Vous avez passé un entretien d’embauche il y a plusieurs jours mais êtes sans nouvelles du recruteur... Que faire ? Vous avez peur d’être insistant en relançant mais craignez d’être vu comme quelqu’un de passif en attendant plus longtemps. Rassurez-vous la relance fait complètement partie du processus de candidature. Le tout est de trouver le bon équilibre ! 

5 conseils indispensables pour une relance appréciée et efficace.

1. Remerciez après l'entretien

La relance d’un recruteur doit toujours être précédée d’un email de remerciement. En effet, le lendemain d’un entretien d’embauche, il est indispensable d’envoyer à la personne qui vous a reçue un email afin de l’en remercier. C’est une marque de politesse qui est très appréciée et remarquée. Cela vous permettra également de confirmer votre motivation à rejoindre l’entreprise. Mais surtout, il s’agit déjà d’un moyen déguisé de relancer le recruteur !

Ainsi vous êtes certain que le recruteur se souviendra de vous mais aussi qu’il a désormais bien vos coordonnées sans avoir à les rechercher dans votre dossier. Et puis c’est toujours plus facile de relancer une personne une fois qu’on l’a remerciée !

2. Soyez patients

L’idéal, si vous le pouvez, est de fixer à la fin de l’entretien une date de réponse de la part du recruteur afin d’avoir une idée du délai à laisser courir avant d’avoir un retour.

  • Si le recruteur ne vous a pas donné de précision quant à un éventuel délai de retour de sa part, alors attendez quelques temps, entre 7 à 10 jours après votre mail de remerciement. Il ne faudrait pas être trop pressant !
  • Toutefois, s’il vous a donné une date à laquelle il reviendra vers vous, alors respectez la sinon le recruteur pensera que vous ne l’avez pas écouté. Si le jour J vous êtes toujours sans nouvelles, ne paniquez pas ! Il est possible que le recruteur ait eu un contre-temps ou bien que sa prise de décision ait été retardée. Bien évidemment, si au bout de plusieurs jours après la date de retour initialement annoncée vous n’avez toujours pas de retour, alors n’hésitez pas à le recontacter.

3. Préférez le mail au téléphone

Pourquoi ? Tout d’abord parce que le mail est moins dérangeant et moins intrusif que le téléphone. Le recruteur pourrait être occupé au moment où vous l’appelleriez et ne serait donc pas complètement attentif. Le mail lui permettra de prendre le temps de vous répondre. De plus, contrairement au téléphone, le mail est facilement traçable de façon à retrouver le jour de votre relance. Evitez toutefois de mettre en option à votre mail un accusé de réception ou de lecture. Cela est bien trop envahissant !

En revanche, si vous êtes toujours sans nouvelles du recruteur quelques jours après votre mail de relance, vous pouvez alors le contacter par téléphone.

4. Soignez la rédaction

Cela va de soi, l’orthographe doit être impeccable en toutes circonstances ! Au niveau du contenu, n’oubliez pas de rappeler plusieurs éléments indispensables :

  • l’intitulé du poste. Une entreprise peut recruter plusieurs personnes en même temps, et ce n’est pas au recruteur d’aller rechercher dans ses dossiers pour quel poste vous candidatez. Vous pouvez, par exemple, le faire figurer dans l’objet de votre mail pour que cela soit directement visible
  • la date de votre rencontre ainsi que vos disponibilités
  • la célèbre formule de politesse ! A ce stade de la rencontre, il ne faut pas la négliger, même si l’entreprise parait plus jeune ou plus « cool ». N’oubliez pas : qui peut le plus, peut le moins.

Si malheureusement la réponse est négative, n’hésitez pas à y répondre tout de même afin de remercier le recruteur pour son retour. Cela est toujours bien vu et prouve que vous n’êtes pas une personne rancunière.

5. Sortez du lot

La base de votre mail doit être irréprochable et doit respecter le point 4, quoiqu’il arrive. Toutefois, n’hésitez pas à aller au-delà afin de vous démarquer des autres candidats.

Rebondissez sur un point évoqué lors de l’entretien ou soyez force de proposition sur une problématique concernant le poste en envoyant, par exemple, une étude de marché. Soyez certain que le recruteur appréciera fortement votre implication.


Pour conclure, la relance d’un recruteur si elle est bien faite sera une preuve supplémentaire de votre motivation à rejoindre l’entreprise. Le tout étant d’agir au bon moment et dans les règles de l’art, mais ça ce n’est désormais plus un problème !


Suivez Show Must Go On sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre fil d'actualité !

Photo by Jukebox @Loom

Les derniers articles

À lire ensuite

Arrow right white
Arrow left white

Newsletter

Suis-nous !