Le consultant aujourd’hui doit savoir travailler avec son équipe de consultants, mais aussi avec les équipes de son client, de potentiels équipes de prestataires et avec les bénéficiaires de son projet. À juste titre donc, plusieurs cabinets de conseil comme Accenture ou EY intègrent une épreuve de cas de groupe dans leur processus de recrutement, qui a pour but de s’assurer de l’aptitude des candidats à travailler en équipe. Ces processus étant hautement sélectifs, voici quelques indications pour bien réussir.

Le déroulement de l’épreuve :

Dans des groupes de six à douze personnes, l’équipe de recrutement va demander aux candidats de se mettre dans la peau d’un professionnel et de réaliser un projet en équipe. Certains recruteurs demanderont de se mettre dans la peau d’un consultant de l’entreprise, mais ce n'est pas toujours le cas. On pourrait aussi leur demander de se mettre dans la peau d’un rédacteur en chef, pour une mission n’ayant aucun rapport avec l’activité du groupe. L’objectif ici n’est pas forcément de mettre les candidats en situation réelle mais bien de voir comment ils travaillent en équipe.

L’épreuve se déroule toujours en temps limité, souvent insuffisant pour obtenir un résultat satisfaisant au problème auquel fait face le groupe. En plus de cela, elle pourra être ponctuée par des consignes supplémentaires, de nouvelles demandes, et des changements imprévus, visant à rajouter de la difficulté à l’épreuve.

En fin d’épreuve il est généralement demandé à l’équipe de restituer son travail en le justifiant. Tout au long, des membres de l’équipe de recrutement (qui peuvent être des ressources humaines ou bien des consultants en poste) écouteront les candidats et prendront des notes. Le résultat choisi par l’équipe n’est pas ce qui est regardé, mais bien la manière dont l’équipe y aboutit.

Quelques conseils

  1. Prendre le temps de structurer sa méthode
  2. Se répartir les rôles
  3. Prendre des notes
  4. Ne pas se jeter sur la solution évidente
  5. Relativiser sur l'importance de l'épreuve 

Prendre le temps de structurer sa méthode 

Une erreur classique de l’épreuve de groupe est lorsque les candidats foncent tête baissée dans le sujet, sans prendre le temps de se demander de quelle manière ils vont procéder et comment ils vont structurer le débat de manière à valider leurs choix puis avancer. Prendre quelques minutes pour définir cela en début d’exercice est une bonne initiative.

Se répartir les rôles 

Idéalement chaque groupe devrait désigner une personne qui fasse attention au temps, car il ne vous sera pas indiqué au fur et à mesure de votre avancement. De même, avoir quelqu’un qui centralise les idées ou qui écrit au tableau sera un atout pour le groupe. Si cela ne se met pas en place naturellement, mieux vaut en prendre l’initiative.

Prendre des notes 

Il est impératif pour ce genre d’examen de prendre des notes copieuses. D’une part, cela démontre une approche structurée au travail, et ensuite cela aidera réellement le groupe, dans le cas où personne d’autre ne s’en charge.

Ne pas se jeter sur la solution évidente 

Ces études de cas ont généralement plusieurs approches possibles. Bien que celle choisie finalement par le groupe a peu d’importance sur l’évaluation globale, un groupe qui aura fait l’effort d’ouvrir la problématique sera valorisé. Exemple : pourquoi ne pas proposer de faire appel à plusieurs branches du cabinet en question pour répondre au problème ?

Relativiser sur l’importance de l’épreuve

Le processus de recrutement comportera forcément plusieurs composantes, mais le plus important sera l’entretien avec le consultant, et un entretien réussi mènera généralement à l'embauche. Les entretiens de groupe servent surtout à départager deux candidats ou bien à identifier les candidats ayant de réelles difficultés à travailler en équipe. Ces entretiens sont donc rarement éliminatoires !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Finance 3.1

Les derniers articles

À lire ensuite

Arrow right white
Arrow left white

Newsletter

Suis-nous !