Les labels : que disent-ils des entreprises ?

  • February 27, 2018

Les « labels » sont partout dans notre quotidien. Que ce soit lors d’une virée shopping ou en scrollant une énième page Internet, leurs logos captent notre attention. À l’oreille, le mot est instinctivement associé à un certain gage de qualité. Au croisement de l’argument de vente, de la valorisation de la marque employeur et d‘une réelle démarche éthique, le label garantit que l’entreprise réponde aux exigences certifiées par un tiers indépendant.

Pourquoi et comment certaines entreprises optent pour la labellisation ? Qu’est-ce que l’adhésion à un label vous indique sur une tribu ? Welcome to the Jungle décortique pour vous la notion et met en lumière certains labels à repérer lors de votre recherche d’emploi ou auxquels adhérer en tant qu’employeur.

Pourquoi opter pour la labellisation ?

Qu’est-ce qu’un label ?

Un label est un élément d’identification qui garantit certains aspects d’un produit, d’un service ou d’une entreprise et qui se matérialise généralement par la présence d’un logo. S’ils peuvent être nationaux ou internationaux, en France l’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance officielle, c’est-à-dire d’une publication au Journal Officiel (journal électronique authentifié publiant les textes législatifs et réglementaires de la République française). Les labels sont basés sur un cahier des charges spécifique et font intervenir un organisme certificateur indépendant, qu’il soit privé ou public. Il est important de se renseigner et de faire attention au sérieux et à la fiabilité de cet organisme ainsi que de vérifier ce à quoi s’engagent vraiment les adhérents.

Les avantages d’adhérer à un label

Au sein de la jungle commerciale, le label est souvent preuve d’une certaine éthique. Il peut également :

  • Être un atout concurrentiel, source de différenciation vis-à-vis des concurrents,
  • Être un gage de qualité, de crédibilité et de confiance, valorisant à la fois l’entreprise et la marque employeur auprès des clients et des potentiels employés,
  • Favoriser l’amélioration de certains processus en interne et témoigner d’une volonté d’engagement. Ce qui accroit le sentiment d’appartenance des employés et valorise la marque employeur,
  • Être un moyen de s’assurer que les dispositions en matière de santé, sécurité et d’environnement sont respectées pour les organismes de réglementation.

Cerise sur le gâteau, certains labels communiquent de leur côté sur les détenteurs de leurs appellations.

Les inconvénients d’adhérer à un label

La labellisation peut prendre du temps, est souvent coûteuse et présente un investissement à long terme. En termes de suivi, bien souvent, le label est régulièrement contrôlé par des tests ou des audits. L’adhérent doit donc scrupuleusement respecter ses engagements au jour le jour, au risque d’être exclu de la démarche.

Comment choisir son label ?

  1. Prendre le temps de bien sélectionner son label, en amont, pour éviter de s’engager dans une démarche qui engendrerait une perte de temps et d’argent.
  2. Trouver le label qui correspond aux arguments de vente associés au produit ou au service, cohérent avec le secteur d’activité de l’entreprise et l’image qu’elle souhaite véhiculer.
  3. Juger du sérieux du label. Il s'agit de demander : Quelles sont les normes contrôlées ? Par exemple, en matière environnementale, les normes ISO (normes d’application volontaires) sont de très bonnes références. Notamment la famille ISO 14000 qui donne des outils pratiques aux entreprises et aux organisations qui souhaitent maîtriser leurs responsabilités environnementales. Qui est l’organisme certificateur ? Est-il accrédité par une tierce partie ? En effet, la fonction du label est d’informer le client que l’entreprise respecte bien un certain nombre d’exigences (incluant potentiellement certaines normes) à travers la certification qu’elle a reçu d’un organisme accrédité.
  4. Enfin, il convient d’apprécier l’importance de la notoriété du label et de son image auprès du public.

Focus sur certains labels emblématiques

B-CORP, VALORISE LA POLITIQUE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE DES ENTREPRISES

  • L’objectif :

Importé des États-Unis, ce label, acronyme de « Benefit Corporation », réunit des entreprises engagées pour le bien commun. Il veut faire évoluer le capitalisme en prônant des entreprises qui n’ont pas pour unique but de faire du profit mais également un projet de création collective, une activité innovante. Les performances de l’entreprise sont alors mises au service de l’intérêt public.

Label B-Corp

  • Critères :

Le processus de labellisation passe d’abord par une auto-évaluation de l’entreprise, qui doit répondre à un questionnaire en ligne portant sur ses pratiques en matière d’impact environnemental, ses relations avec ses parties prenantes et ses pratiques de gouvernance.

Ce sont ensuite plus de 80 critères sur 200 qui doivent être remplis et contrôlés par l’ONG « B-Lab » pour que celle-ci consente à délivrer une labellisation (valable deux ans). On retrouve ce mode de fonctionnement chez des labels de renoms comme Fair Trade (pour le commerce équitable), ou AB (agriculture biologique). Ces critères incluent notamment :

  • l’écart de salaire maximum entre le mieux et le moins bien payé des salariés,
  • l’impact écologique des activités de l’entreprise,
  • le bien-être des employés.

La certification vise ainsi des entreprises qui se fixent des objectifs extra-financiers sociaux et environnementaux et des critères exigeants en matière de comptabilité et transparence.

  • Entreprises adhérentes :

Attention, le label comporte des poids lourds internationaux comme Patagonia ou Ben & Jerry’s. Mais les français ne sont pas en reste ! Y adhérent : La Ruche qui dit Oui! , Cojean, Nature & Découvertes, Ulule, l’Agence 148

ESUS, MET EN AVANT LES ENTREPRISES SOLIDAIRES D'UTILITÉ SOCIALE

L’objectif :

Les entreprises et structures de l’Economie Sociale et Solidaire se distinguent par :

  • leur but d'utilité sociale (soutien à des publics vulnérables, cohésion territoriale ou développement durable),
  • l'orientation de leurs excédents vers la poursuite de leur activité souvent non lucrative.

L'agrément ESUS « Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale » incite les financeurs privés à se diriger davantage vers les entreprises d’utilité sociale afin de donner un sens à leur investissement et de créer un écosystème favorable au développement des entreprises solidaires. Comment ? En leur faisant notamment bénéficier d’une fiscalité avantageuse : 18% de réduction d’impôts et 50% de réduction sur l'impôt sur la fortune (ISF).

Label ESUS 

  • Critères :

L'entreprise doit notamment avoir pour objectif principal la recherche d'une utilité sociale (soutien à des publics vulnérables, cohésion territoriale ou développement durable), cet objectif devant figurer dans les statuts de l'entreprise.

  • Entreprises adhérentes :

MicroDon

La FRENCH TECH, REGROUPE L'ÉCOSYSTÈME DES START-UP FRANÇAISES

  • L’objectif :

Attention, ce n’est pas un label au sens classique du terme ! C’est une politique publique innovante destinée à mettre sur le devant de la scène nationale et internationale le collectif des start-up françaises. Créée par le gouvernement fin 2013, l’initiative French Tech a pour but de :

  • donner une image positive de l’écosystème start-up français,
  • favoriser le business, les investissements et la visibilité dans les médias,
  • renforcer la lisibilité et la cohérence des actions publiques en faveur des start-up.

    La French Tech

  • Critères et entreprises adhérentes :

C’est simple : toutes les start-up françaises forment la French Tech. Il leur suffit d’arborer le logo, de participer à la dynamique et faire vivre l’écosystème. Qu’est-ce qu’une start-up ? Une jeune entreprise avec une ambition mondiale à la recherche d’un modèle économique qui lui assurera une croissance forte et rapide, ou une entreprise qui a grandi avec un tel modèle. Les start-up accélèrent l'innovation dans tous les secteurs d’activité. Donc tous ceux qui travaillent dans ou pour une start-up française en France ou à l’étranger peuvent y participer.

LE LABEL CNIL, GARANT DE LA SÉCURITÉ APPORTÉE AUX DONNÉES PERSONNELLES

  • L’objectif :

La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) peut délivrer des labels « à des produits ou à des procédures tendant à la protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel ». Ce label constitue un cadre éthique et juridique adapté témoignant de la volonté de l’organisme de se mettre en conformité. Ainsi :

  • pour les organismes, le label CNIL permet de se distinguer par la qualité de leur service,
  • pour les utilisateurs, c'est un indicateur de confiance dans les produits ou procédures labellisés en leur permettant aisément d’identifier et privilégier ceux qui garantissent un haut niveau de protection de leurs données personnelles.

    Label CNIL

  • Critères :

Pour obtenir chaque type de label, la CNIL a publié un référentiel correspondant aux exigences que le produit ou la procédure doit satisfaire. Ces critères vont plus loin que la simple conformité à la loi "Informatique et Libertés".

  • Entreprises adhérentes :

Ces nouveaux labels concernent le plus souvent des grands groupes, des cabinets de conseils ou d’avocats portant une attention spéciale à la sécurité de leurs données tels que Safran, BNP Paribas, le CNAM, Deloitte, EY…

Pour aller plus loin :

  • Si vous rechercher une tribu d’adoption ou si vous cherchez à recruter les meilleurs talents, jetez un coup d’œil aux divers labels RH qui récompensent les entreprises offrant les meilleures conditions de travail comme : Great Place to Work, Top employers
  • En matière de démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), la plateforme collaborative de notation française EcoVadis s’impose comme leader de la notation RSE en permettant notamment aux grands groupes d’évaluer la performance environnementale de leurs fournisseurs.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Rosbeef!

Ingrid Dupichot

Envie de rejoindre microDON ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :