Le renouveau de la Maison Christian Lacroix, le challenge de Nicolas Topiol

  • SophieSophie
  • Publié il y a 10 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Le renouveau de la Maison Christian Lacroix, le challenge de Nicolas Topiol

  • SophieSophie
  • Publié il y a 10 mois

La Maison Christian Lacroix fête ce mois-ci ses 30 ans. L’occasion de revenir sur l’histoire de cette maison iconique, créée par le couturier Christian Lacroix, qui a su marquer la mode, au fil des années, d’une empreinte singulière. En réinventant la Haute Couture à la fin des années 80, le créateur a en effet très vite imposé son style en une des magazines de mode et sur le podium des défilés. Son secret ? Une grande créativité et des collections hautes en paradoxes oscillant entre baroque et tribal, Paris et Sud de la France, envers et endroit, singulier et sacré.

Mais depuis le départ en 2009 de son créateur-fondateur, l’histoire de la maison Lacroix s’écrit sans Christian Lacroix. Alors comment perpétuer une marque de cette renommée sans son créateur? C’est le challenge qu’a décidé de relever Nicolas Topiol, aujourd’hui PDG de la Maison Christian Lacroix. 

Pour Nicolas Topiol, l’anniversaire des 30 ans marque un véritable tournant pour la Maison. Il s’agit aujourd’hui de lui donner une nouvelle orientation, d’écrire un nouveau chapitre avec la complicité de Sacha Walckhoff, Directeur de la Création depuis 2010 et qui oeuvre dans la Maison depuis 1992.

Innover tout en restant fidèle aux valeurs qui ont fait le succès de la maison. Conjuguer créativité et héritage. Voilà tout l’enjeu de la marque aujourd’hui. « La marque Christian Lacroix est unique, elle a une résonance mondiale. C’est une chance que de pouvoir s’en occuper, la développer au travers de diverses catégories de produits et d’univers. »

La marque Christian Lacroix est unique, elle a une résonance mondiale. C’est une chance que de pouvoir s’en occuper, la développer au travers de diverses catégories de produits et d’univers.

Et le renouvellement de la Maison Lacroix, c’est d’abord son repositionnement encouragé par le déploiement de la marque sous plusieurs licences. Ces dernières s’articulent autour de trois grands univers : la Mode Masculine, l’Accessoire homme et femme (foulards, maroquinerie, bijoux, lunettes) et l’Art de Vivre (tissus d’ameublement, papiers peints, coussins, tapis, art de la table, papeterie).


Nicolas Topiol, Sacha Walckhoff et Brian Kenny par Gre goire Alexandre


Avec ses licences, la Maison Christian Lacroix est distribuée dans le monde entier à travers plus de 5 500 points de vente, tous produits confondus. L’idée étant de chercher à toucher les aficionados de la marque de différentes manières et à différents moments de leur vie. « Il nous semblait, avec Sacha Walckhoff, que la marque et l’univers de la Maison Christian Lacroix pouvait s’exprimer dans l’univers du Lifestyle et, heureusement, le résultat est positif mais cela a nécessité une refonte de notre façon de penser, de créer, tout en gardant nos méthodes de créations issues de la Haute Couture. »

Cela a nécessité une refonte de notre façon de penser, de créer, tout en gardant nos méthodes de créations issues de la Haute Couture.

Le portefeuille de licences se révèle même être une stratégie plutôt rentable dans un contexte économique difficile. Quant au fait d’imaginer un jour un retour à la mode féminine, Nicolas Topiol n’en écarte pas l’idée, bien au contraire. « C’est l’activité historique de la Maison et il me semble très logique d’y revenir un jour. Comment y revenir est la question que nous nous posons. »

Car pour lui, l’Histoire, le passé, c’est précisément l’une des âmes de la Maison. Il nous confie d’ailleurs que l’Histoire a toujours eu une influence dans la création, que ce soit dans le style des créations de Haute Couture, de prêt-à-porter, sur les imprimés ou les techniques. « Nous aimons nous ancrer dans ce passé et créer pour aujourd’hui et demain dans une constante évolution. »

En s’inspirant notamment de l’énergie des start-up et en accordant une place privilégiée au digital dans la stratégie. « Une bonne maîtrise des réseaux sociaux est désormais indispensable. D’ailleurs pour notre univers très visuel, les réseaux sociauxsont parfaitement adaptés. Notre transformation digitale passe aussi par le lancement de notre site marchand. Cet e-shop va nous permettre de faire rayonner davantage nos créations dans le monde entier.  »


ŒUVRE DE BRIAN KENNY POUR CHRISTIAN LACROIX


Car ce qui prime pour Nicolas, c’est la nouveauté, constante chez la Maison Christian Lacroix. L’innovation aussi pour celui qui partage avec ses équipes le goût d’étonner et de surprendre. « La Maison Christian Lacroix représente un univers riche, varié, tolérant. Nous aimons apporter de l’inattendu dans le quotidien. » Mission réussie avec la création d’une collection unique et en édition limitée. Imaginée en collaboration avec l’artiste Brian Kenny, tout spécialement pour cet anniversaire, elle sera disponible en ligne et en magasin début novembre.

Le secret c’est d’être très clair sur son message créatif, de s’y tenir et de rester authentique. 

Et quand on lui parle d’avenir justement, Nicolas Topiol nous répond que pour réussir à développer une marque de mode aujourd’hui, le secret c’est d’être très clair sur son message créatif, de s’y tenir et de rester authentique. Un conseil qui résonnait déjà autrefois dans les ateliers Lacroix. « J’oscillerai toujours, tout en maintenant le cap d’un fil d’Ariane mystérieux, entre la pureté des structures et l’ivresse des ornements. » (Christian Lacroix).

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !


Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :