation tous les jours, « pour un prix moyen de 4 euros ».

La cantine de France Télévisions : un lieu de cohésion

Pour une grande entreprise hébergeant plus de 1.000 salariés, dur de créer une unité. La cantine sert à ça. Ouverte midi et soir, un point important pour les journalistes qui travaillent tard.

La cantine à la Défense au sous-sol de la tour Ariane : un grand chef

Siège notamment de la Société Générale, le restaurant interentreprises est géré par Sodexo, mais la cuisine est pilotée par les équipes du chef français Alain Ducasse, qui réservent aux salariés un accueil chic et millimétré. Chaque jour sont servis 1.500 repas raffinés, avec surprise gourmande et fraîcheur bio - poisson au bouillon végétal, jus de fruits et de légumes de saison.

La cantine d’Axa sur les Champs-Elysées : une diététicienne pour les employés

Si le lieu ne fait pas forcément rêver (très sonore, bas de plafond) le «lobby bar» est très prisé : boissons chaudes gratuites et la carte renouvelée chaque jour. Un espace feutré où l'on peut travailler, recevoir un client ou savourer une pâtisserie, histoire de compléter la salade avalée plus tôt devant son ordinateur. Le restaurant d'Axa, géré par Eurest, est à l’écoute de ses employés et leur propose les services d'une diététicienne.

D'autres employeurs sont aussi reconnus comme offrant une agréable pause déjeuner à Paris : ADP, Alcaltel, Dassault, Les Echos, IKEA, Leroy Merlin, Malakoff Médéric, Natixis, Sanofi et Total.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline ! 

Newsletter

Suis-nous !