5 minutes pour convaincre : le speed-dating professionnel

  •  Ingrid Dupichot Ingrid Dupichot
  • Publié il y a 10 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

5 minutes pour convaincre : le speed-dating professionnel

  •  Ingrid Dupichot Ingrid Dupichot
  • Publié il y a 10 mois

Et si vous participiez à un speed-dating ? Ces "rencontres rapides" ne sont pas réservées aux seuls célibataires à la recherche de l’âme sœur et autres déçus de la Saint-Valentin. Elles ont été adaptées pour les professionnels en recherche de compagnon de labeur. Tout type de professionnel est susceptible d’être concerné : créateur d’entreprise, dirigeant, recruteur, candidat à l’embauche, étudiant recherchant un stage, business angel, partenaire ou encore client potentiel… Le speed-dating ou speed-meeting professionnel promet de nombreuses rencontres de travail en un temps optimal.

Mais comment réussir son speed-dating professionnel ? Le point sur une méthode de rencontre originale et huit conseils pour repartir en laissant ses dates satisfaits.

Le speed-dating professionnel : des rencontres protéiformes

1min, 5min, 10min… C’est le temps court à votre disposition pour vous présenter et échanger vos cartes de visite avec vos interlocuteurs. Dès les années 2000, ce concept issu de la culture anglo-saxonne, envahit la sphère professionnelle.

Si le procédé consiste à regrouper les participants par paires ou par groupes dans le but de les présenter, ces derniers sont désignés à l’avance ou au hasard sur le moment. Les organisateurs de ces rencontres sont légion : chambres de commerce, réseaux alumni, entreprises, associations, meetups… et varient selon l’objectif de l’évènement.

Le speed-networking pour nouer des liens professionnels et présenter son activité

Certains évènements sélectionnent les participants en fonction de la taille des entreprises (dédiés aux start-up, aux rencontres entre TPME et/ou grands groupes…) ou en fonction du statut des participants (entre chefs d’entreprises, fondateurs de TPME…).

Le speed-recruitment pour recruter ou être recruté

Jeanne Laversin, responsable communication de 1000mercis Group partage son expérience positive du speed-recruitement : « En octobre dernier, nous avons accueilli une vingtaine de candidats pour des stages en marketing digital. Les entretiens étaient conjointement menés par l’équipe People Development et des managers des équipes marketing. Le process de recrutement est plus rapide et l’avantage pour le candidat est d’être immergé rapidement dans notre environnement de travail. » Convaincu des bienfaits du concept, la tribu utilise « un format similaire en interne afin que les différentes équipes puissent se rencontrer et échanger. »

Le speed-meeting pour rechercher des fonds

Lever des fonds ou démarcher des partenaires potentiels… Lors des rencontres IT Tuesdays, les startupers ont 2min pour se présenter et 2 min d’échange pour convaincre les business angels, le tout est suivi d’un cocktail networking. Participez à la prochaine session organisée à la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Paris !

Le speed-mentoring pour bien s’entourer

Comme son nom l’indique la rencontre a pour but de trouver des mentors, sponsors ou autres soutiens.

8 conseils pour réussir son speed-dating

Au préalable, il faut bien comprendre que ce type d’évènements n’est pas un simple évènement de networking, rendez-vous professionnel ou entretien de recrutement classique. La contrainte de temps nécessite d’être bien préparé, efficace et d’avoir défini ce que vous attendiez en amont.

Préparer votre elevator pitch

Sachez résumer votre activité en 1 minute. Entrainez-vous à expliquer votre activité, votre projet et ce que vous voulez communiquer en allant droit au but. Si cela peut sembler contre nature au départ, vous verrez après quelques essais à l’oral, cela deviendra naturel.

À lire aussi : Comment pitcher une idée et convaincre à tous les coups ?

Définir vos objectifs

Vous n’aurez pas le temps pour l’échange de banalités, vous devez savoir exactement ce que vous voulez et pourquoi vous y allez. Si c’est un speed-networking général, votre objectif doit être plus précis que « Je veux me faire des contacts ». De quoi avez-vous besoin ? Si vous pensez à démarcher des nouveaux ateliers d’imprimerie, ou trouver des canaux de distribution pour vos produits, gardez-le en tête. Et si vous ne tombez pas directement sur un interlocuteur qui fait cela, vous avez des chances que l’un d’eux en connaissent.

Distribuer vos cartes de visites avant d’échanger

Préparez cartes de visites, portfolio/book, brochures présentant votre activité/projet, CV… En bref, tous documents utiles pour que vos nouvelles rencontres se rappellent de vous en un temps record.

Prendre des notes à chaud

Au dos de la carte de visite ou tout document fourni par votre interlocuteur, écrivez ce qui vous sera utile pour pouvoir faire du lien par la suite, se rappeler de lui et lui montrer que vous l’avez écouté.

Rester respectueux et courtois

Même si la rapidité est de mise, cela n’est pas une raison pour oublier un élément fondamental : la courtoisie. Échangez vos documents, et laissez l’autre se présenter. Personne ne veut faire affaire avec quelqu’un d'impoli. L’avantage ? Parler en dernier vous permet d’adapter votre présentation, cibler des dénominateurs communs et créer un échange plus intéressant.

Donner avant de recevoir

Encore une fois, la pression du temps qui passe rapidement peut vous pousser à adopter une attitude « moi-d’abord » quand l’opposé aurait pu être plus efficace. En aidant la personne en face à atteindre son but, et avec un esprit ouvert et honnête, vous gagnerez plus du meeting. La réciprocité est un fondement des relations humaines. Quand vous aidez les autres, il y a de bonnes chances pour qu’ils veuillent vous aider en retour, cela s’applique au networking comme au reste. Jeanne Laversin précise que lors d’un recrutement : « Côté candidat, l’essentiel est avant tout d’être soi-même et spontané. Que l’on soit recruteur ou recruté, pour que l’exercice fonctionne, il faut de la sincérité et un esprit ouvert. »

Être en accord avec sa marque personnelle

Définir son personal branding, en travaillant sa propre marque pour sortir du lot. Cela consiste notamment à utiliser des techniques publicitaires comme le storytelling pour apprendre à se raconter et marquer les esprits.

Souffler un coup

Si vous vous sentez inconfortable, dîtes-vous que c’est le cas pour la plupart des personnes qui se rendent à ce type d’évènements et que de toutes façons tout le monde est passé par ce sentiment. C’est un sacré challenge de s’exposer, sortir de sa zone de confort, rencontrer de nouvelles personnes… Mais il y a beaucoup de bénéfices à le faire, donc lancez-vous !

Pour aller plus loin, après la rencontre :

  • Assurez un suivi : passez un appel, lancez une invitation à déjeuner, envoyez un email … Cela montrera votre professionnalisme et le respect que vous avez pour l’autre personne. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à vos notes pour personnaliser.
  • Enfin, ajoutez vos nouvelles connaissances sur vos réseaux sociaux professionnels et gardez à l’esprit que tous les contacts ne seront pas forcement utiles dans un futur proche et que toute rencontre est une opportunité professionnelle qui s’ignore


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Envie de rejoindre 1000mercis Group ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :