Devant la multitude de sources d’informations disponibles aujourd’hui, il est parfois difficile de savoir où regarder ! Pourtant, réaliser une veille quotidienne est indispensable, tant au niveau personnel que professionnel, et vous permettra de vous démarquer sur le marché de l'emploi et en entreprise.

La clé ? Une curiosité sans bornes mais organisée ! Soyez curieux, cliquez un peu partout, renseignez-vous sur des auteurs, allez toujours plus loin dans l’information. En utilisant les bons outils et en adoptant des réflexes simples, Welcome to the Jungle vous aide à y voir plus clair !

1. Agréger 

Utiliser un agrégateur de flux RSS est un indispensable. Il vous permettra de gagner beaucoup de temps : au lieu d'aller chercher l'information, c'est elle qui viendra à vous. Plus besoin de consulter vos sites préférés un par un pour voir les nouveaux articles. Les agrégateurs vous permettent de vous abonner à des flux et de les regrouper dans un même outil de lecture. Vous pouvez ainsi lire beaucoup plus vite un nombre important d’articles. Feedly est un très bon agrégateur de flux RSS gratuit.  Au-delà de la consultation des articles sur le tableau de bord, vous pouvez aussi recevoir des récapitulatifs journaliers par mails comme avec Digg Reader

L'agrégation peut aussi se faire à partir de vos réseaux sociaux, comme le font Nuzzel et News.me. Ces sites vous donnent un aperçu condensé du best of de vos timelines Facebook et/ou Twitter, ce qui rend le contenu personnalisé et ciblé selon vos intérêts.

2. Faire de la curation

Kezako ? La curation est un néologisme emprunté de l’anglais. Tout comme l’agrégateur, la curation sélectionne des contenus liés à un ou plusieurs sujets provenant de différentes sources Internet et les réunit. Elle va toutefois un peu plus loin en faisant un tri supplémentaire dans l’information rassemblée et en utilisant des sources variées, que vous ne suivez pas spécialement. Vous pourrez ainsi découvrir des contenus correspondant à vos centres d’intérêts à partir de nouvelles sources. Vous pouvez ensuite organiser ces contenus (souvent en « journaux »).

FlipBoard est un très bon outil de curation, tout comme Medium (disponible uniquement en anglais).

Scoop.it est une référence. Cet outil de curation et de veille permet de créer socialement son propre média à travers la publication de « scoops » et le partage. Vous pouvez suivre des « Recommanded users », lire des « Recommended topics » et parcourir du contenu ciblé selon des thématiques précises.

Pour les entreprises qui veulent gagner du temps et bénéficier d'un outil de veille très complet et simple à utiliser : elCurator est notre coup de coeur ! Cette solution française remplacera tous vos autres agrégateurs grâce à sa solution innovante de veille collaborative et curation de contenu.

3. Bien utiliser les réseaux sociaux

En terme de veille, Twitter reste le réseau social par excellence. News concises et abondantes, personnalités influentes, experts d’un secteur ou d’une thématique : re-tweetez, consultez, suivez et organisez. Constituez-vous des listes par thématiques (ex : Digital, Startup, RH, Innovations) et ajoutez les comptes liés dans chacune. Vous pouvez aussi consulter et suivre librement les listes d’autres utilisateurs.

Pour un aperçu très clair et pratique des informations et du contenu de vos différentes listes, nous vous conseillons TweetDeck. Cet outil gratuit permet aussi de suivre les mentions de Hashtags choisis en amont, ce qui peut être très utile si vous vous intéressez à un sujet en particulier.

LinkedIn vous permet aussi de faire de la veille en rejoignant des groupes correspondant à vos centres d’intérêts et en étant notifié par mail quand de nouveaux articles ou commentaires y sont postés. Pinterest peut également être intéressant. Vous pouvez l'utiliser pour accéder à des informations nouvelles et organiser de manière simple vos pins dans des boards.

4. Alerter

Obtenir des alertes directement dans votre boîte mail sur les sujets ou mots-clé qui vous intéressent est un moyen complémentaire de faire une veille efficace. Google Alertes est un bon outil. Vous pouvez paramétrer aussi ces mots-clé sur Mention (outil payant).

Au-delà des alertes, les newsletters restent un canal de veille très important. Condensées des meilleurs articles ou informations d’un ou de plusieurs média, elles vous donnent une bonne synthèse quotidienne. La newsletter Les Echos vous permet par exemple de recevoir une « Matinale », « La 18h », des « Breaking News » chaque jour et un « Zapping de la semaine » hebdomadaire. Nous vous recommandons aussi : Brief.me (payant) et la newsletter de Welcome to the Jungle pour les news entreprises & recrutement.

5. Stocker

Les informations issues de votre veille sont diluées dans différents dashboards (Feedly, FlipBoard, Tweetdeck) ou dans vos mails. Vous les consultez quotidiennement mais vous pouvez ressentir parfois le besoin de les conserver. Pour cela Pocket est très utile. Cet outil gratuit vous permet de stocker le contenu que vous désirez de manière très simple, en cliquant seulement sur un bouton ajouté en tant qu’extension à votre navigateur. A bien installer sur tous vos appareils pour stocker vos news où que vous soyez.

6. Etre inspiré 

Une autre manière de faire de la veille au-delà de l’information pure est de partir à la recherche de nouveaux projets, de découvrir des tendances, aussi bien entrepreneuriales que créatives. Ce type de veille peut vous donner de l’inspiration pour vos projets personnels, vous permettre de mieux comprendre un secteur ou de saisir les grandes évolutions à l’œuvre.

Cette veille peut être pratiquée sur des sites de financement participatif (crowdfunding) par exemple, comme Ulule ou KissKissBankBank qui sont un vivier riche de projets divers.

Pour les passionnés de Tech, des sites participatifs comme Product Hunt rassemblent chaque jour des projets avec la possibilité de les voir, de les évaluer et de voter.  C’est une mine d’or pour découvrir de nouvelles idées . Un autre site a une visée similaire dans le domaine de l’entrepreneuriat social et de l’économie verte : Les Suricates, avec de nouveaux projets chaque lundi.

Pour les créatifs, Behance est un très bon site qui permet de faire de la veille sur des formats, des tendances à travers un ensemble de portfolios.

7. Sortir

Et enfin : la veille n’est pas seulement digitale, elle se passe aussi dans la « vraie vie » ! Inscrivez-vous aux alertes de Meetup pour être tenus informés des événements se passant autour de chez vous, sur les thèmes qui vous intéressent.  

Photo by WTTJ @PopMyDay

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !