Start-up ou grand groupe ? Une interrogation commune aux nombreux étudiants et jeunes diplômés fraîchement débarqués dans la jungle. Mais il n’existe pas de bonne réponse à cette question tant celle-ci est dépendante des envies et des aspirations de chacun. Alors, que choisir ? De quoi avez-vous besoin pour réussir ? Les bonnes questions à se poser en quatre points clés.

1. Les possibilités d’évolution et la formation en interne

Côté grand groupe :

👍 Vous pouvez évoluer rapidement selon un plan de carrière bien défini. Les grandes entreprises offrent l’opportunité de changer de métier, de filiale, de pays et de grimper dans la hiérarchie au fil des années. L’offre de formation interne est large et permet une progression des compétences continue.

👎 Mais il est parfois compliqué de faire vos preuves et de mettre en avant vos idées dans le cadre rigide de la grande entreprise. L’ancienneté est parfois plus valorisée que les compétences. Et l’évolution de carrière est en partie conditionnée par la bienveillance (ou non) de vos managers directs.

Côté start-up :

👍 « Fail and learn ». Dans une start-up, vous apprenez seul et sur le tas. Vous avez la chance de pouvoir tester vos idées, challenger celles des autres et vous remettre en question en permanence. Votre évolution et les postes disponibles sont conditionnés par la réussite de l’entreprise.

👎 Mais lâché dans la nature, vous pouvez vite atteindre vos propres limites. Le mentoring est limité, les process et les objectifs sont parfois flous. Vous devez prendre des risques et serez confrontés à l’échec. L’autonomie, plus qu’une qualité, est souvent une question de survie.

2. Les responsabilités

Côté grand groupe :

👍 Vous savez où vous mettez les pieds. L’environnement est segmenté, les postes sont spécialisés et votre rôle clairement défini. Après deux ou trois années d’expérience seulement, vous pouvez très vite être impliqué dans de grands projets internationaux, avoir en main des budgets conséquents et une équipe complète.

👎 Mais la stratégie et les grandes orientations du groupe restent le privilège du top management et de la direction. Vous n’aurez que rarement le pouvoir sur les décisions prises à votre sujet, sur votre projet ou sur votre propre équipe.

Côté start-up :

👍 Vous êtes souvent seul à votre poste, ou en équipe réduite, et avez donc très vite le pied à l’étrier. Vous ferez rarement le travail pour lequel vous avez été embauché et devrez rester entreprenant et polyvalent. Si votre start-up se développe, vous pouvez obtenir des postes à forte responsabilité très rapidement.

👎 Mais la pression peut être oppressante. Par défaut, vos collègues vous font confiance et ne contrôlent pas votre travail. Vous êtes donc responsable des réussites… mais aussi des échecs de l’entreprise.

3. Le salaire et les avantages

Côté grand groupe :

👍 Les salaires à l’embauche sont généralement plus importants. Ils s’accompagnent d’autres avantages financiers : participation, primes, treizième mois, etc. Les grandes entreprises offrent également l’accès à de nombreux avantages sociaux comme les chèques vacances, les tickets restaurants ou encore une conciergerie.

👎 Mais vous serez bien souvent bloqué dans une grille de salaires définie, en fonction de votre diplôme. Si les meilleurs négociateurs peuvent jouer à l’intérieur de cette grille, n’espérez pas vous en extraire.

Côté start-up :

👍 L’implication personnelle paie. Les start-up peuvent vous proposer des actions ou des stock-options pour entrer au capital de l’entreprise. Une très bonne affaire si celle-ci décolle et lève des fonds.

👎 Mais la start-up est moins solide financièrement. Les salaires à l’embauche sont moins attractifs pour un investissement personnel supérieur à la moyenne. Les avantages sociaux sont faibles ou inexistants. Travailler en start-up, c’est s’investir parfois sur un projet qui a des chances de ne pas réussir : la pérennité de votre job est donc tout sauf assurée.

4. L’ambiance au travail

Côté grand groupe :

👍 Votre journée est déjà planifiée et vos horaires sont respectés consciencieusement. Les pauses-café entre collègues sont souvent sacrées et vous aurez l’occasion d’y échanger avec un panel de collaborateurs très large, bénéficiant souvent d’une longue expérience de l’entreprise et du métier. Les séminaires et team-building sont réguliers et vous permettent de découvrir vos collègues en dehors du travail, sans pour autant mélanger vie personnelle et professionnelle.

👎 Mais la hiérarchie est visible et marquée, on attend de vous de rester à votre place. Les rapports humains, le dress-code (et les codes en général) sont plus rigides.

Côté start-up :

👍 Le mot « tribu » prend tout son sens et vous avez le sentiment d’appartenir à une nouvelle famille. Vous participez à une aventure collective. L’atmosphère d’une start-up est informelle et peu hiérarchique. Le dress-code est plus détendu, les soirées sont un rituel régulier et il est tout à fait normal de faire une partie de baby-foot contre votre boss après le déjeuner.

👎 Mais quand vos collègues deviennent vos amis, il peut être difficile de faire une coupure entre vie professionnelle et vie personnelle. Vous vivez une expérience personnelle intense et il faut vous attendre à vivre des montagnes russes émotionnelles.


Heureusement, les interactions entre les deux types d’organisation se multiplient. L’apparition de structures mixtes (start-up appuyées et financées par des grands groupes ou intégrées dans des programmes d’incubation ; grands groupes à l’ambiance start-up etc.) est la preuve que chacune cherche à pallier les défauts de son modèle et à combiner les avantages.

Le plus important est donc de réfléchir à l’environnement idéal pour vous permettre d’atteindre vos objectifs. Souhaitez-vous être en constante évolution ou progresser dans un environnement structuré vous permettant d’avancer méthodiquement ? La réponse découle de votre caractère, de votre façon de travailler et de vos envies. Faites vos jeux ! 


 Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photos by WTTJ @Bureaux à partager 

Newsletter

Suis-nous !