Les pitchs sont des prises de parole déterminantes pour le succès de tous projets, de toutes idées. En quelques secondes, il est question d’exposer clairement et simplement sa vision et son objectif afin de convaincre ses collègues, son boss, voire même de lever des fonds auprès d’investisseurs. 

Pour réussir ses pitchs et toutes ses prises de paroles en public, il est important de respecter quelques précieux conseils et une méthodologie implacable !

L’importance de la première impression

Parmi les techniques qui permettent de capter tout de suite l’attention d’un interlocuteur : 

  • Regarder dans les yeux (allez, courage, vous pouvez le faire !) Le message va à l’endroit où se dirige la voix, et la voix là où se dirigent les yeux. 
  • Sourire. C’est comme si le sourire vous donnait de super pouvoirs. Votre message deviendra positif et rassurant. 
  • Développer un langage imagé pour nourrir la créativité : pour captiver le cœur, il faut captiver l’imagination. N’hésitez pas alors à faire des comparaisons, à emmener l’autre dans votre monde.

Raconter son histoire et partager une expérience pleine d’émotions

Dans le monde actuel, le storytelling tient une place très importante. Étant donné la multitude de produits, de services, de projets, il est nécessaire pour sortir du lot d’avoir une identité forte et marquée. Avoir une jolie histoire à proposer permet de rapidement capter l’attention de votre interlocuteur.

Se synchroniser avec l’autre

De nombreuses études ont prouvé que deux personnes qui entament une discussion synchronisent systématiquement et inconsciemment leur langage corporel et leurs intonations. Ils se mettent en phase avec l’humeur, l’énergie et le rythme de l’autre et adaptent leur voix, leur volums, leur débit de parole, et même leur ton. Cependant, tout cela doit se faire en harmonie avec l’autre. C'est pourquoi, pour pitcher comme un pro', il est nécessaire d'être en phase, en harmonie avec son public. Et tout dans l'attitude doit être cohérent : les paroles, la posture, l’intonation doivent tous exprimer la même chose, sous peine de ne pas être crédible. 

Pour établir une relation de qualité, il faut également vous adapter et réagir en fonction de ce que l’autre vous renvoie, que ce soit par des mots ou des attitudes (hochement de tête, sourires, signes d’étonnement) car cela donnera à l’interlocuteur l’impression que vous vous adressez et vous intéressez à lui en tant qu'individu.

Les grandes étapes pour pitcher comme un pro' :

1. Booster l'accroche

Si vous devez présenter vos idées et vos propositions face à un groupe, faites en sorte de capter l’attention de tous. Pour y arriver, il faut absolument une accroche forte et parlante. Souvenez-vous de la Keynote Apple de 2008 lorsque Steve Jobs a sorti un Macbook Air d’une enveloppe. Sa démonstration a littéralement cueilli tout le monde. Ce moment est inscrit à jamais au Panthéon des meilleures accroches de présentation de produit. 

Le rôle de l’accroche est de donner le ton en présentant les informations essentielles. C’est une partie décisive, car c’est elle qui captera ou non l’attention. L’objectif majeur est de faire naître une réaction et des émotions du côté de votre public. À ce titre, le ton avec lequel les informations sont délivrées est d'une grande importance. Il vous faut absolument surprendre, toucher ou faire rire.

2. Contextualiser votre propos

Il est primordial de prouver que votre idée se place dans la bonne temporalité. Il est, par exemple, intéressant d’exposer les tendances et les phénomènes actuels qui font que le produit ou le projet pourra s’imposer, montrant ainsi votre pragmatisme, votre sérieux et votre crédibilité.

3. Exposer les défaillances de la concurrence

Après avoir souligné l’importance du problème à résoudre, vous pourrez démontrer l’inefficacité des solutions actuelles et de celles que vous proposez. 

4. Se mettre dans la peau de l’utilisateur, du consommateur, du client

Afin de présenter concrètement votre projet, rien de plus parlant que de vivre l’expérience utilisateur en live. Vous pourrez ainsi inscrire votre projet dans la vie réelle.

5. Être bref et percutant

Pour y arriver sans difficulté, il vous faut maîtriser « le pitch d’ascenseur » ou « elevator pitch » qui consiste à pouvoir exposer votre idée en une minute grand maximum. Entraînez-vous, vous verrez c’est un très bon exercice !

Si vous ne deviez garder que trois mots en tête :

  • Magie : Il est important d’émerveiller votre interlocuteur. Vous devez entendre son « Waouh ! » intérieur.
  • Vision : Il faut absolument que vous prouviez qu’en pensant "en dehors des sentiers battus", vous avez su apporter une idée pertinente auquel nul n’avait pensé.
  • Passion : Soyez positif et montrez que vous croyez en votre projet. Vous devez rayonner lorsque vous en parlez !

Conseils bonus : Veillez à avoir une voix claire, qui porte assez et module pour paraître dynamique. Entraînez-vous aussi pour bien articuler et pensez à faire des pauses pour respirer. 

À lire et à voir : 


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Les derniers articles

À lire ensuite

Newsletter

Suis-nous !