Sur les traces de Marc-David Choukroun, co-fondateur de La Ruche qui dit Oui !

  • JérémyJérémy
  • Publié il y a 2 ans
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Sur les traces de Marc-David Choukroun, co-fondateur de La Ruche qui dit Oui !

  • JérémyJérémy
  • Publié il y a 2 ans

Prenez un fou du web, ajoutez-y une pincée d’innovation sociale et vous obtiendrez Marc-David Choukroun, co-fondateur et CEO de la Ruche qui dit Oui !

Comment ce geek touche-à-tout s’est-il retrouvé à la tête du circuit court le plus célèbre de France ? Nous l’avons cuisiné sur son parcours…

« Je baignais déjà dans le monde de l’entrepreneuriat »

Marc-David est d’abord un enfant du web. Il commence sa carrière à 21 ans dans une grande agence de communication parisienne. Sa spécialité ? La gestion de projet web. 3 ans plus tard, en 2008, ce passionné d’innovation décide de créer sa propre entreprise, l’agence digitale « flipin ». « Avant la Ruche, je baignais déjà dans le monde de l’entrepreneuriat » nous confie-t-il.

Si flipin lui donne beaucoup de travail, le jeune entrepreneur reste à l'affût de nouvelles opportunités. « Je fréquentais beaucoup le milieu des startups, en particulier celui en pleine éclosion des « circuits de distribution alternatifs ». Je voulais absolument utiliser mes compétences web pour faire quelque chose dans ce domaine. » Le hasard faisant bien les choses, il rencontre alors Guilhem Cheron qui lui parle de son projet. La Ruche qui dit Oui ! vient de naître…

Abeille des villes et abeille des champs

L’un est un enfant de la campagne. L’autre un pur produit de la ville. Et pourtant, quand Marc-David rencontre Guilhem Cheron, le courant passe à merveille. Marc-David, le citadin passionné de web et d’entrepreneuriat social, est tout de suite séduit par le projet de Guilhem et son désir de recréer du lien avec nos terroirs.

Ni une ni deux, ils co-fondent la Ruche qui dit Oui ! en 2010. Guilhem prend le poste de directeur du développement et s’occupe de faire croitre le réseau des ruches. Marc-David devient logiquement directeur de la production de la plateforme Internet. Son rôle ? Perfectionner l’ergonomie du site pour toujours plus d’interactions entre les membres de la communauté. Un poste qui lui va comme un gant, n’ayant qu’à puiser dans ses compétences web, notamment en design d’expérience et en marketing digital.

Mais ce qui plaît avant tout à Marc-David, c’est la mission de la startup. Nouer des liens entre producteurs et consommateurs, aider un monde rural en difficulté, œuvrer pour le bien-être et le bien-manger, promouvoir une agriculture durable, voilà les valeurs que le CEO est fier de défendre au jour le jour. « Ce qui me plait dans la Ruche, c’est l’impact social qu’elle apporte. C’est ma plus grande fierté, c’est pour ça que je me lève le matin et pars travailler. »

« Le plus excitant est devant nous ! »

160 000 membres actifs, 5 000 producteurs, 775 responsables de Ruche et plus de 130 salariés : Marc-David est fier du chemin déjà réalisé. Cependant, vous ne l’entendrez pas se vanter outre-mesure. Comme tous les entrepreneurs dans l’âme, il est résolument tourné vers l'avenir. « Le plus excitant est devant nous ! » nous lâche-t-il avec emphase. En effet, la startup voit grand, très grand : elle envisage de s'exporter partout en Europe. Des Ruches sont déjà actives en Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne et le seront bientôt aux Pays-Bas, Suisse et Danemark. Le début d'une grande aventure.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !


Envie de rejoindre La Ruche qui dit Oui ! ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :