On entend beaucoup parler de ce métier émergent et pourtant rares sont ceux qui savent vraiment en quoi il consiste… Que fait le Chief Happiness Officer (CHO) au quotidien ? Il est responsable du bien-être des salariés et garant de la culture d’entreprise, rien que cela. Car oui, un salarié heureux est un salarié qui travaille mieux. Bien-être et productivité vont de pairs et de plus en plus d’entreprises s’en rendent bien compte ! Preuve en est, nombre de startups comme de grands groupes, ont fait du bonheur au travail l’une de leurs priorité.

Chez Flaneurz, la startup qui transforme vos chaussures en patin à roulettes, le succès vient d’abord de son équipe : la Clique. C’est pour maintenir cette cohésion de groupe et la développer au maximum, que Johanna Sanchez Laurenté a pris la casquette de CHO en plus de son poste de Responsable Communication. Elle nous explique les ficelles de son métier et ses secrets pour que tout se dé-roule... comme sur des roulettes !

« Mon objectif : que toute l’équipe ait le sourire chaque matin »

C’est difficile de définir précisément le métier de CHO puisqu’il est encore très récent ! Avec le boom des startups, on observe aussi de la part des entreprises une vraie envie de travailler leur marque employeur en favorisant le bonheur au travail. En effet, plus les salariés s’épanouissent, plus leur motivation, leur investissement dans leur métier et leur productivité seront importants ! Chaque partie en ressort gagnante… Ainsi l’objectif premier du CHO est le bien-être au travail de toute l’équipe et pour cela Il n’y a pas de journée type ! 

Chez Flaneurz, être CHO ça commence par s’imprégner de l’ambiance générale et des besoins de chacun. Ainsi, outre mon travail de Responsable Communication, je suis une oreille attentive pour mes collègues. Ils peuvent venir se confier et tout simplement me soumettre des idées, toujours dans l’idée du bien-être collectif. Pour cela on organise, tous les lundis, une réunion d’équipe pour échanger sur l'avancée de chaque pôle, mais je prends aussi le temps de voir chacun individuellement : le matin devant la machine à café, le midi lors du déjeuner ou encore le soir sur le chemin du retour. Et mon agenda est ouvert à toute la  Clique, si besoin est. Sonder les équipes de cette manière va ensuite me permettre de proposer des actions adaptées et trouver des solutions aux problèmes tout en véhiculant les valeurs phares de Flaneurz :

  • LIBERTÉ : grâce à l’innovation de notre produit & les responsabilités offertes à chacun d’entre nous
  • CONVIVIALITÉ : la patin à roulettes est un loisir à la fois individuel et collectif. Finalement notre produit symbolise notre cohésion d’équipe.
  • SAVOIR-FAIRE : nous voulons faire rayonner le Made in France aux quatre coins du monde
  • INNOVATION : en tant que membre actif de la FrenchTech, nous voulons être toujours plus performants
  • OUVERTURE : les membres de la Clique viennent tous d’horizons différents, tout comme notre communauté du monde entier. Nous cultivons cette pluriculturalité avec fierté

Le CHO est donc un mix entre la communication interne, l’évènementiel, les RH avec beaucoup de bonne humeur et surtout : de bon sens !

« Les actions mises en place par le CHO sont le fruit des échanges individuels avec chaque salarié »

Le Chief Happiness Officer fait vraiment office de fédérateur et de modérateur pour toute l’équipe ! J’impulse ainsi des actions qui permettent ainsi de rythmer la vie de l’entreprise et chacun d’elle est décidée en équipe. Concrètement chez Flaneurz :

  1. Je fais en sorte qu’on déjeune régulièrement tous ensemble (même sur le pouce), qu’on prenne un moment pour discuter dans la journée ou se retrouver au SkateLAB (le nom de nos locaux à La Courneuve) ou à l’extérieur selon les envies.
  2. J’organise aussi des événements de plus grande envergure qui rassemblent tout la Clique ! On en a trois qui reviennent (très) régulièrement :
  • Le Family Fun Day : tous les mercredi, une personne de l’équipe cuisine pour l’ensemble de la Clique
  • Les Apérollers : toute l’équipe sort boire un verre ou faire un pique-nique, rollers au pieds
  • La Prod’n’Mix : on retrousse nos manches pour assurer un backup à l’équipe de production, un soir de la semaine ( avec bières à proximité et musique à fond)

L’idée c’est de prendre en compte les différentes dynamiques, les rythmes et les souhaits de chaque flâneur.

Les Aperollers

« C’est prouvé : plus on se sent bien au travail, plus on est productif ! »

Mon plus beau souvenir d’équipe ? Ils sont nombreux ! Les nocturnes au SkateLAB, la soirée de lancement du eshop, le séminaire d’équipe à Barcelone… Le plus marquant fut certainement notre première Flaneurz Skate Club ( ou Roller Party) dans un hôtel 5 étoiles. On s’était lancé dans un challenge de haut niveau en visant un établissement prestigieux. Et ce n’était gagné vu notre nombre et le fait que nous venions de créer la marque. Finalement on a réussi et les retours de la soirée ont été très positifs. Ça a été un véritable succès pour nous, on était fiers d’avoir relevé ce défi.

L’ensemble de ces souvenirs ont vu le jour grâce à la mobilisation et à la motivation de toute la Clique, et après ça on a chaque fois plus envie que jamais de faire grandir notre startup !

Photo Amédéo Abello©

« Pour être CHO, il faut être transparent et surtout être à l’écoute des autres »

Je ne crois pas qu’il y ait un parcours type pour devenir CHO.

Pour ma part je suis diplômée d’un Master 1 à l’ISCOM Paris et j’évolue dans le monde des startups depuis le début de mon parcours professionnel. J’ai découvert Flaneurz, sur Kickstarter, grâce à mon père (un grand fan de patins à roulettes) et j’ai tout de suite été séduite par le projet. J’ai d’abord rejoint la Clique, en février 2016, pour mettre en place le plan de communication de lancement de la marque. Finalement la très forte cohésion d’équipe associée à ma joie de vivre (et mon sens de la fête, il faut l’avouer), m’ont donné envie d’aller encore plus loin en organisant des évènements en interne. Le rôle de CHO m’a été attribué naturellement par Florian et Arnaud (les fondateurs), casquette que j’ai acceptée avec grand plaisir !

Finalement tout est une question d’envie et de caractère je dirais. Pour faire ce métier, il faut être transparent, avoir une bonne aisance relationnelle et surtout être à l’écoute des autres. Les collaborateurs doivent se sentir en confiance, il est donc essentiel d’être ouvert d’esprit. Il faut aimer les gens en fait !

« Je compte poursuivre mon chemin sur des roulettes... »

Pour ce qui est du futur... On va continuer sur notre lancée et se développer encore plus ! On a de nombreux projets en cours au sein de la Clique.  Nous avons lancé l'e-shop de Flaneurz en juin dernier, le meilleur est donc à venir : de nouveaux modèles pour la collection Printemps/Eté, une superbe collaboration avec Veja...

De mon côté, je compte poursuivre mon chemin sur des roulettes en agrandissant tout en satisfaisant la communauté de flâneurs et en cultivant le bien-être de la Clique. 


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Flaneurz


Envie de rejoindre Flaneurz ?

Newsletter

Suis-nous !