Faire du sport au travail : un boost de productivité

  • PaulinePauline
  • Publié il y a 9 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Faire du sport au travail : un boost de productivité

  • PaulinePauline
  • Publié il y a 9 mois

Esprit d’équipe renforcé, diminution du stress, augmentation de la productivité et de la créativité, absentéisme qui se raréfie, tensions sociales apaisées... On sait déjà que pratiquer une activité physique régulière est bon pour le moral, ce qu’on sait moins c’est que pratiquer une activité physique entre collègues sur son lieu de travail, c’est le jackpot-bénéfices : efficacité, disponibilité, cohésion, empathie...

L’Organisation mondiale de la Santé le clame haut et fort : « Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue. (…)». Rien que ça ! Alors, qu’est-ce qu’on attend ? Bah on attend d’avoir du temps, et avec tout ce boulot, on en n’a pas. Selon Ipsos, en effet, plus d’un Français sur trois ne parvient pas à dégager de son temps personnel pour s’occuper de son bien-être. Et si notre boîte nous proposait de faire un peu de sport, tous ensemble ? D’autant que, si l’on se fie à une autre source de référence, l’INRS, santé et sécurité au travail, les troubles dus à la sédentarité des salariés et au port de lourdes charges représentent 87% des maladies professionnelles (chiffre de 2014), et sont reconnus comme première maladie professionnelle en France. La moindre des choses de la part d’une entreprise, serait donc de faire suer ses salariés (au sens propre).

Les troubles dus à la sédentarité des salariés et au port de lourdes charges représentent 87% des maladies professionnelles.

Ma santé d’abord

On a rencontré Bash Rustom, préparateur physique chez IWD, et son avis en dit long : « Selon moi, ne pas tenir compte du bien-être de ses salariés est une grave erreur. Le risque, c’est de sédentariser ses équipes. Alors pourquoi ne pas apporter du sport directement au boulot ? » Notre santé, d’abord, en retire des bénéfices inouïs. Les maladies professionnelles citées plus haut, soit les troubles musculosquelettiques (TMS pour les intimes), sont réduites, ainsi que la fatigue chronique, et la dépression. Avec quelques efforts, les abdominaux sont gainés, la musculature dorsale se renforce : ciao les maux de dos dus au manque d’exercice. En plus, notre posture, désormais altière, fait quand même meilleure impression !

Un moral d’acier

Pour Bash Rustom, les bienfaits du sport au travail, entre collègues, procurent aussi « un meilleur état d’esprit, une plus grande motivation et de la confiance en soi. » Le coach donne son cours tous les vendredis, entre midi et deux. Petit échauffement mêlant yoga et mobilité fonctionnelle, suivi d’un gainage, puis d’une une douzaine d’exercices qui s'enchaînent et se répètent. « Chaque séance doit servir de défouloir, afin que mes élèves se sentent plus forts, et surtout apaisés, pour donner le meilleur d’eux-mêmes au bureau », confie le préparateur physique. Pour l’un des managers d’équipe chez Bouygues Télécom, le constat est tout aussi positif. L’entreprise dispose en effet de salles de sport et propose pas moins de 20 sections sportives, de l’escalade à la course à pied, en passant par le basket. Et les résultats sont là : « Le sport aide à se défouler, il y a donc moins de stress. Et cela permet même de discuter de problématiques de boulot dans un cadre informel et détendu. Pour moi, et pour la plupart de mes collaborateurs, les bienfaits du sport dans le cadre de l’entreprise sont indéniables. La vie quotidienne au bureau est améliorée et l’efficacité des employés augmente. »

« Chaque séance doit servir de défouloir, afin que mes élèves se sentent plus forts, et surtout apaisés, pour donner le meilleur d’eux-mêmes au bureau. » Bash Rustom, préparateur physique chez IWD

Esprit d’équipe

En faisant du sport tous ensemble, on crée un véritable lien avec ses partenaires de travail, et l’esprit d’équipe s’installe sur le long terme. Bash l’affirme : « Ça fait un an que je bosse avec IWD, et les résultats sont à la hauteur de nos attentes. Les salariés se sentent mieux et plus performants. Ils s’entendent mieux aussi, un vrai esprit de famille s’est développé. Le message que je voulais véhiculer est passé : on se serre les coudes, on avance et on finit ensemble. On ne laisse personne sur la touche. » Et ne ce n’est pas Chloé Delcroix, Social Media Manager chez Teeps, qui dira le contraire. L’an dernier, Chloé a marché 100 km avec quatre collègues en 24h. « C’était une super aventure. On en est ressortis en se faisant confiance ad vitam aeternam. On s'est vus à poil mentalement et physiquement. » Forcément ça crée des liens !

Avoir le mojo

Le big boss admire notre productivité décuplée depuis qu’on fait du running à l’heure du déj’ ? Il est partant pour faire du yoga ou de la boxe avec toute l’équipe mais ne trouve pas le bon prof ? Aurélie Deleye, a fondé Hello Mojo pour l’aider à trouver le meilleur coach. Le but de Hello Mojo, c’est sa fondatrice qui en parle le mieux « Nous sommes un partenaire bien-être pour les entreprises. Nous voulons que les employés se sentent bien au boulot, qu’ils soient plus performants. Pour les y aider, nous proposons du conseil et bien-sûr plusieurs cours bien-être, pour le corps, comme pour la tête. » Toute la boîte est motivée ? L’entreprise écoute vos envies et vos disponibilités et vous concocte un cours de sport sur mesure, tous les jours, 1 fois par mois, quand vous voulez. Au programme, boxe, self-defense, krav maga, gym suédoise ou encore cardio combat. Envie de découvrir le Vogging ? Qu’à cela ne tienne, Hello Mojo propose aussi des cours d’éveil aux pratiques les plus exotiques.

 « Le sport aide à se défouler, il y a donc moins de stress. Et cela permet même de discuter de problématiques de boulot dans un cadre informel et détendu. »

On fonce sur les applis

Ni coach d’entreprise, ni piscine avec Jacqueline de la compta' entre midi et deux ? Pas de stress, on propose aux collègues d’intégrer facilement et (pas toujours) discrètement le sport derrière l’ordi. Plusieurs applications donnent plein d’idée qui vont dans ce sens, afin de booster énergie et efficacité. Et de se marrer !

  • Etireo : une application conçue pour favoriser l’activité physique au poste de travail et qui propose échauffements et étirements.
  • Mister Quot’ching : une appli' qui permet de faire des exercices dans n’importe quel environnement, et plus particulièrement au bureau.
  • FitEvAn : une appli' de microfitness pour faire des exercices simples derrière l’ordinateur.

En bonus, quelques idées sporty

Qui n’a jamais fait quelques fessiers sur son siège de bureau ? Qui n’a jamais contracté ses abdos en allant à la machine à café ? Chloé Delcroix, chez Teeps, nous en a donné un autre, de tip« À la place d’avoir une chaise de bureau, j’ai une Swiss ball, une balle de pilates. Ça fait des fesses de fou, et c’est drôle de rebondir toute la journée. »

Quoi d’autre ? Au lieu de prendre l’ascenseur pour aller voir Jean-Marc au 4e, on prend l’escalier. Allez hop !

Mais encore ? On s’étire pour éviter le mal de dos. Assis, jambes parallèles, pieds à plat, buste droit, on lève les bras et on joint ses mains, paumes vers le plafond. Buste immobile, on se penche 5 secondes à gauche, 5 secondes à droite.

Et puis ? À la machine à café comme à la photocopieuse, on muscle ses mollets en se mettant 10 secondes sur la pointe des pieds, plusieurs fois de suite.

Finalement, le sport peut se pratiquer au travail de mille et une façons. Il suffit d’attraper par le costard un collègue motivé, d’enfiler – ou non – un short, et de se lancer. À nous le body de sportif couplé à une productivité de compèt’ et un mental de champion !


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Envie de rejoindre IWD ?

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :