Facebook, c’est l’application préférée des Français. Facebook c’est un logo blanc et bleu désormais incontournable. Facebook c’est l’innovation qui a révolutionné notre manière de communiquer. Facebook c’est l’histoire passionnante d’un trombinoscope devenu le premier réseau social au monde avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois, dont 33 millions en France. Mais Facebook ce n’est pas que ça. Loin de là. Facebook, c’est aujourd’hui une société internationale avec des équipes aux quatre coins du monde et des enjeux toujours plus grands, notamment après le rachat d’Instagram en 2012 et de WhatsApp et Oculus VR en 2014.

Mais finalement qui se cache derrière Facebook ? Comment y est-on engagé ? Quelles sont les qualités requises pour y rester ? Et surtout quel est le quotidien de ses employés ? Pierre Cavillon, Account Manager depuis presque deux ans chez Facebook à Dublin, nous emmène en coulisses. Suivez le guide.

1. Be Bold

« De l'audace, encore de l'audace, toujours de l’audace » (Danton - 2 septembre 1792)

Lorsqu’on demande à Pierre, comment on rentre chez Facebook, ce jeune actif au look justement cool esquisse un sourire qui en dit long. Comment ? En osant tout simplement. « Je me souviens quand j’étais encore étudiant, je regardais certaines offres de job dans de grosses boites du digital avec admiration sans oser postuler. Et puis un jour, en lisant un article sur Julien Codorniou, Vice President Workplace chez Facebook, je me suis dit pourquoi pas moi ? ».

Après plusieurs entretiens, c’est fait, Pierre est recruté. Chez Facebook, pas de profil type. Pas de grandes écoles obligatoires. Mais une importance toute particulière accordée à la personnalité au moins autant qu’au CV. « Ici, on part du principe que tu travailles d’abord avec des gens avant de travailler avec des compétences. Les entretiens en face à face sont donc déterminants. C’est ce qui fait vraiment la différence. L’humain, les rencontres, c’est essentiel pour nous. Le réseau social, c’est notre coeur de métier, ne l’oublions pas ! »

→ Son conseil pour intégrer Facebook c’est donc d’y croire et surtout d’oser. « Be bold », comprenez « soyez audacieux », est d’ailleurs la devise de l’entreprise. « C’est dans l’ADN de Facebook d’oser faire les choses. C’est ce qu’on demande en entretien mais aussi au quotidien. » Et justement le quotidien chez Facebook, c’est comment ?

2. F comme Fun

Une fois recruté, pas de rituel, pas de casquette multicolore à porter mais un surnom « n00b » (=novice), à garder pendant six mois le temps de comprendre les codes et les ambitions de l’entreprise. « La mission de Facebook, c’est de rendre le monde plus ouvert et plus connecté. Et d’ailleurs la première chose qu’on t’apprend ici c’est l’importance de la collaboration. Notre philosophie est claire : "Nothing at Facebook is somebody else's problem" ». Partager les projets, résoudre ensemble les difficultés, travailler main dans la main pour atteindre la vision globale de l’entreprise. C’est ça le quotidien chez Facebook.

Mais Facebook ce sont aussi des conditions de travail fun et collaboratives centrées sur le coworking, le décloisonnement et le bien-être. Cantine gratuite, bureaux nomades, salle de repos, tout est fait pour que les salariés s’épanouissent. Car on le sait, être bien dans son environnement de travail, c’est être plus performant. De 30% exactement selon la Harvard Business Review. Et ça a l’air de marcher. Facebook atteint d’ailleurs la deuxième place mondiale des entreprises où il fait bon de travailler selon le site Glassdoor. 

« Ici tout le monde partage, l’état d’esprit est top et l’écosystème à Dublin est très stimulant. Dublin, c’est le siège européen de Facebook ce qui nous permet de travailler avec beaucoup de nationalités différentes, c’est hyper enrichissant. Ce côté international amène une ouverture d’esprit incomparable. Le matin, je suis pressé d’arriver travailler. » Pour le super petit-déjeuner, oui, mais avant tout pour l’ambiance, les équipes et son job aussi. « Je passais déjà mon temps sur Facebook avant d’y travailler. Alors me dire que je me lève tous les jours pour travailler pour un produit que j’adore, c’est top ! »

3. De Zéro à Héros

Concrètement, le job de Pierre, c’est d’accompagner les PME françaises dans leur développement digital. D’aider de petites structures à devenir de vraies boites. De les amener de zéro à héros comme il aime à le dire. « Pour faire ce job, il faut être passionné par l’univers des PME mais surtout avoir un vrai côté entrepreneur. Chez Facebook, personne ne te dit comment travailler. Il faut être très autonome sur la manière de gérer ses clients et son business ». Pierre accompagne entre 50 et 70 clients dans le choix de leurs solutions de communication, la compréhension des différents outils, le gain en visibilité et les ventes via Facebook. Générer du trafic physique avec les bons outils online, voilà son défi. La clé pour réussir selon Pierre, c’est de savoir se mettre dans les bottes du client pour comprendre ses problématiques et trouver ensemble les meilleures solutions. « D’ailleurs pour moi, ce ne sont pas des clients ce sont de vrais partenaires. »

Les PME dont s’occupe Pierre misent tout sur le digital. Elles en ont besoin aujourd’hui plus que jamais pour raconter leur histoire et réussir à lier efficacement retail et e- commerce. Mais dans le digital, les choses évoluent vite et il faut savoir suivre le rythme. « Tu ne peux pas performer si tu n’es pas au courant au bon moment de la bonne information. Pour ça, il y’a des plateformes de veille géniales comme Flipboard qui permet via un système de tag d’avoir une vision globale de l’écosystème digital. »

4. F comme Faire

« On n'existe pas sans faire » (Simone de Beauvoir)

Chez Facebook, la curiosité est de rigueur mais c’est surtout la proactivité qui est encouragée. « Quand tu commences, on te fait vite comprendre que tu vas avoir de l’impact pour la boite quelque soit ton poste. Ici, tout le monde encourage la prise d’initiative personnelle. Si tu as des idées, concrétise-les et ne demande surtout pas la permission. » Chez Facebook, les murs sont d’ailleurs couverts de messages inspirants invitant à l’action. On peut y lire par exemple « Move fast » ou encore « Done is better than perfect ». « Mieux vaut faire quelque chose quitte à se planter plutôt que d’attendre que ce soit parfait. Se planter, ça fait partie du succès, c’est ça la philosophie Facebook ! »


[ À Paris, Facebook partage ses bureaux avec Instagram. Envie de vous immerger dans les coulisses de cet autre géant ? RDV ici ! ]

Suivez Welcome to the Jungle sur.... Facebook (bien sûr !) pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !