Consulting | Analysez votre personnalité et celle des autres pour mieux réussir

  • GaspardGaspard
  • Publié l’année dernière
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Consulting | Analysez votre personnalité et celle des autres pour mieux réussir

  • GaspardGaspard
  • Publié l’année dernière
« Connais-toi toi-même », Socrate

Pour mieux se connaître, et aussi mieux connaître les autres, il faut appréhender ce qui constitue cet ensemble de traits personnels, qu’ils soient « physiques et moraux par lesquels une personne est différente des autres », à savoir la personnalité. La personnalité change relativement peu dans le temps, autrement dit, elle est stable et par conséquent, plus facile à cerner.

Mais au fond, pourquoi est-ce important de connaître sa personnalité et celles des autres ? Certains diront alors : d’accord, nous voyons l’intérêt de mieux nous connaître sur le plan personnel, mais en quoi la connaissance de la personnalité de ses interlocuteurs est-elle utile sur le plan professionnel ?

Attention, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise personnalité. Chaque personnalité présente des traits différents mais en aucun cas il n’est possible de dire que tel ou tel trait est mauvais, car, comme cet article va tenter de démontrer, les types de personnalité sont complémentaires, et par là même indispensables au bon fonctionnement de nos relations professionnelles (et personnelles).

1. Les tests de personnalité : comment s’y retrouver ? Petit état des lieux.

Par où commencer ? Il faut faire un test de personnalité. Les principales caractéristiques des tests sont les suivantes :

  • Le test est court (15-20 minutes)
  • Il faut essayer de répondre aux questions de la manière la plus sincère possible, sans penser aux implications de ses réponses ou même si la réponse n’est pas perçue comme « satisfaisante »
  • Il importe de répondre aux questions de manière claire et franche et ne pas forcément choisir la valeur médiane / neutre

Une sélection non exhaustive des tests pertinents disponibles en français (il existe également beaucoup de tests en anglais) :

123 test : ce test se compose de 120 questions simples et claires avec la nécessité de choisir une valeur entre « pas du tout d’accord » et « tout à fait d’accord » sur une échelle de 5 choix possibles. Le résultat du test est le score du participant dans 5 traits majeurs de personnalité (ouverture, conscience professionnelle, extraversion, agréabilité, névrosisme). 

16 personalities : ce test se compose de moins de 100 questions et requiert de choisir une valeur entre « d’accord » et « pas d’accord » sur une échelle de 7 choix possibles. Le résultat du test est l’un des 16 types selon la typologie Myers-Briggs (voir plus bas pour une description de ces types). Ce test est recommandé par l’auteur de l’article. 

Le test de Keirsey : fondé sur la théorie développée par David Keirsey (Keirsey Temperament Sorter) et composé de 70 questions, avec un choix entre deux propositions, il donne également un résultat sur le type majeur de personnalité selon les 16 principaux types reconnus et sembables à la typologie Myers-Briggs. 

2. Panorama des grandes familles de personnalité

Une fois le test fait, nous obtenons un type ou des caractéristiques liées à notre personnalité, et plus précisément une indication de la famille de personnalité à laquelle nous appartenons. Initialement développée par Carl Jung, mais largement popularisée par Katharine Cooks Briggs et sa fille Isabelle Briggs Myers, la typologie des grandes familles de personnalité repose sur le positionnement d’une personne selon 4 paires de traits de personnalité :

  • Introversion (I) ou extraversion (E): détermine où la personne puise son énergie
  • Intuition (N) ou Sensation (S) : détermine comment la personne recueille l’information
  • Pensée (T) ou Sentiment (F) : détermine comment la personne prend ses décisions
  • Jugement (J) ou perception (P) : détermine un mode de fonctionnement (organisé ou flexible)

Le croisement de l’ensemble de ces traits donne un indicateur - communément appelé MBTI ou Myers-Briggs Type Indicator - qui définit l’ensemble de traits de personnalité d’une personne. Il y a 16 types possibles en combinant l’ensemble des lettres.

Pour plus d’information, le site 16 personalities expose la théorie et décrit les principaux types MBTI.

3. Les bénéfices d’une connaissance de la personnalité de soi-même et des autres

Et le lien avec le monde professionnel ? Quelle est l’utilité de connaître sa personnalité ou celle de son client ?

La réponse est assez simple : sur le plan individuel, nous apprenons à nous connaître, à savoir comment nous trouvons et utilisons notre énergie, comment nous recueillons et analysons l’information, voire comment on organise son travail. Sur le plan collectif, nous apprenons à connaître ses interlocuteurs et à comprendre pourquoi ils ne fonctionnent pas comme vous, comment ils trouvent leur énergie, comment ils analysent et comment ils prennent des décisions.

Mieux se connaître soi-même pour être plus efficace : 

C’est bien beau tout ça, mais ça veut dire quoi ? 

Prenons un exemple : 

  • Notre consultant est un ESFJ, c’est-à-dire en français un Extraverti qui dans sa vie de tous les jours tient compte de la Sensation, du Sentiment et qui organise sa vie de manière ordonnée. Le petit nom de ce type est le « consul ». 
  • Notre consultant est quelqu’un qui trouve son énergie dans un groupe, et est capable de réfléchir et de donner une réponse directe lorsqu’il est en collectivité. Il n’a pas besoin de s’isoler pour analyser l’information qui lui est présentée. Il n’a pas envie de contrarier quiconque et s’entend bien avec tout le monde (sociable). 
  • A contrario, il est constamment soucieux de son statut social, professionnel, a besoin d’ordre, est sensible aux critiques, prend des décisions avec une tendance à ne pas être très flexible et n’aime les conflits.

Ce n’est qu’une liste non exhaustive de tout ce qui caractérise notre consultant. Mais ne serait-ce que connaître une partie de ces traits donne automatiquement des idées sur comment être sensible à ces points pour ne pas tomber dans ses travers mais au contraire à valoriser ses points forts (ici par exemple, la capacité à trouver des solutions à travers des compromis).

Mieux connaître son interlocuteur pour développer une relation adaptée : 

En quoi connaître la personnalité de son interlocuteur est-elle utile ? 

Reprenons un exemple : 

  • Notre interlocuteur est INTJ, c’est-à-dire un Introverti qui repose sur son Intuition, qui accorde de l’importance au Jugement et à l’Intellect. Le petit nom de ce type est l’ « architecte ». 
  • Ce sont des consultants qui ont besoin d’être parfois seuls pour réfléchir à des solutions, ils ont besoin de temps pour analyser l’information et ne peuvent se prononcer spontanément en réunion, ils sont très fidèles à des principes et règles et sont des êtres curieux. 
  • A contrario, ils ont tendance à être parfois un peu rigides et inflexibles, n’aiment pas forcément être en collectivité, ont tendance à penser que les autres ne leur arrivent pas à la cheville. Encore une fois, ce n’est pas une liste exhaustive de tous ses traits.

Admettons que le consultant ESFJ connaisse la personnalité de son interlocuteur. D’un point de vue pratique, il saura qu’il faut transmettre le livrable à son interlocuteur plus tôt afin que celui-ci puisse prendre le temps de l’analyser tout seul. Il saura également qu’il sera important d’être très solide dans l’argumentaire et la démonstration. Il saura enfin que cet interlocuteur peut prendre de vraies décisions stratégiques et qu’il convient dans ce contexte de tenir compte de son avis de manière importante.


En substance, il y a énormément de bénéfices liés à la connaissance de la personnalité, de soi, des autres, et il existe évidemment des actions et initiatives pratiques qui peuvent être prises pour s’adapter, s’améliorer et grandir encore plus dans son cabinet.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Extia

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :