Inutile pour certains, redite du CV pour d'autres, la lettre de motivation est souvent négligée voire abandonnée. Et pourtant, pour retenir l'attention des recruteurs, il n'y a rien de mieux ! Encore faut-il qu'elle soit rien bien construite et personnalisée. Car oui, ils la lisent et elle peut même faire toute la différence par rapport aux autres candidats. Pour vous aider et commencer la nouvelle année du bon pied, Show Must Go On a listé pour vous les 6 erreurs à ne (surtout) pas faire : lettre de motivation mode d'emploi !

1. Ne pas parler de l'entreprise

Nombreuses sont les lettres de motivation génériques dans lesquelles il n'est nulle part mention... du nom de l'entreprise ! Donnant une désagréable impression de "copié-collé" au recruteur, ce genre de lettre ne lui permet pas de savoir pourquoi c'est CETTE entreprise qui vous intéresse particulièrement. Il est indispensable de vous renseigner sur son activité pour être en mesure d'expliquer ce qui vous plaît chez elle.

2. Dire à l'entreprise ce qu'elle sait déjà

Par contre, les paragraphes entiers dans lesquels vous racontez à l’entreprise ce qu'elle fait (en copiant la description de son site internet par exemple)… sont à ne pas faire ! Montrez plutôt simplement que vous avez compris le projet avec vos mots, et surtout expliquez pourquoi vous y adhérez, comment ses valeurs correspondent aux vôtres et de quelle manière vous allez pouvoir apporter votre pierre à l'édifice !

3. Ne pas adapter sa lettre aux exigences requises 

Pour certains, une bonne lettre peut être plus ou moins reprise à chaque candidature. Et pourtant : les critères requis pour chaque poste diffèrent ! Il est indispensable de passer l'offre au peigne fin pour faire sentir au recruteur que vous correspondez parfaitement au poste. Adaptez aussi votre ton selon l'entreprise : plutôt décontracté pour postuler en startup, sobre et plus soutenu pour une maison de luxe !

4. Ne pas donner d'exemples concrets

Se contenter d'énumérer un ensemble de compétences que vous "dites" posséder ne permettra pas de convaincre un recruteur à 100%. Pour appuyer vos propos, illustrez-les en reliant vos qualités à des faits concrets. Vous vous décrivez comme une personne autonome ? Montrez comment vous avez su mener tel projet seul de A à Z. De cette façon votre interlocuteur gardera vos aptitudes plus facilement en mémoire. 

5. Faire trop long 

Un des exercices les plus difficiles... la synthèse est pourtant indispensable ! Ne dépassez pas une page et le plus court sera le mieux. Pensez à faire des paragraphes, à aérer au maximum pour rendre votre lettre agréable à lire. Comme les recruteurs en reçoivent énormément, il faut que la vôtre donne envie d'être lue ! Votre motto : court, simple et efficace.

6. Ne pas se relire

Ce conseil peut paraître évident mais il est pourtant incontournable : une seule petite faute peut être éliminatoire. On fait (presque) tous des erreurs alors relisez-vous au moins une fois à tête reposée. L'idéal est aussi de soumettre votre lettre à une tiers personne, car il est certaines fautes qu'on ne voit même plus. Cela vous permettra également d'avoir un avis et un recul sur votre travail. 


Si vous appliquez ces conseils, le plus dur est déjà fait et vous serez en très bonne voie pour attirer l'attention des recruteurs ! Il ne vous reste maintenant plus qu'à rédiger !


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Sorato

Les derniers articles

À lire ensuite

Arrow right white
Arrow left white

Newsletter

Suis-nous !