Dans les coulisses de... Adfab avec Guillaume, Analyste Programmeur

  • JérémyJérémy
  • Publié il y a 3 ans
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Dans les coulisses de... Adfab avec Guillaume, Analyste Programmeur

  • JérémyJérémy
  • Publié il y a 3 ans

Créé en 2006, Adfab est un studio de production et d'innovation digitales 100% français. À la pointe des technologies, Adfab est un partenaire privilégié des agences de communication et des grandes marques. Les 50 collaborateurs sont imprégnés de la culture startup et travaillent au quotidien dans une bonne ambiance. 

Nous avons rencontré Guillaume, Analyste Programmeur, qui nous en dit un peu plus. Humour garanti !

Autour du feu, je croise...

...  les différentes castes de la tribu : les artistes sur peau, les chasseurs de l’ombre, les gourous, les messagers rapporteurs de mission, les sages prévoyant l’avenir, les sages enseignant aux plus jeunes les délicates techniques de chasse de la tribu, les diseurs de bonne aventure consignant les aventures de la tribu et la grande sage du village, responsable du bien­-être du clan. Venant de différents horizons et d’âge différents, mais unis pour constituer une tribu capable de relever avec brio les plus belles parties de chasse qui soient !

Le chef de la tribu est...

... le Grand­Esprit Loup : Nicolas Cohen. Nombreux sont ses titres : Grand Coordinateur, Chevaucheur des plaines astrales (pour parler aux êtres qu’il appelle “ Le Grand Client Vénéré ”), Recruteur d’esprit farouche, Langue Habile... Certains disent qu’il prévoit l’avenir et qu’il saute d’engins volants avec comme seul habit une grande toile.

Les rites initiatiques qui m’attendent... 

... Toute nouvelle personne souhaitant rejoindre la tribu devra dans un premier temps lire le grand livret de la connaissance, livret contenant toutes les informations de la tribu comme les heures de rassemblement ou les règles régissant la tribu. Elle devra aussi ramener les drôles de petits pains chauds et aller se présenter aux différents clans éparpillés sur le monde. Elle accompagnera dans un premier temps un chasseur vétéran, qui lui expliquera comment fonctionne les outils de la tribu, où récupérer ses missions de chasse et où déposer son dû à la tribu.

Je suis vêtu(e) de... 

... Je suis vêtu de l’habit traditionnel de la tribu : d’un couvre­-chef avec visière intégrée, orné de notre symbole et de la peau de bison gris marquée à notre effigie. Cependant, le clan accorde peu d’importance à de tels détails, la seule règle étant de ne pas montrer ses outils de chasse à tout le monde.

A midi, je partage mon hamac avec...

... tous les membres de la tribu, malgré les différents régimes et les différents endroits de chasse de chacun. Il arrive souvent que, pour un événement particulier comme le départ d’un membre vers d’autres contrées ou tribus rivales, ou lorsque nous avons vraiment faim, le clan se dirige vers un plus gros hamac.

A quelle heure se lève le soleil sur le camp ?

Les membres de la tribu se regroupent pour le traditionnel lancement de la journée aux alentours de 9h-­9h30. Pour les plus braves ayant chassés une bonne partie de la nuit, il leur est permis de rester dans les bras de l’Esprit­Sommeil plus longtemps (ou de consommer le breuvage marron qui fait drôle dans le corps).

Je pars chasser... 

... La tribu cherche avant tout des esprits agiles, affûtés, capable d’affronter les parties de chasse les plus compliquées avec les autres membres. Nous cherchons des artistes sachant dessiner à merveille sur peau de bête, des personnes maîtrisant des langages profanes comme le Pé­Hache­Pé et ses nombreux dialectes (le Saint­Phony 2­3 et le Dru­Pâle 8 par exemple), le Hache­Thé­Aime­Elle 5, le Sait­Aisse­Aisse et les nombreuses déclinaisons du Ji­Aisse (le grand Node en fait partie), des chefs charismatiques sachant coordonner les chasses (plus ce chef a de plumes à son arc, mieux c’est), mais aussi des bâtisseurs pour améliorer le quotidien de la tribu. Toute personne est la bienvenue, si elle est capable de s’adapter rapidement et efficacement aux nombreuses parties de chasse de la tribu.

Je dirige des expéditions comme...

... Je suis un chasseur de l’ombre de la caste des “DevBack”. Je suis responsable du bon fonctionnement de la chasse, et de mettre en place les bonnes pratiques apprises auprès de mes ainés. Après avoir établi avec la tribu la stratégie d’attaque et contacté les anciens sages pour obtenir leurs conseils, j’établis dans un grand livre les particularités de la chasse que m’a transmis mon chef (qui lui ont été transmis par des êtres étranges mais très gentils, qui ne maîtrisent pas l’art de la chasse comme la tribu). Ensuite, je pars généralement avec un artiste sur peau et mon chef pour mettre en place les fondations de notre aventure et en créant les outils voulus par les voix qu’entend le chef (mais rassurez­-vous ce n’est pas dû au nectar qui rend heureux).

Je participe aussi à certains rituels immanquables comme... 

... Le repas du midi est l’occasion pour les chasseurs de participer à un jeu qui consiste à taper dans une petite boule orange sur une table avec un petit bout de bois. Certains se reposent aussi près du grand caillou qui fait de la lumière et du bruit. Ce grand caillou lumineux sert aussi à jouer à un jeu avec un ballon rond, ce qui entraine de nombreux cris parmi les chasseurs pour savoir qui la pousse le mieux. Le soir, il n’est pas rare de se regrouper pour aller boire le nectar qui rend heureux, et chez nous on aime ça. Certaines nuits, on se regroupe pour une chasse particulière, pour découvrir de nouvelles techniques de chasse ou de nouveaux langages auprès des plus érudits : c’est la grande nuit étoilé du jeudi !


  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Envie de rejoindre Adfab ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :