La clé du succès ? Un bon dosage de vos exigences !

Vous avez une proposition de poste et après des heures d’attente, des semaines de recherche, des jours de découragement, vous êtes enfin excité, soulagé et heureux. Félicitations ! Pour faire durer cette motivation, il vous reste une étape : doser vos émotions pour être sûr de faire le bon choix. Au-delà du salaire, des avantages, de la localisation etc., ce choix repose sur 6 questions qui vont vous permettre de savoir si ce poste aura des effets positifs sur vous et votre carrière. Welcome to the Jungle vous aide à prendre votre décision !

1/ Que cache l’intitulé de poste ?

Titre très attractif ou plus classique ? L’intitulé de poste en dit finalement assez peu sur les tâches dont vous allez être en charge. Devant l’excitation, on se laisse parfois emballer par cet intitulé dont on s’imagine la signification et dont on ne voit que les aspects positifs. Si ces aspects ne constituent finalement que la moitié du poste, vous risquez d’être déçu. Ne raisonnez pas seulement en terme de titre mais soyez sûr d’avoir bien cerné les contours de votre poste et ce que l’on attend de vous. Vous devez être capable de faire une liste des tâches, des enjeux et de vos objectifs.

2/ Ce travail correspond-il à mes compétences ?

Avoir de l’ambition et vouloir progresser vite est une très bonne chose mais il convient de doser finement le ratio compétences / objectifs. Vous avez bien identifié les tâches qui vous attendent, assurez-vous maintenant que ces tâches conviennent à vos capacités et vos envies. Même si vous n’avez certainement pas encore toutes les compétences requises, ceci peut être rattrapé par la maîtrise d’autres sujets et les possibilités de formation et d’apprentissage. Faites juste attention à ne pas accepter un poste qui serait trop calibré pour vous ou qui vous emmènerait vers des fonctions qui ne vous ressemblent pas (du management par exemple ou de la technique).

3/ Quel est l'historique de ce poste ?

Cet historique peut en dire long sur son contenu ! Combien de personnes se sont succédées sur ce poste avant vous ? Combien de temps sont-elles restées ? Pourquoi sont-elles parties et comment ? Tous ces éléments vous permettront de mieux comprendre le profil attendu, le style de management et l’évolution du poste. Essayez d’en savoir le maximum pendant vos différents échanges et entretiens avec les équipes. Cherchez sinon sur LinkedIn ou renseignez-vous auprès des salariés ou des personnes de leur entourage.

4/ Quelle composante de ce travail va être une source de bonheur ?

Votre poste sera peut-être stressant, challengeant, prenant : essayez d’identifier un élément qui fera que même dans les jours difficiles, vous serez toujours content d’être là. C’est cet élément qui fera la différence, vous motivera et vous permettra de vous dépasser. Pour cela, identifiez d’abord ce qui, pour vous, est indispensable à votre épanouissement : aider les autres, créer quelque chose, accomplir des défis personnels, se cultiver, se perfectionner, avoir un lien social ? Si ce poste ne peut vous apporter aucun de ces éléments, vous risquez fortement de ne pas tenir sur le long terme ! L’environnement de travail jouera beaucoup aussi sur votre bonheur. Tentez de vous renseigner au maximum sur l’ambiance, les bureaux, les équipes et leurs valeurs. Vous y passerez du temps alors autant se sentir bien !

5/ En quoi cette expérience va constituer un plus dans ma carrière ?

Votre carrière est comme un assemblage de différentes pièces qui, petit-à-petit, vont constituer un édifice solide. Ne faites pas de bons en arrière : vous pouvez bondir de côté via la reconversion, et bondir plus haut en choisissant des expériences qui apportent un vrai plus à votre carrière. Au-delà de l’intitulé de poste, ce « plus » sera lié à la cohérence de ce poste avec votre parcours, des compétences que vous pourrez mobiliser, perfectionner et acquérir, des découvertes et connexions que vous allez faire etc. Posez vous la question de savoir qu’est-ce qui, dans cette opportunité, va constituer ce « plus ».

6/ Est-ce que j’ai peur ?

Si la réponse est non, vous êtes soit extrêmement confiant soit un peu trop prudent. Accepter un nouveau travail suppose d’aller vers de nouveaux challenges, de faire grandir de nouvelles opportunités. Avoir peur est positif, cela signifie que vous sortez de votre zone de confort pour progresser et apprendre. Cette peur doit toutefois être contrebalancée par de l’excitation ! Si vous répondez donc « Oui cela me fait un peu peur mais j’ai hâte de me lancer », allez-y !


Accepter un nouveau poste est une décision importante. Pour ne pas gâcher une expérience ou devenir un "Job Hopper", prenez donc bien le temps de vous poser et d'y réfléchir. Comme l'explique très bien Roman Krznaric dans son livre Comment se réaliser dans son travail ?, il est possible de concilier envies, ambitions et bonheur en faisant les bons choix. Une chose est sûre : 6 questions plus tard, vous aurez la réponse !

Photo by WTTJ @Keecker

Newsletter

Suis-nous !