L’ouverture de Station F à Paris et les mesures incitatives prises par la ville, son écosystème d’investisseurs, d’incubateurs et d'espaces de coworking en fait la ville la plus dynamique en termes d’entrepreneuriat de France. Les plus grosses levées de fonds de 2018 ont d’ailleurs eu lieu à Paris, chez Voodoo, Ledger, OpenClassrooms, Klaxoon et CityScoot. Pourtant, au CES de Las Vegas en 2016, sur 190 start-up françaises présentes, seules 38% étaient originaires d’Île-de-France. La France comptait en 2017 quelques 9 400 start-up, dont seulement un tiers était situé en Île-de-France. Une bonne raison de se pencher sur les deux tiers restants des jeunes pousses prometteuses.

Découvrez aussi notre première partie sur les hubs du Nord de la France

Labellisation des métropoles françaises

De fait, des entrepreneurs ont toujours lancé des projets d'envergure en province, mais depuis 2014, on observe une structuration de l’entrepreneuriat français à l’échelle de l’hexagone. La marque French Tech a d’ailleurs labellisé des métropoles françaises, remarquables pour leur dynamique de croissance. Et par croissance, la French Tech mesure plusieurs facteurs :

  • L’engagement des entrepreneurs
  • Le nombre de millions levés par an
  • Le nombre d’entreprises en forte croissance

Parmi les premiers labels à avoir été créés, on trouve Aix-Marseille, Nantes, Bordeaux, les Alpes, Rennes-Saint Malo, Lille, Toulouse et Lyon. Sont venues s’ajouter dès 2015 Brest, Lor, la Normandie et la Côte d’Azur.

Ce label et sa notoriété ont dynamisé ces villes, et les entrepreneurs se sont rassemblés au sein d’écosystèmes vertueux propices à l’innovation. Ils favorisent la prise de contact via un annuaire, les rencontres lors d’événements récurrents, ou encore le financement, au moyen de dispositifs simplifiés. Les start-up bénéficient également d’un accès privilégié aux investisseurs historiques de la French Tech, tels que la BPI.

Tour de France : cap au Sud

Clermont-Ferrand, la “Californie sans la mer”

En Auvergne, toute personne qui veut reprendre ou monter une entreprise peut disposer d’aides. La région a mis en place des résidences entrepreneuriales qui visent à soutenir ces professionnels dynamiques. Et cela fonctionne : l’écosystème produit de jeunes pousses à la pointe dans l’économie verte, les biotechnologies… Pour casser les stéréotypes sur cette région rurale, une pétition humoristique a même été créée par trois entrepreneurs d’Etamin Studio pour faire venir la mer à Clermont-Ferrand. Selon eux, il ne manquerait que la plage pour que la ville soit en tous points pareille aux hubs californiens. À bon entendeur !

Les adresses incontournables

  • Les incubateurs : Le Bivouac, pour les entreprises en période post-incubation ; Busi, pour les sciences humaines et les technologies de l’information ;  CoCoShalter, spécialisé sur la CivicTech ;  Speed’Innov, pour les PME avec 3 ans d’existence et un projet innovant ; SquareLab, l’incubateur de l’école de commerce de Clermont, orienté jeunes entreprises innovantes.
  • Les pépinières : Clermont Auvergne Métropole, pour les projets innovants ; Evo’Lyss en banlieue de Clermont.

5 succès made in Clermont-Ferrand

  • Avec Plaisir permet de trouver la bonne adresse de resto sans allergènes près de chez soi
  • Happeez permet de piloter tous les objets connectés liés à la vie d’un bébé
  • Laou aide les Français à changer de ville en leur proposant des offres de jobs
  • Maskott propose des outils numériques de formation et de pédagogie
  • Tapcard veut révolutionner l’univers de la photo via un appareil connecté

Pour aller plus loin, consultez l’annuaire des start-up de Clermont-Ferrand

Venez au Democamp, le rendez-vous start-up à Clermont-Ferrand organisé par le Bivouac


Bordeaux : aéronautique, numérique, gastronomie et e-santé

Bordeaux attire parmi les plus grandes entreprises : CDiscount est originaires de là-bas, Capgemini qui y a une antenne de taille, Betclic compte délocaliser son siège social de Paris à Bordeaux… L’orientation entrepreneuriale de la ville ? Le numérique. Il représenterait à l’heure actuelle rien de moins que 25 000 emplois dans la région. Des centaines de start-up développent des services digitaux innovants à destination de particuliers ou d’autres entreprises.

Mais Bordeaux a d’autres secteurs de prédilection. Parmi eux, l’économie sociale et solidaire. Elle se structure autour de grands pôles, notamment la pépinière intitulée l’Écosystème Darwin, qui compte plus de 250 jeunes pousses.

Mais aussi l’Aéronautique et spatial, qui créée plus de 130 000 postes industriels et 8 500 postes de chercheurs en entreprises. Dassault Aviation, Airbus ou encore Thalès y sont implantées. Et justement, autour de ces mastodontes fleurissent de jeunes entreprises, réunies dans la Technopole Technowest.

Avec son écosystème tourné vers le vin et sa gastronomie unique, Bordeaux est aussi le rendez-vous d’entrepreneurs de ces secteurs. On peut citer Actiwine, Grands vins privés, PureFood, Kweezine… ou encore à ces 13 start-up dans le domaine du vin.

Enfin, Bordeaux et sa région sont les seconds de France juste après Strasbourg pour la e-santé. De nombreuses start-up très innovantes y sont implantées. On pense à E-Device, Invivox, Pills

Les adresses incontournables

5 succès made in Bordeaux

  • L’Addition propose un service de comptes de l’addition jusqu’à la comptabilité, à destination de restaurateurs
  • Comerso permet de valoriser les invendus des grandes surfaces. Depuis sa création, c’est 16 millions de repas distribués à des associations
  • Displayce réinvente l’affichage digital sur tous supports et conseille un portfolio d’entreprises sur leur stratégie de publicité en display
  • Gazelle Tech rend possible la mobilité durable en fabriquant les premiers véhicules électriques en matières premières composites
  • Invivox simplifie la formation médicale : en quelques clics, une formation est bookée avec un expert, avec un certificat à la clé

Pour aller plus loin, consultez l’annuaire des start-up bordelaises de la French Tech

Pour aller plus loin, consultez notre article Partir travailler à... Bordeaux


Lyon, la capitale CleanTech et première ville entrepreneuriale

Lyon est le rendez-vous français des entrepreneurs CleanTech. Elle est d’ailleurs jumelée avec Boston, la capitale américaine de ce secteur. Les projets en tous genres y fleurissent, et on dénombre pas moins de 80 000 personnes qui travaillent directement dans 4 300 entreprises du secteur. Décoiffant ! Outre cette activité concentrée, la ville est une capitale entrepreneuriale de premier plan. D’après l’étude Opale publiée en 2017, elle serait même la ville entrepreneuriale la plus dynamique de France avant Paris, avec plus de 17 000 nouvelles entreprises créées rien qu’en 2016.

Lyon rassemble à la fois des start-up dans la gastronomie, les transports, l’écologie, l’art, l’éducation… On n’aurait pas assez d’espace dans cet article pour décrire en détail cet écosystème fourmillant, mais on vous donne tout de même de quoi vous mettre sous la dent.

Les adresses incontournables

5 succès made in Lyon

  • Awabot développe un robot qui peut faire des tâches en votre absence, pilotable à distance
  • DigiSchool offre tous les outils pour réussir son orientation et ses études
  • Klapp.io permet de centraliser ses abonnements et de faire des économies
  • Paablo facilite la découverte d’artistes émergents à travers d’une ArtBox
  • Welcome In est une plateforme d’intégration 3.0 de nouveaux collaborateurs

Pour aller plus loin, consultez l’annuaire des start-up tech lyonnaises


Grenoble, le corner nanotechnologique & MedTech

Grenoble, avec ses universités prestigieuse, l’École de Commerce EM Grenoble - réputée pour son orientation résolument entrepreneuriale -, ses nombreuses pépinières et espaces de coworking, et surtout ses centres de recherche, a été classée en 2013 dans les villes les plus innovantes du monde par Forbes. Rien d’étonnant alors à ce que la ville ait été promue dans l’ensemble des “Alpes” de la French Tech, au titre de l’une des capitales françaises de l’entrepreneuriat.

La ville est connue pour sa spécialisation dans les nanotechnologies (elle vient juste après Paris), et est l’une des meilleures destinations pour monter sa boîte MedTech, juste derrière Strasbourg. Elle est aussi réputée pour toutes les jeunes entreprises d’innovation scientifique.

Outre cela, Grenoble est un terrain de jeu pour des entreprises qui développent tous les services liés à la tech et à la montagne, étant donnée sa localisation en plein cœur des Alpes, par exemple e-BikeLabs qui permet de connecter son vélo électrique.

Les adresses incontournables

  • Les incubateurs : Linksium (SATT Grenoble), pour des projets de recherche publique ; Incubateur GEM (Grenoble Business School), Pépite Ozer pour les étudiants-entrepreneurs ; le Tarmac, pour des projets en early-stage ; Alter-Incub, pour les start-up socialement innovantes de l’idée à la création ; Gate 1, pour les start-up technologiques ; Le Carré, pour les start-up technologiques à fort potentiel réalisant déjà un chiffre d’affaires ; Coopventure, pour les entrepreneurs souhaitant s’implanter localement ; Biopolis pour les start-up MedTech en phase d’amorçage.
  • Les pépinières : Le Phare, la Pousada

4 succès made in Grenoble

  • Hemosquid développe une technologie permettant de stopper les hémorragies sévères en quelques secondes, sans effet secondaire biologique ou chimique
  • Koelis créée des dispositifs de fusion d’images pour permettre de cartographier et d’analyser les interventions urologiques
  • LoveBox commercialise une boîte à mots d’amours connectée
  • Visitou permet de créer simplement une visite virtuelle sur son mobile


Toulouse — entre aéronautique, robotique et IoT

Toulouse jouit d’un écosystème particulièrement favorable aux entreprises innovantes liées de près ou de loin à l’aéronautique ou au spatial, sous l’égide d’Airbus, qui possède d’ailleurs son propre incubateur, le Airbus Bizlab. Mais la ville rose ne se résume pas à cela et offre depuis quelques années un environnement dynamique aux entrepreneurs de tous horizons, avec de nombreux incubateurs et pépinières qui accueillent plusieurs centaines de jeunes entreprises.

Sigfox, le géant international de l’Internet des objets (aussi appelé l’IoT pour “Internet of things") attire naturellement des jeunes pousses du milieu, et la ville est aussi un QG pour les événements liés à la robotique et aux drones. Rassemblés au sein de la Robotics Place, près de 3700 professionnels inventent chaque année les robots et drones de demain, toutes utilisations confondues.

Toulouse produit aussi de belles pépites GreenTech et MedTech et est également doté d’un incubateur juridique lié à son Barreau.

Les adresses incontournables

5 succès made in Toulouse

  • CitizenFarm propose de replacer l’agriculture au cœur des vies des citoyens grâce à des cultures urbaines en aquaponie
  • Demooz permet d’essayer les objets technologiques chez un particulier ou un ambassadeur de la communauté avant d’acheter
  • EasyMile fabrique des bus autonomes
  • NaïoTechnologies crée des robots pour faciliter la vie des agriculteurs et Wyca des robots destinés à alléger la vie du personnel médical dans les hôpitaux
  • Sigfox est le leader mondial de l’interconnectivité bas débit pour les objets connectés

Pour aller plus loin, consultez l’annuaire des start-up tech toulousaines


Montpellier, l’étoile montante face à la mer

Montpellier est dévorante d’ambition quant à son activité entrepreneuriale et dispose de nombreuses structures entrepreneuriales, parmi lesquelles une dizaine d’incubateurs

La ville comporte la plus vieille faculté de médecine de France, qui remonte tout de même à 1189, et elle est aujourd’hui très active dans les MedTech (par exemple Bonetag, qui conçoit les premières prothèses chirurgicales connectées ou 1001 pharmacies, une pharmacie 100% en ligne) et BioTech. Elle est aussi connue pour des succès entrepreneuriaux en CleanTech, FoodTech, et Cybersécurité (par exemple HTTPCS, qui propose bien des services en cybersécurité tous terminaux confondus et Pradeo, qui sécurise les téléphones mobiles, ou encore Beyond, qui accélère les API de son site, sans coder).

Les adresses incontournables

5 succès made in Montpellier

  • Bime est spécialisée dans le Big Data pour analyser les performances en entreprise et a été rachetée pour 45 millions par Zendesk
  • CodingGame propose de jouer pour se faire recruter
  • Snapkin dresse en quelques minutes le plan d’une pièce en technologies 2D et 3D
  • Teads révolutionne la publicité numérique
  • Termatière transforme les déchets agricoles en matériaux


Aix, Marseille et la Région PACA : CleanTech, BioTech et GreenTech

Ça bouge dans le PACA. À en croire les chiffres du CES Las Vegas 2017, plus de 40 start-up de la région étaient présentes, parmi les 275 pépites Tech françaises. La ville de Marseille compte pas moins de trois incubateurs de start-up au sein du Pôle Marseille Innovation, et les alentours d’Aix en comptent quatre. Pour trouver un incubateur ou un co-working orientés start-up, pas besoin de faire plus de vingt kilomètres : la région en est quadrillée.

Elle est spécialisée dans les projets CleanTech, BioTech (à Aix-en-Provence, Bio Pool Tech est le premier concepteur de piscines bio 3.0), à fort impact social et environnemental, ou encore dans les projets entrepreneuriaux liés au tourisme ou au sport (à Marseille, ClickDive est le Booking de la plongée, Make it Travel est un site de location de matériel de voyage, Voyage privé est le leader de la réduction sur les voyages et à Lambesc, Solable transforme l’eau du robinet en eau pure chez vous sans filtre ni produit ajouté).

Les adresses incontournables

- Aix-en-Provence

- Marseille

  • Les incubateurs : Marseille Innovation
  •  Numérique et sciences de l’ingénieur : Technopôle du Château-Gombert
  •  Start-up tech, de l’optique, la photonique et les objets connectés : Technopôle du Château-Gombert
  •  Start-up du multimédia et numérique : Pôle média, la belle de Mai, 37 rue Guibal

Mais aussi : P. Factory, Uppy Hub pour les start-up dans le domaine du tourisme, Grand Lumigny pour les start-up biotech.

5 succès made in Marseille ou Aix-en-Provence

  • Ai Mechatronics est spécialisée dans la conception et fabrication de dispositifs exosquelettiques pour permettre la manipulation de charges et accélérer la rééducation motrice (Marseille)
  • Health est le leader de la médecine prédictive (Aix-en-Provence)
  • GeoSentinel permet au travers d’objets connectés de la vie quotidienne de protéger ses proches via des systèmes d’alertes, notamment en cas de chute (Aix-en-Provence)
  • Mini Green Power est une centrale verte qui permet de transformer les déchets en énergie (Marseille)

Pour aller plus loin, consultez l’annuaire des pépites Tech de Marseille

Participez au Startup Weekend Aix Marseille

Le Label French Tech a décuplé les possibilités des start-up françaises de province pour accélérer leur développement. Au cœur d’un réseau national et international dynamique, elles inspirent de plus en plus la confiance aux investisseurs français et internationaux. En 2016, les deux plus belles levées de fonds ont été réalisées par OVH, la licorne de l’hébergement sur la Toile, et SigFox, une entreprise de l’Internet des Objets (IoT). Or, elles n’ont rien de parisien, car OVH est à Roubaix, au Nord de Lille, et la seconde à Labège, près de Toulouse.

Cela étant dit, seuls 32% des investissements en valeurs sont encore actuellement faits en région, preuve que les projets entrepreneuriaux de province sont encore un eldorado largement sous-exploré par les investisseurs.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Newsletter

Suis-nous !