Gustav White « Vous n’aurez jamais une seconde chance de faire une première bonne impression ».

Qui n’a jamais jugé un livre par sa couverture ou acheté un produit après n’en avoir vu que 30 secondes de publicité ? Le cerveau humain est fait de telle sorte qu’il ne lui faut pas plus de quelques secondes pour se faire un premier jugement sur une personne. C’est l’art inconscient du « balayage artificiel » (Malcolm Gladwell dans « La force de l’intuition : prendre la bonne décision en 2 secondes »). Faire bonne impression pour un entretien d’embauche, un premier jour de stage / emploi, la rencontre avec un client peut avoir de nombreuses conséquences. 

Certains estiment que c’est « naturel » ou lié au charisme et qu’il vaut ainsi mieux préparer le fond que la forme. Détrompez-vous, Welcome to the Jungle vous donne quelques astuces simples pour impressionner vos interlocuteurs !

1/ Utilisez la technique des Présidents

Certaines études ont montré qu’en ne regardant que les premières secondes d’une vidéo politique, il était possible de déterminer quel candidat allait gagner. Leur secret ? 3 piliers : le dynamisme, un visage ouvert et la volonté d’avoir un impact positif. Soyez énergique, cela confortera toujours votre crédibilité. Pour avoir un visage « ouvert », imaginez que votre peau est comme tirée vers l’arrière : vous êtes totalement prêt à accueillir toutes les paroles de l’autre. The Helpful Head enfin, est cette manière que les hommes politiques ont de vous rendre important, d’écouter pour ensuite répondre. Toutes leurs interactions sont centrées sur le fait d’avoir un impact positif.

2/ Véhiculez des ondes positives

L’optimisme est une des valeurs les plus recherchées aujourd’hui en entreprise. Lors de votre première impression, vous devez réussir à partager votre enthousiasme. Si vous êtes intéressés, vous serez intéressant ! Pas toujours facile toutefois avec le stress de se montrer totalement détendu et optimiste. Une astuce : avant de commencer, réfléchissez à LA pensée la plus positive de cet échange (telle mission du poste qui vous fait rêver, les conséquences si vous réussissez). Raccrochez-vous fort à cette pensée, cela changera votre état d’esprit et votre expression.

3/ Dégagez de l’assurance en restant humble

Une personne confiante va beaucoup plus marquer un recruteur ou un manager que quelqu’un d’hésitant et de renfermé. La clé de la confiance ? La préparation ! Même si vous avez l’impression que certains sont toujours à l’aise naturellement, rappelez-vous bien que l’on récolte toujours ce que l’on sème. Ils se sont certainement longuement préparés. Vous devez arriver en entretien, RDV ou présentation en sachant précisément ce que vous avez à offrir. Attention toutefois à rester humble pour ne pas donner une impression de supériorité déplacée.

4/ Envoyez les bons signaux… avec votre langage corporel !

Dans les premières minutes, c'est la communication non-verbale qui l’emporte sur le fond. Vous devez autant travailler sur votre langage corporel que sur votre discours. Les recruteurs et managers sont habitués à déceler certains signes. Rassurez-vous : le simple fait de penser à votre « body langage » mènera à des améliorations immédiates dans votre posture, attitude. Mais retenez bien ces quelques astuces :

  • Votre poignée de main doit être ferme. Un petit guide pratique ici.
  • Gardez les épaules bien en face de la personne avec laquelle vous parlez. Un peu de biais, vous donnerez l’impression de n’être qu’à moitié dans la conversation.
  • Ne croisez pas les jambes ni les bras au risque de paraître renfermé
  • Si vous êtes debout, restez bien droit sur vos jambes : cette position vous fera vous sentir plus sûr de vous et enverra des signaux positifs
  • Tenez-vous droit avec la tête haute
  • Soutenez le regard de votre interlocuteur, un regard fuyant sera assimilé à un manque de fiabilité
  • Faites aussi attention à ce que renvoie votre apparence (bijoux, vêtement, accessoires etc.) : tout doit être choisi scrupuleusement

5/ Pratiquez l’effet miroir

Pour savoir quelle est la bonne attitude à adopter, une astuce consiste à s’adapter au rythme et au discours de votre interlocuteur. Il a une voix très douce ? Répondez avec un débit faible. Il semble très calme ? Ne vous montrez pas intrusif avec de grands gestes et une voix forte. Cela lui donnera l'impression d'un échange cohérent et agréable.

6/ Pour le sourire : faites comme Duchenne !

Du nom de ce neurologiste du milieu du 19e siècle, « le sourire de Duchenne » est un sourire simultané des yeux et de la bouche, en gardant une symétrie dans le visage. Ce sourire est très communicatif et révèle votre « affect » avec sincérité. Le sourire est votre arme pour vous sortir de toutes les situations et faire une bonne impression immédiatement ! Il n’est pas conseillé toutefois de trop sourire au risque que ce soit disproportionné et non crédible. Souriez naturellement !


Ces quelques astuces vont vous permettre de véhiculer une image positive et d’apporter de la crédibilité à votre présence, en quelques secondes. Toutefois, rassurez-vous et ne vous mettez pas de pression outre mesure sur cette « première impression ». Les recruteurs ou managers sont conscients du fait que certaines situations sont génératrices de stress. Vous aurez toujours l’occasion de rattraper une mauvaise impression, même si commencer du bon pied est toujours bénéfique !

Photo by WTTJ @Inpost

Les derniers articles

À lire ensuite

Newsletter

Suis-nous !