La finance est un terme générique qui regroupe en réalité des métiers très variés. Un candidat intéressé par un poste en banque, ou en fonds d’investissement, sera ainsi confronté à des termes désignant une grande diversité de métiers. Ce lexique élaboré par AlumnEye, volontairement non-exhaustif, vous permettra de vous repérer et de démarrer vos recherches de la meilleure des manières !

La banque d’affaires

La banque d’affaires regroupe les métiers dits du Corporate Finance (ou Finance d’Entreprise). On y trouve à la fois des activités de conseil, et des activités de financement, le premier métier de la banque.

➢ Les activités de conseil permettent d’accompagner (principalement) les entreprises sur des problématiques stratégiques et financières et pour ce faire, ces dernières font appel à des équipes spécialisées :

  • M&A (Mergers & Acquisitions ou Fusions & Acquisitions) : Vous conseillez les entreprises dans leurs opérations d'acquisitions ou de cessions d'entreprises, notamment sur des problématiques de valorisation, d’accompagnement dans tout le processus d’achat / vente, jusqu’au closing de l’opération.
  • ECM (Equity Capital Market) : Vous accompagnez les entreprises pour répondre à leurs problématiques actionnariales : introduction en bourse, augmentation de capital, vente de bloc d’actions, émission d’obligations convertibles ou encore retrait d’une côte de la bourse.
  • DCM (Debt Capital Market) : Il s’agit ici de permettre aux entreprises de se financer par émissions de dettes, ou d’effectuer un refinancement ou une restructuration de leur dette existante. Les équipes DCM accompagnement également des Etats dans leurs emprunts.

➢ Les équipes de financement utilisent les liquidités de la banque dans le but d’accompagner les entreprises sur leurs projets stratégiques et de long terme :

  • Structured Finance : Financement des entreprises en fournissant des liquidités ou du financement sur les marchés (l'immobilier par exemple) et en procédant au transfert de risque.
  • Project Finance : Financement à long terme des projets d'infrastructures et industriels sur la base des flux de trésorerie projetés de l’investissement plutôt que les bilans de ses sponsors.
  • Leveraged Finance : Structuration et exécution du financement par dette à des clients (entreprises ou fonds d’investissement) souhaitant généralement acquérir des sociétés.

Le Private Equity

Le Private Equity (ou Capital Investissement en français), désigne les fonds souhaitant investir dans le capital de sociétés non cotées en bourse (d’où le terme de Private, vs Public). Ces fonds se distinguent souvent par le type d’investissements qu’ils vont réaliser : fonds de capital-risque, fonds LBO, fonds de retournement, etc.

La finance de marché

  • Sales (ou Vendeur) : Le Sales est chargé de la mise en relation des clients de la banque avec les marchés en leur proposant des produits financiers. Soit des produits dit vanilles (actions, obligations), soit des produits structurés/dérivés.
  • Le Trading : un Trader aura la charge des prises de positions sur les marchés financiers pour le compte de l’établissement financier qui l’emploie, et devra par ailleurs gérer le risque auquel il expose son employeur en prenant de telles positions. C’est donc lui qui exécute les opérations.
  • Structuration : l’équipe de Structuration est responsable de la création et du pricing des produits complexes dits « structurés » qui répondent à des exigences spécifiques et particulières des clients.
  • Quant : métier à forte dimension mathématiques, il s’agit ici de développer et d’implémenter des modèles sous formes de programmes ou d’algorithmes, et ce en vue de divers objectifs : évaluer le prix de produits plus ou moins complexes, assurer une couverture efficiente de ces produits, prédire les mouvements des marchés, optimiser des portefeuilles d’investissements, développer de nouvelles stratégies de trading, de nouveaux outils de gestion des risques, etc.
  • Equity Research : l’analyste en Equity Research suit généralement un secteur déterminé (par exemple le secteur automobile) et sera en charge de couvrir les entreprises de ce secteur. Il rencontre régulièrement le management de ces entreprises, et propose une analyse financière très poussée de ces dernières. Ces analyses sont d’une très grande utilité aux investisseurs sur les marchés.
  • Brokerage : intermédiaire sur un marché ou un produit financier donné pour une société de courtage (communément appelée « broker » ou « brokerage house »). Le broker est en charge de la mise en relation des différents clients (traders de banques et institutions financières, gérant de fonds, assureurs etc.) afin de leur permettre d’exécuter anonymement des ordres de tailles importantes.

Risk Management

Les évolutions du secteur bancaire ces dernières années a permis aux banque de développer les métiers de gestion des risques. Il s’agit ici d’enjeux majeurs pour les acteurs de ce secteur, et on y distingue trois grandes familles de risques :

  • Le Risque de Marché : gestion du risque portant sur les activités de marché, en relation avec l’activité de Trading.
  • Le Risque de Crédit : c’est le risque que l’emprunteur, quel qu’il soit, ne rembourse pas sa dette à l’échéance fixée. L’analyste en risque de crédit évalue et s’efforce de réduire le risque de contrepartie attribué aux clients avec lesquels la banque traite.
  • Le Risque Opérationnel : l’analyste en risques opérationnels a pour rôle de contrôler et d’évaluer de manière régulière l’adéquation et l’efficacité du dispositif de maitrise des risques et de contrôle interne mis en place par la banque.

Asset Management

L’Asset Management concerne essentiellement l’investissement de fonds alloués à une société de gestion par des investisseurs : cette société de gestion s’occupe d’établir des stratégies d’investissement, puis de sélectionner des opportunités qui lui semblent les plus adaptées, et enfin d’allouer les fonds en fonction des deux premiers paramètres.

Private Banking/Wealth Management

Le Private Banking a pour objectif d’apporter des solutions sur-mesure aux besoins de clients fortunés : mobilisation de l’ensemble des compétences de la banque (ingénierie patrimoniale, gestion du patrimoine, conseil en M&A, family office,…). On distingue les HNW (High Net Worth) qui s’occupent des grandes fortunes (jusqu’à 15 millions d’euros de placement) et les UHNW (Ultra High Net Worth) qui se chargent des clients les plus fortunés.

La gestion de portefeuille consiste en l’optimisation de la structure de portefeuille du client avec l’aide de l’équipe d’ingénierie patrimoniale. Il s’agit ici de la mise en place d’une stratégie et de sa gestion en fonction du profil du couple risque/rendement du client.


-----

AlumnEye est le leader français de la préparation aux candidatures et entretiens en Finance, Conseil en Stratégie et Masters Spécialisés.

-----

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Apsia

Newsletter

Suis-nous !