Monnaies d'entreprise, un nouvel outil de management bienveillant ?

  • GaspardGaspard
  • Publié il y a 4 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Monnaies d'entreprise, un nouvel outil de management bienveillant ?

  • GaspardGaspard
  • Publié il y a 4 mois

Dans l’ère digitale et numérique, la reconnaissance s’impose comme un moyen d’engager et de motiver ses collaborateurs. Plusieurs modalités de reconnaissance existent, de la récompense financière (bonus) aux lettres de remerciement, ou encore des mises en valeur de son travail lors d’événements voire de récompenses sous forme de badges ou de points qui permettent d’acquérir des objets de son choix au sein d’un catalogue. Toutes ces initiatives participent des nouveaux modes de management qui consistent à valoriser davantage les collaborateurs, qui en retour génèrent de la confiance, de la motivation et de la productivité.

Nouveau mode de gamification en entreprise

La "gamification", à savoir ce processus qui consiste à inclure et intégrer une dimension ludique dans des environnements non ludiques - comme l’engagement client, le processus de performance voire le recrutement - s’est largement développée dans le monde de l’entreprise. Issues de la fusion entre la "gamification" et de nouvelles technologies permettant des systèmes de crypto-tokens, les monnaies virtuelles d’entreprise représentent un nouvel outil pour renforcer l’engagement des collaborateurs en s’appuyant sur l’un de ses leviers les plus forts : la reconnaissance, et notamment la reconnaissance entre collègues, premiers observateurs et bénéficiaires d’actions engagées. Ces crypto-monnaies ou crypto-tokens sont à l’heure actuelle en pleine expansion.

 « Issues de la fusion entre la "gamification" et de nouvelles technologies les monnaies virtuelles d’entreprise renforcent l’engagement des collaborateurs. »

Mais pourquoi sont-elles mises en place et dans quel type d’entreprises ? Sur quelles technologies sont-elles fondées ? Par ailleurs, bien que celles-ci apparaissent comme une modalité innovante de récompense, cette initiative pose la question fondamentale de leur impact en matière de reconnaissance perçue par les salariés. N’est-ce pas une fuite en avant qui permet aux collaborateurs d’éviter de se dire "merci" ?

Panorama des entreprises qui ont adopté les monnaies virtuelles

Initialement, la majorité des entreprises ayant mis en place des monnaies virtuelles étaient des start-up ou PME ayant une culture d’entreprise digitale et un management plutôt horizontal, mais aujourd’hui même les structures plus classiques font le grand saut. La plupart des entreprises choisissent de mettre en place des monnaies virtuelles dans le but « d’instiller une culture de la reconnaissance et du feedback » à l’heure où les processus managériaux classiques de reconnaissance (qui se limitent souvent à de simples entretiens annuels) ne suffisent plus pour répondre au besoin de spontanéité et de feedbacks pour se construire professionnellement au quotidien, comme le dit joliment Charlène Thouard, Responsable du Développement Commercial chez Briq, une start-up qui propose de "gamifier" l’expérience collaborateurs au travers d’une monnaie virtuelle.

Talan, Spendesk, Comet ou encore AB Tasty sont quelques unes des entreprises qui ont adopté des monnaies virtuelles pour soutenir leur culture et valeurs d’entreprise et ainsi valoriser l’engagement.

Principales motivations

Charlène Thouard explique qu’il y a plusieurs cas d’usage qui motivent les entreprises à adopter une monnaie d’entreprise. La principale est de disposer d’un « outil pour travailler sur tous les leviers d’engagement », ainsi que « d’impulser bienveillance et collaboration entre les équipes, de casser les silos organisationnels et hiérarchiques, ainsi que de récompenser de façon tangible toutes les actions engagées (les extra-miles) » qui vont au-delà du simple travail quotidien.

« [La monnaie d'entreprise] est un outil pour travailler sur tous les leviers d’engagement ainsi que [pour] impulser bienveillance et collaboration entre les équipes. »

Les entreprises qui mettent en place des monnaies virtuelles valorisent la reconnaissance, le team building, le servant leadership (quand le management se met lui-même au service de ses employés), et souhaitent développer des équipes horizontales et collaboratives avec beaucoup d’autonomie confiée aux collaborateurs.

Autre exemple, une société comme Talan a mis en place des “TalanCoin” avec un double objectif : favoriser la collaboration et la reconnaissance entre collaborateurs mais aussi mettre en place une Blockchain pour développer l’expertise interne de ces derniers.

Naturellement, certaines critiques ont mis en avant le fait que ce processus de "gamification" ou de récompense de la collaboration / reconnaissance est susceptible de remplacer un simple “merci” ou les autres modalités de reconnaissance, jusqu’aux promotions mêmes. En réalité, ce mécanisme vient en complément d’autres leviers d’engagement, comme évoqué par Charlène Thouard, et permet simplement d’enrichir les valeurs et la culture de collaboration et du feedback, qui sont au cœur des nouveaux modes de management de l’ère digitale.

 « Certaines critiques ont mis en avant le fait que ce processus de gamification est susceptible de remplacer un simple merci. »

Fonctionnement et système de récompense

Pour revenir sur le fonctionnement concret de ces monnaies virtuelles, Charlène Thouard explique par exemple qu’en installant Briq dans une entreprise, chaque salarié (du stagiaire au directeur) reçoit six briqs (ces "tokens", ou jetons) qu’il ne peut que distribuer (ou non, ou partie) à d’autres collègues avec un feedback pour accompagner cette distribution.

« Ces briqs permettent de remercier un collègue pour une action qui n'a parfois rien à voir directement avec le travail. Il peut s'agir d’un coup de main, d'une attitude ou d'une attention particulière ayant contribués à améliorer l'ordinaire du bureau ou sa propre journée », explique Charlène Thouard. Autre application possible, les briqs peuvent être reçues pour récompenser publiquement, l'atteinte d'un objectif financier ou commercial par exemple, ou pour mettre en avant un super travail d’équipe.

Le collaborateur peut ensuite convertir les tokens qu’il a reçus sous une forme concrète, en pouvant choisir une récompense dans une "Bootiq" entièrement personnalisable (avec des récompenses d’équipes ou individuelles, monétaires ou non) qui se veut la vitrine culturelle de chaque entreprise.

Comme Briq, Talan propose aussi des “goodies” (récompenses plutôt matérielles) mais également des formations ou participations à des cours divers et variés (danse, méditation, etc.).

Sur quelles technologies reposent-elles ?

Le système de tokens de Briq est quant à lui directement accessible depuis une application web ou directement intégré dans des outils collaboratifs de type Slack. Il repose sur une API (Application Programming Interface) ouverte qui permet à ses clients d’adapter l’application à ses cas d’usage spécifiques. Briq met à disposition de la documentation sur l’API ouverte.

Une autre technologie possible sur laquelle reposent ces monnaies virtuelles est la Blockchain, qui consiste en « une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. » Les “TalanCoinreposent par exemple sur une blockchain privée, et plus particulièrement sur l’Ethereum, la deuxième crypto-monnaie la plus utilisée après la Bitcoin. La Blockchain présente des avantages en matière de contrôle et suivi des transactions, afin de voir par exemple quels sont les collaborateurs les plus actifs, mais aussi de contrôler l’utilisation des clés de sécurité pour éviter toute fraude. La gestion des “TalanCoin” se fait par le biais d’une application mobile ou web.

À lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur les cryptomonnaies

Et la suite ?

Ce mécanisme de monnaie virtuelle pour reconnaître l’engagement semble voué au succès, car il s’appuie sur la "gamification" et valorise l’engagement, dans un contexte où la guerre des talents est en cours et la collaboration est devenue l’une des demandes et attentes fortes des nouvelles générations digitales.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :