« Si l'on passait l'année entière en vacances, s'amuser serait aussi épuisant que travailler. » - William Shakespeare, écrivain

Pour remédier à la morosité de septembre et vous épargner le vague à l’âme de fin d'été, on a imaginé un programme de reprise en main drastique à suivre tout au long du mois de juillet : le Summer Work Challenge. On connaît tous le « Summer Body Challenge » pour se préparer à l’épreuve du maillot de bain en été. Là, c’est pareil mais pour le travail. On vous propose cinq semaines de conseils pour aborder sereinement le retour au travail et construire sa prochaine étape professionnelle.

Vous le savez bien, pour que toute bonne chose soit perçue comme un plaisir,  il faut bien qu’elle ait une fin et il en va de même de nos vacances estivales ! Voici quelques clefs pour mettre à profit cette période estivale pour préparer une rentrée plus sereine et éviter ainsi le petit coup de blues de la rentrée. C’est décidé, cette année on gardera plus que que notre teint hâlé en cette rentrée !

À la rentrée : tous déprimés ?

Le blues de la rentrée toucherait principalement les jeunes actifs entre 25 et 40 ans, sans enfant. Si ce ressenti est courant et passager, il ne s’agit pas de l’ignorer mais de trouver des astuces pour en atténuer les effets et ce dès cet été.

Le blues de la rentrée est défini comme un moment où l’on peut ressentir une perte de tonus, une grande fatigue, une humeur maussade voire dépressive lors de la reprise du travail. Ce vague à l’âme passager est principalement dû au changement de rythme (entre le rythme des vacances, centré sur nous et nos envies et le rythme imposé par le cadre professionnel) et la reprise des responsabilités et obligations professionnelles. Cette adaptation est parfois brutale et peu de personnes savent qu’elle demande douceur et bienveillance envers nous-même, mais surtout qu’elle peut être anticipée pour en atténuer les effets néfastes sur notre moral.

10 conseils à appliquer pendant l'été

1. Déconnecter

Afin d’être plus serein en rentrant il faut avoir mis à profit cette pause en se déconnectant pendant les vacances afin de recharger complètement les batteries. L’activité est en général plus modérée en cette saison estivale donc on adopte un mode de vie plus “slow” et on coupe dès que l’on peut son portable professionnel et autre boîte mail. Pour les vacanciers, il s’agit de vraiment couper la communication et d’essayer de ne pas se culpabiliser. Plus vous serez reposé à la reprise plus vous serez efficace. On profite donc de ce moment pour se recentrer sur soi, prendre un rythme où l’on s’écoute et où on se fait du bien. La rentrée n’en sera que plus réussie!

2. Anticiper la rentrée

Ce n’est pas en vous enfermant dans le déni pendant vos vacances que le retour au travail sera plus facile… Ainsi, il vaut mieux préparer et anticiper son retour pour qu’il se passe au mieux. On conseille donc de rentrer quelques jours avant la reprise (deux ou trois) afin de reprendre un rythme et un cadre plus familier et aussi de commencer à se projeter d’ores et déjà dans cette première semaine de travail qui vous attend.

3. Se préparer un retour en douceur

Afin de limiter le vague à l’âme de la rentrée rien de mieux que de se préparer un retour au travail en douceur. Notre conseil est de prévoir votre retour non pas le lundi mais pourquoi pas le mercredi ? Comme ça les premiers jours filent vite et à vous le week-end. La reprise du rythme se fait ainsi plus facilement et moins dans l’urgence.

4. Prioriser

Afin de se ménager, on priorise. On s’organise des “to-do list” réalistes et réalisables afin d’organiser sa reprise d’activité. Attention aux “to-do” plus longue que votre bras! On a dit réaliste et réalisable, le but: s’organiser sans se stresser.

5. On prend de nouvelles résolutions 

L’occasion de prendre de nouvelles résolutions: septembre nous rappelle nos rentrées scolaires et nos nouvelles résolutions d’écolier. L’occasion donc de repartir sur de nouvelles bases après un petit bilan de notre année et des objectifs que nous aimerions atteindre pour celle à venir. Attention aux résolutions impossibles à tenir : si vous souhaitez vous en fixer il faut que la liste soit courte (pas plus de deux ou trois) et qu’elles soient en lien avec vos motivations et non pour faire plaisir aux autres. Il est ainsi toujours bon de se demander si nos résolutions viennent de nous ou de ce que l’on pense devoir faire au regard de notre environnement social ou professionnel. Les résolutions ont pour objectif de nous aider à nous recentrer sur ce qui est important pour nous.

6. Aménager un autre rythme

Nous l’avons déjà précisé, septembre, comme janvier est un mois propice au bilan et aux nouvelles résolutions. Ainsi, avant le retour au travail, on organise peut-être nos journées autrement en se prévoyant déjà des vrais temps de pause dans notre journée. Ces temps peuvent être par exemple quinze minutes de marche dans le quartier ou prendre au moins trente minutes de temps de pause déjeuner pour manger et se changer les idées (donc pas devant son ordinateur!). La reprise sera ainsi plus douce et vous serez plus connectés à vos émotions, sans les subir.

7. Se prévoir un planning plaisir

Et oui, le blues de la rentrée est principalement dû à la résurgence de nos obligations professionnelles. Mais pour anticiper un moral bas il est bon de se prévoir dès à présent quelques dates plaisir entre amis ou en famille. On se prévoit donc dès à présent des week-ends, des expos, des sorties. Ainsi, on évite de rester seul à la maison et on se change les idées.

8. Oser

La rentrée c’est aussi peut être aussi l’occasion de se lancer dans de nouveaux projets pour soi. Vous avez toujours rêvé de vous mettre à la boxe, de faire de la poterie ou de jouer d’un instrument ? Et si en cette rentrée 2018 vous arrêtiez de rêver et que vous vous lanciez ? Vous pouvez ainsi profiter de cette rentrée pour oser vous lancer dans un nouveau projet rien que pour vous.

9. Organiser ses prochaines vacances

Rien de mieux pour chasser le blues de la rentrée que de prévoir d’ores et déjà votre prochain voyage. Planifier un voyage aide à se projeter dans l’avenir et à relativiser sa reprise d’activité. Ainsi, n’hésitez pas à rêver à votre prochaine destination et à organiser cette future aventure.

10. Éviter la comparaison

Nous sommes constamment en train de nous comparer et avec l’émergence des réseaux sociaux nous nous comparons à travers des images souvent factices. En période de vacances, nous sommes ainsi bombardés des images des autres venant signer leur bonheur sur les réseaux. Pour une rentrée sereine profitez de vos vacances sans vous comparer et surtout au retour, évitez de regarder votre fil d’actualité avec animosité. Ces images ne reflètent pas l’entièreté des vacances des autres…


Grâce à ces quelques conseils vous savez dès à présent comment éviter de vous retrouver à plat après ces congés bien mérités. Un peu d’anticipation et d’organisation vous permettront de rentrer en douceur et de vous projeter plus positivement sur ce que cette année scolaire a à vous offrir. 

Newsletter

Suis-nous !