L'agilité : une des clés du métier de Matthieu, ingénieur chez Ozitem

  • KevinKevin
  • Publié l’année dernière
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

L'agilité : une des clés du métier de Matthieu, ingénieur chez Ozitem

  • KevinKevin
  • Publié l’année dernière
« L'intérêt principal d’une innovation est de changer le comportement de l’utilisateur sans lui demander de changer de comportement. »

L’innovation est au cœur des métiers de conseil. Ces métiers plutôt traditionnels connaissent un véritable changement de paradigme depuis l’avènement du digital. Aujourd’hui, pour bien conseiller une entreprise dans son développement et sa stratégie, de nombreux cabinets utilisent la data collectée. Et pour être efficace, l’infrastructure permettant de l’appréhender est tout aussi indispensable. Pour comprendre cette mutation du conseil, nous nous sommes rendus chez le Groupe Ozitem, spécialiste de l’infrastructure in situ et virtualisée, et avons rencontré Matthieu Poher, ingénieur en étude et développement au sein du pôle Recherche & Développement.

L’importance du conseil pour dimensionner le projet

L’infrastructure est l’une des clés de la performance pour de nombreuses sociétés. En effet, pour réussir à se développer, il faut savoir prendre les marchés, définir une stratégie et se baser sur des compétences fortes. Mais une entreprise devra également être très vigilante sur la qualité de son système d’information, la pertinence de son stockage de données ou encore la valorisation des datas. 

Grâce à ses compétences en technologies orientées Web (PHP, javascript, CSS) et domotiques (Crestron Simp +), Matthieu saura « conseiller le client sur la manière la plus efficace et la moins coûteuse de réaliser un projet. » En effet, l’aspect pédagogique est clé dans le métier de consultant car « le client n’aura pas toujours le bagage technique pour avoir une vision claire et précise de ce qu’il veut entreprendre. »

Travailler au sein d’Ozitem permet à Matthieu de mener des projets d’envergure sur lesquels il accompagne le client pour réaliser du sur-mesure. « Le travail demande un certain niveau de réflexion car dans de nombreux cas, nous partons de zéro pour réaliser une solution spécifique au besoin du client ». En ayant un contact client dès l’élaboration du cahier des charges, Matthieu intervient donc au cœur de la stratégie digitale en orientant le client vers les meilleures solutions technologiques, toujours avec un impératif de résultat. 

Quand la technologie s’adapte au besoin du client

En faisant le pari d’allier des compétences dans l’infrastructure in situ et dans l’infrastructure virtualisée, l'équipe d'Ozitem sont en mesure de proposer une très large gamme de solutions à ses clients. Pour les équipes, le challenge est présent au quotidien et demande une certaine dose d’agilité : « Il faut être autodidacte car le développement que l’on nous demande n’est pas toujours dans notre langage de prédilection. Depuis que je suis arrivé, il m’est déjà arrivé de me former sur un langage encore jamais utilisé au sein du pôle. Il faut également être intéressé, je dirais même passionné par le domaine de l’informatique pour toujours proposer la solution la plus adaptée et dans le « move » actuel. Pour terminer, je dirais qu’il faut être dynamique et motivé car certains challenges peuvent paraître conséquents et on peut rapidement se sentir perdu. »

Chez Ozitem, on pense développement, supervision ou orchestration. Un ingénieur aura donc la lourde tâche de faire un audit du SI existant, de chiffrer l’ensemble de la mission de développement de l’architecture adaptée, de la mettre en place et de constamment l’optimiser. Big data, solutions applicatives end-user, solutions ITSM, sont parmi les solutions proposées pour offrir au client plus de performance au quotidien. 

La nature des différentes missions

En tant qu’ingénieur en étude et développement, Matthieu aura deux missions principales : « développer des applications en interne ou pour les clients de la société mais aussi étudier le cahier des charges fourni par les clients, les conseiller et parfois rédiger des documents techniques. »

Si les collaborateurs chez Ozitem sont avant tout ingénieurs, et ne font pas du conseil qui impliquerait une présence permanente chez le client, les contacts avec ces derniers sont primordiaux pour cerner avec précision leurs besoins et bien les conseiller en amont. Matthieu entre ensuite en phase de production, phase durant laquelle il sera très régulièrement obligé de sortir de sa zone de confort. Grâce à ce challenge permanent, Matthieu a pu progresser techniquement et élargir régulièrement sa palette de conseil vis-à-vis des clients de la société.

L’accompagnement au sein de la société

Si vous souhaitez vous orienter vers les métiers qui allient conseil et technologie, vous apprécierez fortement l’ambiance qui règne dans ces structures. En effet, comme le souligne Matthieu : « il faut savoir que l’entraide est très présente au sein du pôle, on n’est jamais laissé à l’abandon. Lorsqu’un collègue a une difficulté, il arrive souvent que la moitié du pôle se déplace pour lui donner un coup de main. »

Au niveau RH et formation, une évaluation est effectuée chaque année pour faire un point d’étape avec chacun. En cas de besoin spécifique, il est très simple de prendre un rendez-vous avec son manager pour échanger. De la même manière, il est relativement simple de suivre des formations dans le but de progresser sur ses savoir-faire. Matthieu a par exemple suivi des cours d’anglais et a passé des certifications sur certaines technologies, dont très prochainement une certification Redhat (RHCSA).

Intégrer une ESN orientée conseil 

Si les consultants sont essentiellement issus d’écoles d’ingénieur, beaucoup de profils différents sont présents chez Ozitem.  Matthieu travaille par exemple avec « des juniors très polyvalents sur les technologies et avec des experts spécialisés dans un domaine particulier. » Pour certains, ils affichent une riche expérience professionnelle à mettre à disposition de leurs clients. C'est le cas de Matthieu qui a par exemple passé un « BAC STI Génie électrotechnique, un BTS IRIS (Informatique et réseau pour l’industrie et les services) et enfin MASTER M2I (manager en ingénierie informatique) en alternance. J’ai travaillé la plupart du temps dans des TPE en province. J’ai vite compris qu’il fallait que je travaille au sein d’une grosse structure à Paris pour monter en compétence en informatique. »

Selon Matthieu, les qualités importantes pour réussir dans ce métier, sont une forte dose d’adaptabilité pour pratiquer les différents langages optimisés pour le client mais également un savoir-être face à ce dernier pour être en mesure de le conseiller rapidement sur la meilleure manière d’aboutir à son objectif. Chez Ozitem, on intègre parfaitement cette manière d’être. Et quand on demande à Matthieu quels sont les trois mots qui décrivent son quotidien, il n’hésite pas à parler « d’entraide, de cohésion et de challenge. » Si vous êtes sensibles à ces notions, les métiers mêlant ingénierie et contact client sont sûrement faits pour vous.


Le pôle R&D recrute son prochain talent : découvrez l’annonce d’ingénieur Open Source ici

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photos by Ozitem 

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Envie de rejoindre OZITEM ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :