Les 5 conseils pour intégrer une tribu dans le Luxe

  • JérémyJérémy
  • Publié il y a 3 ans
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Les 5 conseils pour intégrer une tribu dans le Luxe

  • JérémyJérémy
  • Publié il y a 3 ans

Les indispensables à réviser

Dans ce marché d’image, tous nos clients ont une identité très singulière. Si tous défendent un savoir faire, une culture du client, une créativité culinaire ou artistique, il faut identifier le sujet qui occupe l’actualité de la société au moment de la rencontre du candidat avec l’entreprise.

La méthode est d’éplucher revues de presse et interviews récents des grands patrons afin d’identifier leur communication, ce sur quoi ils insistent :

Certains mettent en lumière avant tout qu’ils fabriquent eux même, à contrario de ceux qui sous-traitent la fabrication. La notion de savoir faire peut donc être le point d’entrée.

La notion de service au client final et le rôle de facilitateur peut être le sujet qui les anime.

D’autres ne parlent pas de « mode » mais plutôt d’une intelligence collective au service de la « Création » : dans un tel cas, la société exclura toute notion d’homogénéisation, de tendance, au profit d’une capacité à innover, anticiper, à désapprendre, à mettre en place des pratiques disruptives, à rejoindre un métier au service de la création.

Tant de valeurs que nous rechercherons chez le candidat à la lecture de son parcours.

Les questions que tout le monde rate ?

Pas vraiment de questions pièges, c’est à nouveau un marché d’image. L’enjeu de l’entretien est plus une question de « bonne attitude ». Il est important de savoir communiquer sa passion à travers ses différentes expériences. De faire basculer l’entretien bien plus vers un échange, une vision, un projet à défendre, plutôt qu’une vente de compétences techniques froides qui ne suffira pas.

Quel est le profil type d’un candidat dans ce secteur ?

Nos clients sont tout à fait ouverts à faire entrer des compétences venant d’autres secteurs, souvent plus matures et structurés. Si les compétences techniques du candidat doivent être adaptées au poste (retail, industrielles, création, etc.), le luxe est par essence motivé par la création. Le candidat que nous identifions doit donc être animé par la passion et l’envie, une certaine créativité, une capacité à innover, à expérimenter de manière structurée. Et ce toujours dans une logique de collectif, d’équipe.

Quels sont les codes de cette tribu ?

  • Le dresscode ? Ne pas être endimanché.
  • La phrase qui tue ? « C’est classe ici ».
  • L’info qui fait la différence ? Une info sur les sociétés, ateliers, galeries, artistes, Chefs et petites Maisons qui font la tendance en PAP, Haute Couture, Art Culinaire, Décoration, Bijoux, Chapeliers, etc.
  • Ont-ils un langage à eux ? Oui ! Par exemple on ne parle pas de fournisseurs, mais de sous-traitants, de façonniers, de Maison de Mode, de Maisons d’Art…

La loi de cette jungle ?

La loi de cette tribu est d’assurer la pérennité et le renouveau d’une marque sans jamais renier son héritage.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline ! 

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :