Focus sur... l'Open Source : l'essentiel à savoir

  • CamilleCamille
  • Publié il y a 2 ans
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Focus sur... l'Open Source : l'essentiel à savoir

  • CamilleCamille
  • Publié il y a 2 ans

À l’heure où l’économie devient collaborative, qu’en est-il de l’IT ? Longtemps gouverné par les logiciels propriétaires, depuis la fin du XXe siècle, une nouveauté a profondément changé les règles du jeu : celle de l’Open Source. Son fer de lance ? Le système d’exploitation Linux. Comment la multitude de logiciels installés sur vos ordinateurs a-t-elle petit-à-petit laissé place à des logiciels libres de droit, utilisables par tous et surtout modifiables par tout développeur ? Décryptage d’un phénomène-clé avec Platform.sh.


DÉFINITION

Les logiciels open source (OSS, ou Open Source Software) sont des programmes informatiques dont le code source est rendu public et libre d’accès à tout développeur. Il est distribué sous une licence permettant à toute personne d'utiliser, modifier ou redistribuer ce logiciel pour l’adapter à ses propres besoins et en publier des améliorations. Ainsi, n'importe quel dév' dans le monde peut contribuer au développement d'un logiciel Open Source en respectant néanmoins des règles et processus d’approbation préalablement définis.

→ L'Open Source permet une constante amélioration des logiciels (ajout de fonctionnalités), la correction très rapide de bugs et garantit un niveau maximum de qualité et de sécurité. C'est une vraie mutualisation du savoir au sein de la communauté des dév' qui allie collaboration, expérimentation, innovation et agilité !


HISTORIQUE

Deux notions distinctes sont en jeu lorsque l’on parle d’Open Source : le logiciel libre (Free Software) et l’Open Source. 

  • Le logiciel libre a été inventé dans les années 80 par la Free Software Foundation de Richard Stallman (celui qui a aussi donné naissance à Linux !). Il fait référence à la libre étude, utilisation, et modification d’un logiciel en contribuant à son code source de façon volontaire. Il est technique mais aussi et surtout philosophique, éthique et politique ; l'ambition principale pour lui étant de protéger la liberté première des utilisateurs du logiciel. "Think of free speech, not free beer".
  • D’autre part, l’Open Source : axé sur les enjeux pratiques et la performance. Il met l’accent sur une méthode de développement et de diffusion collective et peu centralisée du logiciel et moins sur les aspects politique et sociétaux, et a vu le jour vers la fin des années 90 avec comme grand théoricien Eric Raymond. Grâce à l’Open Source, la coopération entre les entreprises et la communauté Open Source s’est développée et la propagation des logiciels a beaucoup évolué.

Ces deux catégories de logiciel sont très similaires, mais ce qui oppose depuis toujours les deux théories sont les valeurs derrière chacune de ces notions. 


DATES A CONNAÎTRE

  • 1984 : Fondation de GNU/Linux ou Linux et de la Free Software Foundation par Richard Stallman, à l'origine simple projet de développement d'un système d'exploitation ouvert à la communauté hacker
  • 1998  : création de l'Open Source Initiative (OSI) sous l'impulsion d'Eric Raymond en Californie dédiée à la promotion des logiciels Open source
  • 2000 : IBM soutient Linux à hauteur d'un milliard de dollars
  • Décembre 2014 : à Wired, Satya Nadella - PDG de Microsoft déclare que "Microsoft loves Linux". Après une longue bataille contre ce système d'exploitation "ouvert", Microsoft s'engage dans l'Open Source et en devient un acteur-clé.
  • 2015 : Apple (fervent créateur de logiciels propriétaires et donc peu ouvert à l'Open Source) décide d'ouvrir son tout nouveau langage : Swift. Un vrai pas en avant de la part de la marque à la pomme, qui reste toutefois encore très en retrait de ces pratiques.


APPLICATION CONCRÈTE

Le nombre de projets Open Source a considérablement augmenté ces dernières années. Toutes les grandes sociétés informatique du monde produisent et utilisent à l’heure actuelle des logiciels Open Source, même celles qui s’y opposaient radicalement il y a quelque temps (comme Microsoft ou Oracle). Google a même dévoilé une carte de tous les projets mis en Open Source dernièrement.

Concrètement : le métier de développeur consiste à... développer des interfaces / des sites / des applications mobiles. En bref, il code pour produire des fonctionnalités, améliorer des affichages, créer des outils etc. Or, peut-être qu'un autre développeur a déjà travaillé sur un projet similaire et a donc produit du code dessus OU que d'autres développeurs pourraient être intéressés par le code produit. C'est en cela que l'Open Source prend tout son sens ! Le projet peut être stocké dans une librairie Open Source et donc consultable par tous. 

Par exemple chez Jukebox, nous  développons notre ATS WelcomeKit qui est lui même constitué de plusieurs librairies Open Source. Cela nous permet de profiter de l'expérience d'autres dév', mais aussi de les aider dans la maintenance, la correction de bug ou l'ajout de nouvelles fonctionnalités. Si nous ne trouvons pas de librairie couvrant notre besoin, nous nous efforçons de généraliser et extraire les composants qui nous semble intéressants et ainsi partager notre expérience avec la communauté.


L'ANECDOTE A CONNAITRE

Vous connaissez tous le renommé hashtag (#) de Twitter. Mais saviez-vous qu'il était un pur produit... de la communauté, propulsé, mise en place et utilisé ensuite par elle de manière libre ? En effet, en 2007 Chris Messina, militant Open Source, tweet :  «Que pensez-vous de l'utilisation du # pour les discussions de groupes? Par exemple #barcamp [msg].» C’est le simple fait de ne pas l’avoir breveté qui a valu le succès de ce petit symbole dièse. Son utilisation a été fulgurante. Aujourd’hui Twitter ainsi que d’autres réseaux sociaux ne pourraient presque pas fonctionner sans ce fameux hashtag et ceci démontre ainsi la puissance des solutions Open Source.

 QUELQUES LIVRES & SITES DE REFERENCE

  • La Cathédrale et le Bazar- Eric S. Raymond : essai paru en 1999, qui retrace le mode de développement de Linux et du logiciel Fetchmail et montre aussi à quel point l'Open Source faisait figure d'Eldorado à l'époque.
  • The Daemon, the Gnu, and the Penguin - Peter Salus (2008) :  il explique les grands principes qui sous-tendent l'Open Source et comment il s'est développé en mixant le mode opératoire des hackers avec les principes du mouvement logiciel libre. 


LES OUTILS OPEN SOURCE

Autre que Linux, le coeur de nombreux systèmes d’exploitation, il existe des milliers de projets Open Source aujourd’hui. Pour en citer quelques uns, notamment dans le domaine des frameworks et CMS Open Source :

  • Symfony
  • Wordpress - Drupal

Pour donner un ordre d’idée, le framework PHP Symfony comprend environ 1500 contributeurs avec déjà plus de 30,000 changements du code source. 

La plateforme d’hébergement la plus utilisée au monde pour rendre les projets & le code source accessibles à tous est GitHub. Cette plateforme n’est pas open source mais elle permet le partage de code source et le process' d’approbation des mises à jour.


LES EVOLUTIONS EN COURS

Cette mutualisation du savoir a apporté une nouvelle forme de concurrence sur le marché du logiciel. L’Open Source a permis aux startups une forte entrée sur le marché leur offrant des capacités phénoménales en terme d’innovation (ce qui a d'ailleurs commencé à inquiéter de nombreux grands acteurs du web !). En effet, l'Open Source offre aux startups et PME d'incroyables économies sur les coûts (d'administration, d'hébergement, de développement de leur site web). Aujourd’hui les plus grandes plate-formes au monde sont basées sur des socles open source. Les grands acteurs du web tel que Google, Facebook, Amazon ou Ebay utilisent les technologies open source.

Les logiciels Open Source ont pris une place très importante dans les systèmes backend (les serveurs qui gèrent les services Internet et d’entreprise) ainsi que dans les systèmes embarqués (tels que les téléviseurs intelligents, les voitures, les téléphones) mais sont cependant beaucoup moins répandus dans les systèmes d’exploitation des consommateurs (la plupart des logiciels de bureau pour Windows et Mac OS, presque toutes les app' iOS pour l’Iphone, et la plupart des app' Android sont propriétaires).



Les experts

  • Guillaume Moigneu : Directeur Avant-Vente chez Platform.sh après avoir été CTO (Chief Technical Officer) chez Gemmyo, et avoir été Avant-Ventes chez EasyCom Solutions, TACTfactory et Agence Soon.
  • Augustin Delaporte : Product Delivery Manager chez Platform.sh, après avoir été Développeur chez Plebicom (Firefox), Davyin Internet Solutions (Drupal), Dissidence Distribution (Drupal, Symfony), puis Technical Project Manager chez Commerce Guys.
  • Platform.sh : solution PaaS (Platform-as-a-Service) d'hébergement et développement web automatisés. Créée en 2010, cette startup française a connu une forte croissance et a su imposer son expertise technique en France comme à l'international (avec des bureaux sur les trois continents !). Elle travaille avec des clients prestigieux comme Vivienne Westwood, SeLoger, The Canadian Football League. 


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo @StartupFreeStock


  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Envie de rejoindre Platform.sh ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :