Interview | Jessica Geoffroy - Responsable RH de Big Fernand, le roi du Hamburgé

  • July 7, 2016

Ils marchent en chaussettes la journée, aiment les chiens (ou en tout cas, font semblant) et ont toujours le sourire. En moins de quatre ans, Big Fernand est devenu le roi du Hamburgé et également l’une des entreprises les plus cool du moment ! Nous avons rencontré Jessica Geoffroy, Responsable RH, pour un petit tour d’horizon sur les futurs challenges et les recrutements à venir.

Quand as-tu rejoint Big Fernand et que fais-tu chez le roi du Hamburgé ?

J’ai rejoint l’équipe assez récemment, en novembre 2015, après avoir répondu à une annonce en ligne. Au début, je ne devais rester que quelques mois pour remplacer la responsable RH qui venait de partir en congé maternité mais finalement, vu la croissance de l’entreprise, j’ai été embauchée en CDI.

Peux-tu nous rappeler les grandes étapes de Big Fernand ?

Lancement du premier Atelier en 2012 rue du Faubourg Poissonnière, puis en juillet 2013 on en a ouvert un deuxième rue Saint-Sauveur, parallèlement au développement des premières franchises en province. En juin 2014, on inaugure l’Atelier de Neuilly et celui du Marché Saint-Honoré en janvier de l’année suivante. S’en est suivi une traversée de la Manche avec un Atelier à Londres et une délocalisation à Hong-Kong. Depuis décembre 2015, on est également présents aux Galeries Lafayette Haussmann, au premier étage du bâtiment Homme.

A quoi faut-il s’attendre lorsqu’on bosse chez Big Fernand ?

A plein de choses étranges :)

Tout le monde est en chaussettes au bureau et un chien, celui du fondateur du groupe, fait partie intégrante de l’équipe. On bosse dans la bonne humeur mais par contre, on bosse dur : pas vraiment le temps de glandouiller pendant la journée.

Après avoir conquis la France avec ses Hamburgés, quelles seront les prochaines étapes de Big Fernand ?

Ouvrir d’autres franchises et d’autres restaurants en propre. Pour le moment, deux ouvertures sont prévues avant la fin de l’année. Un nouveau Big Fernand verra le jour à Montparnasse et on est encore en train de chercher le lieu du second. Notre objectif est également de conquérir d’autres contrées lointaines : pourquoi pas le Moyen-Orient ou le Maghreb.

En fait le plus difficile dans tout ça, c’est de réussir à conserver et transmettre notre esprit convivial et franchouillard qui a fait notre réputation, en plus de la qualité de nos produits. Plus on se développe, plus c’est compliqué, c’est pour ça que l’on veille minutieusement à ce que les profils recrutés collent parfaitement à cette image.

Peux-tu nous expliquer comment se déroule le process de recrutement chez Big Fernand ?

Lorsqu’un CV est retenu, Guillaume, un des associés de l’entreprise fait passer le premier entretien. Si celui-ci est validé, le candidat passe un second entretien avec un directeur opérationnel. Si c’est bon pour lui, je m’occupe de voir le candidat pour une validation finale.

Et le process de formation ?

Chaque nouvel employé est formé à tous les métiers pendant 3 mois dans l’un de nos Ateliers : production, logistique, cuisine, vente, administratif, etc. Il faut que chacun intègre chaque étape de notre fonctionnement et les envies et besoins des clients.

Comment faut-il être pour être recruté chez Big Fernand ?

Déjà, il faut aimer manger et parler bouffe ! Ensuite, pour être recruté dans un Atelier, il ne faut surtout pas être timide, voire même être atypique. C’est essentiel que les Fernands, i.e l’équipe en cuisine et en salle, soient souriants et aimables. Du coup, on cherche des gens joyeux et plein d’énergie ! Au siège, c’est pareil : on est jeunes, dynamiques et très sociables, donc on recherche des candidats comme nous :)

Le côté créatif / culture buzz est très important chez vous ?

Effectivement ! On aime que les salariés soient créatifs même quand le poste ne demande pas beaucoup de créativité. Toutes les idées sont bonnes à prendre, du coup on écoute beaucoup les salariés et on leur demande leur avis. C’est comme ça que naissent souvent des idées un peu folles !

Quelle est la recette du succès Big Fernand ?

Au niveau organisationnel, nous avons mis en place des process dans les Ateliers afin de nous assurer que les clients soient toujours servis rapidement, chaleureusement et ne restent pas trop longtemps pour laisser place à d’autres. Nous mettons un point d’honneur à ce que chaque Atelier, y compris les franchises, respecte ces process. Cette marche à suivre représente les fondements du succès Big Fernand. Sinon, je pense que la qualité de nos produits et notre image de marque plaisent bien. On a l’air plutôt sympa, non ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Elsa Groschaus

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :