Paris VS régions, où faire carrière en finance ?

  • March 6, 2018

Depuis quelques temps, les grandes banques nationales constatent une tendance de fond : certaines villes de province suscitent de nombreuses demandes de mobilité interne. En effet, de plus en plus de cadres parisiens envisagent de changer de vie pour rejoindre des villes en plein développement comme Bordeaux et Nantes. D’après une étude menée par Cadremploi, ce sont près de 80% des cadres parisiens qui se posent la question et près de la moitié d’entre eux qui seraient prêts à accepter une diminution de leur salaire.

Au-delà de cette tendance, quels sont les postes accessibles hors Ile-de-France dans le secteur financier ? Quels sont les postes que l’on retrouve uniquement à Paris ? Quels sont les postes pour lesquels on pourra envisager une carrière internationale ? Voici un tour d’horizon du secteur financier pour faciliter votre navigation dans ce monde plein d’opportunités.

Les banques ont plusieurs métiers

Avant toute chose, il est nécessaire de faire un focus sur les établissements bancaires qui représentent une très large partie de l’emploi dans la finance en général. L’organisation de ces grandes banques nationales est sensiblement la même d’un établissement à l’autre avec une distinction de deux grandes familles de métiers.

La banque de détail

La banque de détail englobe tous les métiers de proximité et de conseil que l’on trouve dans les agences bancaires. Ces métiers peuvent être liés à de la gestion de patrimoine, de la gestion de la relation entreprise ou du conseil immobilier. La banque de détail s’appuie sur une organisation décentralisée avec une logique de proximité vis-à-vis de ses clients. Ainsi, des postes de conseiller d'entreprises ou de banque privée seront disponibles aussi bien en région qu'à Paris.

La banque d’investissement ou la finance de marché

À l’inverse de la banque de détail, certains métiers de banque d’investissement sont très majoritairement accessibles à Paris. Ces métiers sont par exemple liés au Private Equity, au M&A, aux opérations de marché tels que les IPO ou à la mise en place de dettes structurées d’importance.

La très forte représentation de ces métiers à Paris s’explique par la nécessité d’avoir une proximité avec les services financiers des grandes entreprises, le plus souvent situés également dans la capitale. Néanmoins, on assiste à un mouvement de décentralisation de ces métiers à forte valeur ajoutée et de nombreuses banques d’investissement ont créé un segment mid-cap qui s’appuie également sur des compétences en province.

En revanche, les métiers liés à la finance de marché (trader, sale, quant ou encore structureur) sont uniquement accessibles à Paris. Les services sont en effet concentrés, essentiellement dans le quartier de la Défense pour créer des pôles de compétences à proximité des places de marché.

Une surreprésentation parisienne liée aux sièges

D’après l’Association Française des Banques (AFB), environ 60% des salariés du secteur bancaire travaillent en Ile-de-France. Ce chiffre s’explique en partie par la présence des sièges des grandes banques à Paris. L’ensemble des fonctions administratives y sont donc majoritairement concentrées.

Pour les services supports, comme Analyste Crédit par exemple, la plupart des banques sont en train de regrouper ces compétences par grand pôle d’activité. Ces pôles peuvent être situés dans les directions régionales ou regroupés à Paris en fonction des politiques internes.

Qu’en est-il hors du domaine bancaire ?

Le secteur de la finance intègre également l’ensemble des fonctions financières en entreprise. En fonction des entreprises, ce seront des postes d’analyste crédit, de directeur financier, de cash-management ou de responsable fusions et acquisitions. Si certains postes ne se trouvent essentiellement qu’au sein des sociétés cotées en bourse et ne seront accessibles qu’à Paris (cash-manager par exemple), de nombreux postes sont également à pourvoir au sein de belles PME régionales.

Le parcours relativement classique d’une carrière en finance est d’acquérir de l’expérience dans des métiers de conseil en banque ou cabinet d’audit, souvent à Paris, avant de postuler sur des postes de direction financière dans des PME provinciales. Ces parcours, régulièrement constatés, permettent de maintenir, voire d’augmenter le niveau de rémunération, tout en changeant de mode de vie.

La Fintech va-t-elle bouleverser les normes ?

Un peu partout en France, des start-up à l’assaut du secteur financier émergent régulièrement. Younited Credit, HiPay, PayFit, Slimpay…Comme ces start-up qui ont récemment réalisé les plus belles levées de fonds du secteur, l’écosystème parisien autour du secteur financier est très dynamique et permet d’offrir de nouvelles perspectives pour une carrière financière.

Toutefois, même si être situé à Paris facilite la prise de rendez-vous et optimise les temps de transport, de nombreuses jeunes sociétés n’hésitent pas à délocaliser totalement leur activité en région, offrant par cette occasion de belles perspectives d’emploi.

Un peu partout en France, des start-up du secteur financier prennent donc le pari de rester en région pour attirer des compétences et développer leur activité. La start-up Linxo par exemple, qui se développe en tant qu’assistant personnel à la gestion de budget, et qui a récemment levé 20 millions d’euros a fait le choix de rester à Aix-en-Provence pour développer son activité. Ce choix est notamment dicté par un écosystème fort en matière de ressources humaines et par une multiplication des offres de transport qui diminue fortement les temps de trajet. C’est également le cas AcommeAssure à Brest ou d’Hexapay à Toulouse pour ne citer qu’eux. Ce nouveau panel d’emplois permet donc d’élargir le spectre d’opportunités pour se construire une carrière financière.

Quelles sont les villes dynamiques en-dehors de la capitale ?

Certaines grandes villes régionales comme Lyon, Nantes ou Strasbourg sont particulièrement dynamiques dans le secteur de la finance. En effet, des opportunités peuvent exister par la présence des sièges sociaux de différentes banques. Ainsi, il sera par exemple possible de postuler sur des postes de contrôleur des risques ou des postes à plus forte valeur ajoutée sur des small-cap comme responsable de financements structurés par exemple ou dans le domaine de la gestion d’assets.

En-dehors du secteur bancaire, les grandes villes régionales sont souvent la terre d’accueil de belles PME qui chercheront à coup sûr à renforcer leur direction financière. En revanche, des postes à responsabilité en PME nécessitent bien souvent d’acquérir une expérience significative au préalable. La construction d’une carrière en corporate finance ou private banking peut donc entièrement s’effectuer dans les grandes villes hors capitale même si un passage par Paris permettra souvent une accélération dans le franchissement des étapes.

Et pourquoi pas l’étranger ?

Dans des métiers relatifs à la finance de marché, certaines places fortes étrangères peuvent également représenter d’excellentes opportunités. Londres par exemple est une destination phare pour toutes les activités autour de la finance de marché. Le dynamisme du marché de l’emploi londonien permet d’accéder à des opportunités plus rapidement qu’à Paris sur certains postes. D’autres places fortes comme New-York ou Tokyo sont également des destinations phares dans la finance de marché.

En corporate finance ou private banking, de belles opportunités peuvent exister sur des pays limitrophes comme la Suisse ou le Luxembourg. Être bilingue permet également de viser de belles sociétés étrangères qui peuvent chercher à intégrer une lecture du marché français grâce à une embauche ciblée sur une expérience financière en France.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo WTTJ @PayFit

Kevin

Envie de rejoindre SlimPay ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :