Véritable mastodonte à l'international, la marque Uniqlo révélée par ses "basiques" hyper techniques, sait attirer et fidéliser les talents. Son Graduate Program sélectif permet, en un an, de se former au métier de Responsable de boutique. Des postes très challengeants, avec beaucoup de responsabilités, qui plairont à tous ceux qui aiment le retail, le luxe, et aspirent à un métier très "terrain" !

C'est le cas d'Igor Nizon. Malgré un parcours très orienté commerce (école de Management et Master à l'ESCP), il a réalisé assez tôt que les métiers de bureaux n'étaient pas pour lui. Passionné par le luxe et convaincu par le concept de la marque Uniqlo, il a tenté sa chance pour le Graduate Program suite à un Forum Entreprises. Retour sur cette formation enrichissante qui lui a permis de devenir Responsable du magasin Uniqlo de Nice.


Parcours 

  • Bachelor : Reims Management School avec double diplôme de 2 ans en Allemagne
  • 2011 : remise de diplôme
  • Stage de fin d'étude (6 mois) : Moët & Chandon
  • Officier volontaire dans La Marine (1 an)
  • Master spécialisé gestion de projet à l'ESCP, avec un focus Asie 
  • Janvier 2015 : rencontre avec Uniqlo... (Forum Entreprises de l'ESCP)

Retour d'expérience

" J’ai toujours voulu travailler dans le luxe car le service client y est vraiment sublimé. C’est d’ailleurs une des choses qui m’a convaincu d’entrer chez Uniqlo : même si la marque n’est pas brandée luxe, sa culture «à la japonaise» fait qu’elle a une vision client très forte, avec une réelle anticipation du besoin. Mon expérience à La Marine ? Elle peut paraître éloignée du retail mais avec le recul, elle collait à mon envie d’un métier qui me permettait de gérer une équipe et de la motiver pour avancer ensemble.

Aujourd'hui je participe au développement d’Uniqlo dans le Sud, notamment en gérant et développant une équipe à Nice. Pour le moment, la marque est peu connue en France, hors de Paris. C’est là tout l’intérêt : à nous, en Province, de faire connaître la marque !".

Igor Nizon, Responsable de boutique Uniqlo à Nice

La sélection pour le Graduate Program Uniqlo

L’inscription passe nécessairement par le site Carrières Uniqlo. " Une fois ma candidature déposée en ligne, je me suis rendu, hyper motivé, sur le stand d'Uniqlo au Forum Entreprises de l'ESCP, avec un dossier complet : CV, lettres de motivation et de recommandation..." explique Igor. 

  • Le premier entretien se passe en groupe d’une dizaine de personnes, avec une étude de cas à réaliser. Les responsables d’Uniqlo nous observent et je pense que ce qu’ils recherchent à ce moment-là ce sont des personnes naturellement leader, qui ne s’imposent pas mais savent emmener les autres avec eux.
  • Lors du second entretien, on rencontre les DRH et COO France. À partir de là, il vaut mieux avoir un bon niveau d’anglais car beaucoup d’interactions se font en anglais au siège ! Le troisième entretien se passe avec le DRH Uniqlo Europe et le CEO Europe de toutes les marques du groupe Fast  Retailing, auquel appartient Uniqlo.

Autour de moi, beaucoup de sélectionnés venaient d’écoles de commerce, mais il y avait aussi des profils Sciences Po et d’autres plus atypiques. Uniqlo ne cherche pas forcément des professionnels du retail, mais des personnes qui collent à son esprit.

Les spécificités d'Uniqlo

De nationalité japonaise, la marque s'est dotée de process cohérents avec cette culture, qui peuvent différer des pratiques occidentales. D'ailleurs, l'un des critères de sélection pour rejoindre Uniqlo est d'adhérer à ses valeurs et de croire en ses produits.  "La chose la plus marquante chez Uniqlo, c'est que nous sommes tous passionnés par la marque. Dans toutes mes autres expériences, je n’ai jamais connu un tel engouement des équipes... Il faut être prêt à faire partie d'une famille ! D’ailleurs en France, Uniqlo est  encore une PME, nous avons donc une proximité incroyable avec les dirigeants", explique Igor. 

De plus, chez Uniqlo le management est très circulaire. "On n’est  pas du tout dans le top to bottom. Chacun peut partager une information et être écouté !". Les Directeurs ont ainsi un poids décisionnel considérable concernant leur magasin. Une fois par mois, toutes les équipes Uniqlo se réunissent à Paris : les Managers de magasins, le Marketing, la Finance, les RH... C'est le moment de faire remonter du terrain toutes les infos et besoins réels de la région, de la clientèle etc. " Puisque c'est le magasin qui est  au contact  des clients, c’est  lui qui doit être écouté ! D’ailleurs, tous les autres services sont appelés S.S.C., Store support center, car leur rôle est d’être en support des magasins."

Détails pratiques sur le Graduate Program

Le programme commence en septembre et dure un an. Igor, lui, a commencé comme Responsable adjoint au magasin Opéra de Paris pendant les six premiers mois, puis sur le magasin de Marseille. Dès le premier jour, chacun est formé sur le terrain car c’est  là que le futur Responsable doit tout apprendre. Il faut être capable d’effectuer toutes les tâches parfaitement, pour pouvoir ensuite les enseigner aux équipes. Les premiers apprentissages concernent donc les basiques du magasin : la caisse, le pliage, le réassort, le cleaning... la vie des vendeurs au quotidien ! Puis les tâches se complexifient pour apprendre à planifier à une semaine, à un mois etc.

Une fois par mois est organisée une formation à Paris ou Londres sur des thèmes importants : le recrutement, l’« hanbai keikaku » (planification des ventes) etc. "On a un an pour devenir Directeur, donc c’est intense !". Surtout que le programme est ponctué de tests écrits et d’entretiens. S'ils sont réussis, la personne peut passer au grade supérieur, c’est-à-dire : Partner vendeur, Advanced partner, Superviseur, Responsable adjoint junior puis senior et en enfin Responsable de magasin.

Conseils & qualités pour réussir

" Honnêtement, ce type de formation ne peut pas plaire à tous les profils «grandes écoles ». Ici, on repart de zéro et pour l’accepter il faut être humble et très ouvert d’esprit. Après cinq ans d’études voire plus, se retrouver à découper des cartons dans une remise, cela peut en perturber plus d’un ! " (rires), affirme Igor.

Mais une fois Responsable de magasin, le poste chez Uniqlo est  exceptionnel ! Arrivé à Nice en 2016 en tant que Responsable adjoint senior, il n’y avait rien sur place. Il a fallu tout créer : le chantier, les murs, une équipe... "C’est  une expérience de fou, avec énormément de responsabilités car on ouvre une ville voire une région. Désormais, je suis Responsable du magasin, et j’ai toute la marge de manœuvre pour développer la marque dans le Sud, trouver de nouveaux clients et les conserver. Bien sûr, je fais tout valider par le siège, mais c’est moi qui suis force de proposition et c’est  très gratifiant.".

Aujourd'hui, Igor forme les locaux (Niçois) pour qu'ils deviennent à leur tour Responsables. Une fois cette tâche accomplie, il partira ouvrir un autre magasin dans la région ! "C’est vraiment ça la partie la plus excitante du métier : créer entièrement le business. Mon but est de développer le Sud Est et j’espère, d’ici quelques années, devenir Responsable de Région. C’est la grande qualité d’Uniqlo : il y a une vraie méritocratie. Si on travaille bien, on monte rapidement les échelons."


Les qualités nécessaires sont

  • un esprit d’entrepreneur (on pense et développe un business comme si c’était le sien)
  • la prise d’initiatives
  • être prêt à devenir l’ambassadeur de la marque (et donc croire en son concept !)
  • être humble par rapport à son parcours et à ses équipes
  • être capable de gérer les problèmes quotidiens du magasin, tout en conservant un vrai recul sur l’environnement et le futur, et ainsi développer au mieux son business.


Photo by WTTJ @Uniqlo

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Envie de rejoindre UNIQLO ?

Newsletter

Suis-nous !