Partir travailler à Lille

  • April 20, 2018

Lille, écosystème attractif et carrefour européen, est une des villes de province les plus appréciée pour sa qualité de vie, tant pour les étudiants que pour les travailleurs. La bière y est bonne, l’ambiance chaleureuse et la vie culturelle intense. Depuis quelques années, Lille se place aussi et surtout, en tête des villes françaises où il fait bon entreprendre et investir. À la croisée des grandes capitales européennes, la ville de Lille a réussi sa transition économique : de bassin minier et textile à écosystème innovant, en passant par les industries traditionnelles de la grande distribution. À l’échelle européenne et internationale, Lille a l’ambition de rayonner et de peser dans le paysage économique. Elle fait partie de la première vague de villes à recevoir le label French Tech en 2013 et si vous ne le soupçonniez pas, Lille est un des écosystèmes français les plus dynamiques.

Lille, un terreau pour les entrepreneurs

C’est en 2009 qu’un mythique bâtiment hérité de l’âge d’or de l’industrie textile, est réhabilité pour devenir le centre technologique et numérique de la métropole nordiste. Ses briques rouges renferment aujourd’hui près de 265 entreprises et 4 000 salariés. En 9 ans, l’initiative n’est pas loin d’être victime de son succès : presqu’un millier de candidats postulent chaque année pour intégrer l’incubateur lillois et une centaine de projets sont retenus. Juste derrière la Station F à Paris, Euratechnologies est le plus grand incubateur de France, à quinze minutes du centre ville de Lille et est classé dans le top 10 des accélérateurs d’Europe.

Olivier Dancette est le fondateur d’HiDutyFree, une plateforme qui propose de profiter de produits à des tarifs Duty Free sans voyager ou de remporter des miles lors de votre voyage si vous acceptez une mission de livraison d’un produit. Son entreprise a été incubée à Euratech en 2012 puis a bénéficié du programme d’accélération sur cinq ans. Selon lui, les spécificités du réseau lillois en font un terreau fertile pour les entrepreneurs : « L’entrepreneuriat est valorisé ici et des mesures incitatives sont prises pour aider les domaines porteurs et pourvoyeurs d’emplois. Les échanges sont permanents avec les écosystèmes européens et internationaux. HiDutyFree a notamment bénéficié du programme Entrepreneurship and Innovation de l’Université de Standford. Nous rencontrons deux fois par an les intervenants et enseignants américains. »

« L’entrepreneuriat est valorisé ici et des mesures incitatives sont prises pour aider les domaines porteurs et pourvoyeurs d’emplois. » Olivier Dancette, fondateur de HiDutyFree

Alexis Roques a lui fondé MyEggBox, une appli mobile qui regroupe vos factures, vos garanties et vos assurances au même endroit. Toulousain d’origine, c’est à Lille qu’il a senti que son projet avait une chance. « Je travaillais à 100% sur l'idée de MyEggBox depuis quelques mois et j'avais compris que Lille était le berceau du retail en Europe, Euratech était en train de naître. Plusieurs rencontres m’ont confirmé que j’étais dans l’esprit, alors en 3 semaines j’ai rendu les clés de mon appart toulousain et je suis devenu lillois. » Selon lui, les personnes qui ont de l’argent à investir sont attirés par l’émulation créée à Lille par ce réseau d’entrepreneurs. « Euratech te donne un sentiment d’appartenance et en même temps, c’est devenu un vrai label de crédibilité lorsque l’on se présente à des interlocuteurs. »

Comme nous l’explique Olivier Dancette, aujourd’hui, l’axe d’expansion de la région lilloise pour les années à venir est d’essaimer le modèle incubateur/accélérateur initié avec Euratechnologies pour des filières plus spécialistes : AgTech, RobotTech, AssurTech qui sont en cours de développement dans l’agglomération, comme c’est déjà le cas d’Eurasanté dans la filière biologique et santé à Loos... Dans d’autres registres, c’est dans le quartier de la Haute Borne à Villeneuve d’Ascq que se trouve le parc scientifique européen dédié à la recherche et développement dans l’économie verte. Au Louvre-Lens, un pôle numérique culturel a également été instauré pour travailler sur les liens entre la recherche, l’économie et la culture. Et les initiatives dans ce sens se multiplient.

Les grands groupes industriels et de la grande distribution commeLa Redoute, Auchan, Leroy Merlin, Décathlon ont un œil attentif sur les innovations qui se développent dans la région des Hauts-de-France et sont bien souvent les premiers à investir dans les bonnes idées. Il y a donc une très forte émulation locale, mais aussi de beaux succès à l’international.

« Euratech te donne un sentiment d’appartenance et en même temps, c’est devenu un vrai label de crédibilité lorsque l’on se présente à des interlocuteurs. » Alexis Roques, fondateur de MyEggBox

Pour les créatifs

Les profils plus créatifs ne sont pas en reste dans l’agglomération lilloise : entre Roubaix et Tourcoing, la Plaine Images est l’équivalent d’Euratech dans le secteur des médias, de l’audiovisuel, de l’animation et des industries créatives en général. L’établissement regroupe aujourd’hui une centaine de structures à des stades de développement différents et l’incubateur accueille une trentaine de start-up. La Plaine Images a notamment vu éclore le jeu vidéo Dofus aux 85 millions d’utilisateurs. Le jeu a été crée par l’éditeur Ankama, société de près de 450 salariés aujourd’hui et qui a signé avec Netflix pour la diffusion de la série Wakfu dans le monde entier. Là encore, c’est un ancien site textile qui a été aménagé en 2010. Le bâtiment accueille également l’école Pôle IIID, l’école d’animation 2D et 3D, de jeux vidéos et d’effets spéciaux. Quelques 130 étudiants sont donc en contact direct avec les entrepreneurs de leur domaine, et une deuxième école devrait s’y installer prochainement.

En effet, depuis un an, la Plaine Images s’agrandit et se transforme sous la direction d’un nouveau venu : Emmanuel Delemarre, anciennement en charge de l’école Rubika à Valenciennes, référence mondiale dans l’industrie de l’animation. Le nouveau chef des opérations affirme ses ambitions : l’objectif dans les années à venir est de collaborer avec des établissements du même genre aux quatre coins du monde, d’effectuer des échanges entre entreprises et d’établir des partenariats.

Un mode de vie facile

À Lille, vous vous adapterez sans difficulté. La ville en elle-même n’est pas très étendue, et vous n’aurez que deux petites lignes de métro à apprivoiser. Le quartier du vieux Lille est le plus huppé depuis quelques années et les initiatives culturelles se multiplient : de nombreux bars ou restaurants aux concepts innovants fleurissent, on peut y prendre des cours de yoga, jouer aux fléchettes, y voir des artistes exposés, écouter de la bonne musique, et toute la ville est sur le pont à l’heure de l’afterwork.

Le quartier du vieux Lille est le plus huppé depuis quelques années et les initiatives culturelles se multiplient : on peut y voir des artistes exposés et toute la ville est sur le pont à l'heure de l'afterwork.

L’autre avantage de Lille, c’est sa proximité avec Londres, Bruxelles et Paris accessibles en moins d’1h30 de train. De nombreuses autres destinations, en méditerranée notamment, sont toutes aussi abordables si besoin d’un break, grâce aux nombreuses compagnies low coast qui ont investit l’aéroport de Lille-Lesquin il y a quelques années. Ce dynamisme depuis une décennie, a contribué à la forte augmentation des loyers, originellement plus bas qu’ailleurs. L’attractivité de la ville a conduit à ce rééquilibrage mais aussi à de la spéculation. Après une tentative d’encadrement des loyers en 2017, le gouvernement étudie une solution plus convaincante pour contrer les augmentations de loyer déraisonnables. Sachez que même si vous devez vous éloigner un peu du centre historique pour trouver un logement à un prix qui vous convienne, l’ensemble des attractions de la ville restera à votre portée à pieds, en V’Lille (la version lilloise du Vélib à 36€ par an ou 24€ pour les abonnés Transpole) ou simplement en métro (l’abonnement permanent pour les plus de 25 ans est à 49€ par mois), alors pas de panique.

Lille a su développer en quelques années des écosystèmes riches et innovants, pour attirer et concentrer les talents dans quasiment tous les domaines et pour s’imposer comme la championne de le Tech. L’offre est diversifiée et tous les types de profils, aussi spécialistes soient-ils, peuvent trouver des opportunités à leur goût. Et puis comme nous le rappelle Alexis : « la différence dans le Nord, c’est l’état d’esprit. L’esprit de solidarité y est très développé, ce qui permet de se sentir écouté et intégré même lorsque l’on vient d’ailleurs. »

En bref, dans les Hauts-de-France, venez comme vous êtes et au pire, vous risquez d’être bien accueillis.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Aglaé

Envie de rejoindre La Redoute ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :