La candidature d'un profil créatif : le vrai/faux du book

  • MarionMarion
  • Publié il y a 6 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

La candidature d'un profil créatif : le vrai/faux du book

  • MarionMarion
  • Publié il y a 6 mois

Pas toujours évident de réaliser un portfolio : pour qui, pour quoi, que présenter, comment…? Toutes ces questions se posent lorsqu’on postule à des offres d’emploi destinées à des métiers créatifs : architecte, designer, styliste, photographe, ingénieur… Pierre Fichet Delavault est Design Manager et nous donne ses conseils de spécialiste afin de réaliser le meilleur des portfolios.

Le portfolio est indispensable aux métiers créatifs : VRAI

Lorsqu'on exerce un métier créatif, on développe son propre style, ses propres qualités artistiques. Les profils créatifs doivent également faire preuve de précision technique. « La clé est de montrer sa manière de réfléchir, et ce, de façon claire et graphique à travers des dessins, schémas etc. On doit également montrer ses facultés de présentation, et cela passe par des beaux rendus, avec des vues bien choisies et des explications efficaces, ni trop longues ni trop courtes. » explique Pierre. 

Ainsi, afin de présenter ses réalisations, il est indispensable de réaliser un portfolio, que l’on peut également appeler book. Il permet de donner un aperçu de son travail et de son potentiel créatif. En effet, certaines qualités, notamment artistiques, ne sont visibles que sur book. « Montrer un portfolio permet d’expliquer clairement la démarche d’un profil créatif et ses compétences artistiques. »

Le portfolio peut remplacer le CV : FAUX

« Si le portfolio est l’expression des qualités de réflexion et de présentation, il ne remplace pas pour autant le CV qui relate l’expérience, les capacités ainsi que le profil administratif de la personne. » Pierre, lui-même employeur de profils créatifs, distingue bien ces deux documents qui doivent chacun venir compléter l’autre. En effet, les dessins, maquettes, photos ou encore schémas et plans ne peuvent être intégrés au CV. Et réciproquement, le CV ne doit pas se suffire à lui-même au détriment du book. Il s’agit bien de deux documents distincts, mais qui sont tous deux indispensables à toute candidature.

En tant que candidat à un poste créatif, le CV ne doit pas pour autant être négligé au profit du portfolio. Présenter son parcours, ses études et ses expériences professionnelles à un futur employeur est primordial et doit appuyer le portfolio.

Le fond est plus important que la forme : FAUX

« Un portfolio est survolé une première fois en moins de 30 secondes. Il est donc important d’avoir le contenu le plus attirant possible dès le départ. » explique Pierre.

Ici, l’habit fait bien le moine. Comme pour le CV, c’est la première impression qui compte, alors autant qu’elle soit bonne ! Si 30 secondes suffisent pour évaluer un book, autant dire que la forme est presque plus importante que le fond. « Si la présentation et les rendus sont attirants, l’employeur sera plus enclin à regarder dans le détail les explications des projets. » Et ce d’autant plus qu’il s’agit de métiers créatifs où le design et le style priment. Un employeur sera plus exigeant sur le travail de mise en page et de présentation avec un profil dont c’est le métier et qui connait et maîtrise les outils nécessaires à cela.

Choisissez un format pratique (A4 ou A3 au maximum) afin qu’il soit facile à consulter, des couleurs sobres qui permettent une clarté de lecture et surtout n’inondez pas votre book d’images au risque qu’elles se cannibalisent. Sélectionnez les plus pertinentes uniquement. En effet, le portfolio doit rester minimaliste afin d’obtenir le maximum de lisibilité. Une touche personnelle comme une couleur ou une typographie peut être ajoutée mais de façon légère.

Le portfolio peut contenir du texte : VRAI

Il ne peut pas, il doit contenir du texte ! Si les images de ses propres réalisations sont capitales, elles doivent tout de même être accompagnées d’un texte permettant d’expliquer succinctement le projet et ses enjeux, ses réflexions et raisonnements. Attention toutefois aux fautes d’orthographe qui peuvent être rédhibitoires pour l’employeur, même s’il recherche un profil créatif. Un projet doit être correctement défendu, à l’oral comme à l’écrit, aussi il est primordial de s’exprimer correctement, « d’où l’importance du texte et de son contenu. Les fautes d’orthographes, les explications techniques hasardeuses peuvent faire s’écrouler le château de cartes. »

Une version papier est indispensable : VRAI

Certes, le portfolio peut être envoyé de façon dématérialisée à un potentiel employeur, via un email, un document PDF, un site Internet ou même un blog. Toutefois, Pierre recommande tout de même d'envoyer un portfolio en version papier pour une raison pratico-pratique notamment : « Certaines entreprises ont des firewalls, des pare-feu très contraignants qui peuvent bloquer la réception de documents trop lourds. Quand on reçoit vingt portfolios par jour, on ne s’embarrasse pas à appeler le service informatique pour en débloquer leur réception. »

Alors afin d’être sûr que l’entreprise auprès de laquelle on postule reçoive bien notre book, il faut privilégier la méthode traditionnelle : l’envoi par courrier postal. De plus, « les portfolios imprimés circulent plus facilement entre les designers. Le portfolio le plus impactant fera parler de lui. »

Il faut présenter absolument toutes ses réalisations : FAUX

À cela, Pierre répond de façon très catégorique : « Il ne faut surtout pas présenter toutes ses réalisations ! Il faut un portfolio efficace qui résume en une trentaine de page les capacités du postulant.  Une sélection pertinente et efficace doit donc être faite. Pierre recommande ainsi d’adapter le contenu en fonction du poste pour lequel on postule : « Un candidat à un poste de designer automobile d’intérieur n’aurait que peu d’intérêt à montrer des réalisations de l’extérieur de motos. Cela prendrait la place de projets qui pourraient davantage convaincre l’employeur. »

De plus, la cohérence des projets est très importante. « Un portfolio régulier avec des travaux de même niveau est plus rassurant pour l’employeur. C’est pourquoi je recommande aux candidats de retravailler leurs travaux les plus anciens afin de les remettre à niveau. »

Les projets personnels peuvent être intégrés au portfolio : VRAI

Oui, mais seulement si ces projets personnels apportent une valeur ajoutée au book et au poste auquel on candidate. « Prenons l’exemple d’un designer automobile qui ferait de la photo sur son temps libre. Cela peut permettre de montrer qu’il sait cadrer les images et mettre en valeur son sujet. » Si les projets personnels supportent une candidature et permettent de convaincre un employeur, alors il faut les présenter !


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photos by WTTJ

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :