Comment solliciter son réseau pour trouver un job ?

  • IngridIngrid
  • Publié le mois dernier
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Comment solliciter son réseau pour trouver un job ?

  • IngridIngrid
  • Publié le mois dernier

Pour attirer les candidats, 58% des recruteurs font appel à leur réseau personnel ou professionnel selon l’APEC en 2018. Et près de 4 cadres recrutés sur 10 étaient déjà connus du recruteur ou recommandés. Aussi, faire appel à son réseau professionnel pour trouver un job peut être aussi fructueux que de postuler correctement aux offres d’emploi ou encore réussir ses candidatures spontanées. Surtout quand on sait qu’il existe un marché caché des offres d’emploi. Et que certaines ne font même pas l’objet d’une publication d’offre d’embauche. Lors de recrutements stratégiques par exemple, les entreprises privilégient une grande discrétion et ne souhaitent pas communiquer dessus. Dans certains secteurs, elles n’ont même pas besoin de le faire car les places sont convoitées et le bouche-à-oreille suffit. Réseauter peut également être très utile pour aider les candidats aux profils atypiques et ceux qui cumulent les jobs à dépasser la barrière du CV.

Quand on souhaite trouver un job, solliciter son réseau est donc presque indispensable. Welcome to the Jungle vous aide à faire le bilan des acteurs de votre réseau, solliciter efficacement les plus pertinents et trouver un job.

Qui solliciter pour trouver un job ?

1. Faites le bilan des membres intéressants de votre réseau

Au préalable, il convient de rappeler qu’un réseau se construit et se développe sur la durée et que ce travail de longue haleine est à la portée de tous. En effet, un réseau professionnel fourni et de qualité n’est pas seulement réservé aux biens nés ou ceux assez chanceux pour exercer le même métier que leurs proches. Alors si, en période de recherche, accroître ses contacts et son réseau est essentiel, ne vous réveillez pas uniquement le jour où vous avez besoin de trouver un job. Libérez par exemple de la place dans votre emploi du temps pour du speed dating professionnel.

Le mot d’ordre : rester ouvert. Vous avez peut-être l’impression que votre réseau est minuscule. La bonne nouvelle est que ce n’est sûrement qu’une impression ! Si vous ne pensez pas avoir de réseau, creusez vos méninges et rappelez-vous que toute rencontre est une opportunité professionnelle qui s’ignore. Listez les personnes avec qui vous avez ou vous avez eu un bon contact dans votre entourage professionnel et personnel et envisagez :

  • ceux rencontrées pendant vos études et au sein des réseaux Alumni et autres réseaux d’anciens,
  • votre communauté connectée via les réseaux sociaux professionnels,
  • vos proches (familles et amis),
  • vos anciens collègues et partenaires (vos relations de travail au sens large).

À ce stade ratissez large, il est difficile de deviner quelles peuvent être les connaissances de vos connaissances. Et rappelez-vous que des relations dans des cercles très différents peuvent avoir des amis dans des cercles tout aussi différents.

Pour activer votre réseau, parlez de votre projet autour de vous et rendez-vous visible auprès de ces relations. Privilégiez un style direct et des messages courts. Soyez prudent dans votre démarche et discret sur vos intentions. Évitez de demander un job d’entrée de jeu. Si vous êtes toujours en poste, n’oubliez pas de prendre quelques précautions supplémentaires.

2. Donnez votre CV à des contacts qualifiés

Attention : ne donnez pas votre CV à tous vos contacts. Sélectionnez ceux qui pourront créer de la valeur, c’est-à-dire vous aider à trouver un emploi. Et confiez vos CV à ceux qui le proposent. C’est simple, ces derniers se scinderont en 2 catégories :

  • Ceux qui ne vous aideront pas, car :
    • ils sont trop occupés,
    • ils ne vous connaissent pas (tentez de trouver le lien de familiarité qui vous unit : même école, expertise commune, appartenance à une même communauté),
    • ils craignent d’être importunés.
  • Ceux qui vous aideront, car :
    • ils vous connaissent,
    • vous avez été recommandé.

Comment solliciter efficacement votre réseau professionnel ?

Solliciter correctement son réseau et savoir "se vendre" sans pour autant passer pour un opportuniste nécessite de respecter quelques règles de bon sens :

1. Personnalisez vos demandes de contact

Personnalisez la demande, le destinataire doit d’emblée comprendre l’intérêt de votre demande. Que vous lui communiquiez votre CV ou que vous fassiez une demande de mise en relation directe avec un de ses contacts.

2. Soyez honnête

Soyez honnête, votre authenticité sera toujours appréciée. Demander met en difficulté dans la mesure où cela révèle des manques. Il est cependant inutile de donner un faux prétexte. Rappelez-vous que quasiment tout le monde a déjà connu des changements de poste, d’entreprise, des périodes de doute professionnel, et même des reconversions ou des passages à vide. Soyez à l’écoute et renseignez-vous sur le parcours de votre interlocuteur. Tout le monde aime parler de soi, et vous pourriez en apprendre plus que ce que vous auriez prévu…

3. Demandez l’expertise d’un recruteur

Apprenez à demander. Pour bien exploiter son réseau, il faut accepter de passer par-là, de supporter l’idée d’avoir besoin des autres. Mais également arrêter de craindre de déranger et de faire perdre du temps à l’autre. N’oubliez pas de demander des conseils. Adoptez une démarche proactive en sollicitant un entretien physique ou téléphonique, pour valider la pertinence de votre projet professionnel par exemple et obtenir un avis sur son parcours, ou encore connaître les attentes d’un recruteur… Quelques minutes accordées suffisent à recueillir de précieuses informations.

4. Faites-vous recommander par un tiers

La qualité de la mise en relation peut être puissante. Les recommandations peuvent rassurer et vous apporter de la crédibilité. En témoigne le phénomène de la cooptation, de plus en plus courante au sein des entreprises, qui est un bon moyen pour les entreprises de se prémunir contre les recrutements hasardeux.

5. Transformez le lien digital en un lien réel

Soigner votre e-reputation sur les réseaux sociaux est important mais le lien humain l’est également. Salons de recrutement, forums dédiés à l’emploi et conférences sont autant d’excellentes occasions pour échanger physiquement une carte de visite avec des recruteurs, des managers et ainsi amplifier son réseau professionnel.

6. Gardez à l’esprit que le réseau permet l’échange

Si vous sollicitez votre réseau, celui-ci viendra sûrement vous solliciter en retour. Vous devrez sûrement renvoyer l'ascenseur un jour, que ce soit à des contacts déjà sollicités ou à d’autres. Or selon les lois de l’attraction il paraît que plus on est généreux, plus on reçoit. Donc positionnez-vous dans une logique de partage professionnel, vous n’avez rien à perdre.

Enfin, prenez garde à ne pas devenir insistant. Utilisez votre bon sens et ne forcez pas la main de vos interlocuteurs. Si vous sentez la personne gênée, n’insistez pas. Cette dernière ne vous aidera sûrement pas de toute façon et cela risquerait d’être contre-productif.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :