Comment marquer les esprits avec un mail de candidature spontanée ?

  • Margot Peignier Margot Peignier
  • Publié il y a 5 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Comment marquer les esprits avec un mail de candidature spontanée ?

  • Margot Peignier Margot Peignier
  • Publié il y a 5 mois

Vous en êtes certain : vous avez (enfin) trouvé la tribu de vos rêves ! Malheureusement, pour le moment aucun poste proposé ne vous correspond... Bonne nouvelle, il n'est pas nécessaire d'attendre qu'un poste soit disponible pour envoyer votre candidature ! La plupart des recruteurs sont heureux de recevoir des candidatures spontanées de qualité. 

Cela étant dit, pour augmenter les chances que votre candidature spontanée sorte du lot et mène à un entretien, il existe quelques astuces à suivre. La première étant d'utiliser le mail pour éveiller l'intérêt de votre interlocuteur. Celui-ci devra remplir un rôle d'accroche et de lettre de motivation condensée.  Welcome to the Jungle vous livre quelques conseils pour réussir l'exercice du mail de candidature spontanée.

Pourquoi oser la candidature spontanée ?

Parce que les postes disponibles ne sont pas toujours diffusés : certains sont d’abord proposés en interne ou sont seulement en phase de réflexion/création. Dans ces cas-là, votre candidature peut tomber au bon moment et augmenter vos chances d’obtenir un entretien avant les autres candidats.

Le bon timing

Lorsque vous cherchez un emploi, il est essentiel de vous tenir au courant des actualités du marché : levées de fond, entreprises et secteurs qui recrutent le plus, ouvertures de filiales à l’étranger etc. Si vous ciblez des entreprises dans cette dynamique, il y a de plus fortes probabilités que votre candidature spontanée tombe à point nommé.

Vous faire connaître 

Envoyer un mail bien tourné, accompagné de votre CV, permet d’intégrer la base de données du recruteur. 

Montrer votre proactivité et votre motivation

À la différence de candidats « classiques », vous n’attendez pas qu’une offre soit postée. Vous envoyez ainsi un signal fort : vous avez une idée claire de ce que vous voulez et vous vous êtes renseigné sur l’entreprise. Or c’est cela que les recruteurs recherchent : un candidat qui s’intéresse réellement à la mission et à la vision, à ce qui fait vibrer le cœur de l'entreprise.

Dévoiler votre plus belle plume

Écrire un mail synthétique, catchy et attirant n’est pas un exercice facile. C’est l’occasion de montrer que vous savez vous exprimer correctement et avec style. Une qualité recherchée dans de nombreux postes : ceux en contact avec les clients ou pour lesquels vous êtes l’image de l’entreprise. Mention spéciale aux futurs Business Developers qui peuvent ici démontrer en quelques lignes seulement leur capacité à convaincre. 

À qui ? Pourquoi ? Comment ?

Comment vous adresser directement à la personne en charge de l’équipe que vous aimeriez rejoindre ? Le mail est l'option à privilégier : elle permet de vous adresser au bon interlocuteur avec un message personnalisé.

Comment trouver l’interlocuteur ? 

Une recherche via LinkedIn ou sur le profil Welcome to the Jungle de l’entreprise vous en apprendra plus sur la personne que vous devez contacter. 

Pour trouver le bon mail, il existe également des outils très utiles comme : Hunter qui trouve toutes les adresses e-mail liées à un domaine (nom d'une entreprise, marque, site…). Car les adresses suivent souvent un template générique comme prénom@entreprise.com. 

Voir aussi : Norbert, Toofr 

Pour les plus motivés, vous pouvez aussi contacter les standards et demander très simplement l’adresse de votre contact, certains ont le droit de transmettre les coordonnées.

Comment articuler son mail de candidature ?

« La simplicité est la sophistication suprême » Léonard de Vinci

Une chose à retenir : votre destinataire a un emploi du temps chargé. Vous devez donc lui envoyer un message clair, concis, qui résume en quelques mots-clés ce que vous recherchez.

Un objet simple et factuel

L’objet du mail est en quelque sorte le titre de votre candidature. Il doit contenir les informations essentielles de votre mail pour que le recruteur puisse identifier et retrouver votre message facilement. Vous pouvez donc partir sur une formulation simple du type « Candidature spontanée de (prénom nom) / (intitulé du poste) ». Pour les plus inventifs, ne vous bridez cependant pas : un excellent objet de mail, qui attise la curiosité, peut faire toute la différence...

Un objectif clairement défini

Dans le corps du mail, soyez clair à propos de votre objectif : puisque vous ne postulez pas à une offre d’emploi spécifique, il est essentiel de préciser le type de poste recherché. En effet, mentionner plusieurs postes peut donner au recruteur l’impression que vous courrez plusieurs lièvres à la fois, sans vraiment savoir pourquoi. Vous aurez tout le temps, en cas d'entretien physique, d’en dire plus sur les différents postes sur lesquels vous vous positionnez et d’expliquer les raisons de ces multiples candidatures.

« Less is more »

Le mail doit être concis sinon il ne sera pas lu jusqu’au bout. Relisez-vous et enlevez le superflu, mettez-vous dans la tête de quelqu’un qui ne vous connait pas du tout. Qu’est-ce qu’il voudrait savoir ? De quels éléments aurait-il besoin pour bien cerner votre candidature ?

Personnalisez votre candidature

Évitez absolument les modèles de mail du type : « Le secteur d’activité de la société (…) est en adéquation avec mes valeurs (…) et correspond parfaitement à mes domaines de compétences. ». Si ces mails sont de bons outils pour amorcer une structure, faites preuve d’un maximum de personnalisation de votre côté.

Dès les premières lignes, accrochez votre interlocuteur : montrez que vous avez mené une réflexion sur les enjeux de son entreprise et que votre expérience et vos connaissances peuvent contribuer à les relever ensemble ! Le contenu devra donc indiquer : pourquoi et comment vous en êtes venu à postuler chez eux, ainsi qu'un court exposé sur la raison pour laquelle vous seriez un atout pour la tribu.

Les plus : glissez quelques liens cliquables pour renvoyer votre interlocuteur vers des pages que vous souhaitez lui montrer.

Soyez authentique

Votre interlocuteur doit sentir que vous vous adressez à lui de manière individualisée. Ce point est encore plus important que pour une candidature classique car il vous faut marquer suffisamment votre interlocuteur pour qu'il vous créé un poste ou qu’il pense automatiquement à vous le jour où une offre sera disponible !

Exemple : « J’ai entendu parler de... en écoutant l’interview de... dans le podcast... J’ai été immédiatement conquis par... » ; « Ce que j’aime chez... c’est que vous rendez la vie de millions de professionnels plus simple en leur apportant... Vous et moi avons un point commun : notre objectif principal est de prendre soin de nos clients ; c’est ce que je fais au quotidien en tant qu’account manager. Je gère un portefeuille de... »

Posez des questions

À la fin du mail, n’hésitez pas à poser une question pour augmenter vos chances que l’interlocuteur réponde. Vous pouvez également donner vos disponibilités pour une rencontre. Pour les plus à l’aise, n’hésitez pas à proposer un café à votre interlocuteur !

Pourquoi un café ? 

Parce qu’une discussion autour d’un café ce n’est pas un entretien, c’est un échange informel dans un contexte agréable ! À vous de poser des questions, de montrer votre interêt pour l’entreprise, son évolution, et d’en profiter pour glisser quelques anecdotes sur votre parcours, vos envies, vos compétences. À l’issue de cette entrevue, votre interlocuteur aura un lien avec vous qu’il n’aura pas avec d’autres candidats « anonymes ». Vous serez un individu identifié, une personnalité, une histoire etc. Autre avantage : cela vous permet de savoir avant même un processus de recrutement si vous correspondez bien à la culture de la tribu. Attention ! Le café est plutôt à proposer aux potentiels recruteurs ou managers d’équipes hors département RH, si vous souhaitez rejoindre l’équipe sales d’une entreprise contactez le Head of sales par exemple.

BONUS : 

Le réflexe de votre interlocuteur sera sûrement d’aller voir votre profil LinkedIn. Pensez à vous faire un profil « propre » avec vos informations professionnelles à jour. Si vous avez un site, un blog, un portfolio ou un compte que vous souhaitez mettre en avant, partagez le lien à votre destinataire. 

À lire : Identité numérique : comment gérer au mieux son "moi" 2.0 ?


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :