Depuis son inauguration le 29 juin 2017, l’ouverture de Station F dans le XIIIème arrondissement parisien a fait le tour de la planète. Et pour cause, le projet lancé par Xavier Niel en 2013 et dirigé par Roxanne Varza, est aujourd’hui le plus grand campus de start-up au monde. Un véritable symbole pour la France, jugée de plus en plus attractive pour les start-ups sur la scène internationale.

L’ambition de Station F est de créer sous un même toit un véritable écosystème intégré pour entrepreneurs du monde entier. Des institutions publiques comme la BPI ou la CNIL aux fonds d’investissement privés tels Daphni ou Kima Ventures, tous ont répondu à l’appel pour faciliter la vie des entrepreneurs. 

Voici les chiffres-clés du nouveau poids lourd de la scène mondiale de la tech :

34 000m²

Soit 310m de long (l’équivalent de la tour Eiffel couchée !) pour 58m de large. C’est la surface qu’occupe Station F au sein du bâtiment classé de la Halle Freyssinet, datant des années 1920. Des dimensions colossales qui permettront d’accueillir 3000 postes de travail, 60 salles de réunion, un auditorium de 370 places, un fab-lab dernier cri et même un pop-up store. Le bâtiment se découpe en trois espaces :

  •  « Create » qui héberge les start-ups des différents programmes
  • « Share » pour se rencontrer et mieux collaborer
  • « Chill » pour recharger ses batteries dans un restaurant géant (Mamma F) prévu pour la fin d’année (capacité de 1000 personnes, 4 cuisines, bar, terrasse extérieure...). Derrière tout ça ? La team de serial-restaurateurs Big Mamma !

250 millions d’euros

C’est la coquette somme investie par le patron d’Illiad (maison-mère de Free), Xavier Niel, dans le projet qui avait pour nom de code initial : 1000startups. Objectif : proposer plus de 3 000 postes de travail à des entrepreneurs pour moins de 200 euros par mois. Un nouveau pari réussi pour le milliardaire qui avait déjà fondé l’école 42 en 2013, depuis élue meilleure école de programmation informatique du monde.

1000 start-up

Comme l’indique le nom de code du projet, c’est le nombre de start-up qui vont déménager dans les locaux de Station F d’ici fin 2017. Parmi celles-ci, 200 font partie du très sélectif Founders Program pour start-ups early-stage, le reste des places étant assigné aux autres programmes pilotés par les partenaires.

5 milliards de dollars

C’est le montant additionné total qui a été levé par les 100 entrepreneurs qui composent le Selection Board de Station F. Un casting de stars issues de 21 pays comprenant les fondateurs de Buffer, Devialet, Soundcloud ou encore Typeform. Et un dernier chiffre pour la route : 25 000, c’est le nombre d’employés qui travaillent dans le monde entier pour les membres du jury.

26 programmes d’accompagnement

De Facebook à Zendesk, en passant par Microsoft, Thalès ou encore HEC : Station F a su s’entourer de partenaires français et internationaux de premier plan. Chacun est indépendant au niveau de la gestion de son programme attitré, Station F se contente uniquement de leur louer des postes de travail. Big data, intelligence artificielle, expérience client ou encore hardware font partie des grandes thématiques. A noter également la présence d’un Fighters Program entièrement gratuit pendant un an pour les entrepreneurs issus de milieux défavorisés.


Pour finir, Welcome to the Jungle a l’immense plaisir de vous annoncer que nous serons de la partie ! Nous avons été retenus par Facebook pour intégrer la première promotion du Startup Garage avec 11 autres start-up talentueuses. Nous conservons nos bureaux dans le Sentier mais aurons des espaces réservés à Station F pour venir travailler chaque semaine et s'immerger dans ce bel ecosystème... See you there !


Ecrit par Benjamin Perrin (LinkedIn)


Photo cover © Patrick Tourneboeuf

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !