Briller à la machine à café le 18 octobre 2018

  • Clémence LesacqClémence Lesacq
  • Publié il y a 3 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Briller à la machine à café le 18 octobre 2018

  • Clémence LesacqClémence Lesacq
  • Publié il y a 3 mois

Parce qu'on sait à quel point paraître malin est primordial lors des pauses entre collègues - surtout si le boss tend l'oreille -, la rédaction de Welcome to the Jungle vous livre toutes les deux semaines les dernières actus chaudes du monde du travail. On vous en prie, c'est normal.

Monde

#DoubleTonSalaire

15 dollars de l’heure, contre 7,25… C’est l’annonce money money d’Amazon : le géant de l’e-commerce a expliqué tout début octobre que le salaire minimum de ses salariés serait fixé à 15 dollars de l’heure à partir du 1er novembre. Soit le double du salaire minimum en vigueur dans le pays ! 250 000 emplois sont concernés et on applaudit. Mais derrière le geste de Jeff Bezos (qui nous, nous fait penser à Manu de NRJ... double ton salaire, tout ça tout ça... ), des critiques pointent déjà : rappels des conditions de travail catastrophiques des pickers dans les entrepôts de stockage ou encore des ouvriers du clic, et murmures qu’en échange, des contreparties comme les options d’achat d’action auraient été en fait supprimées.


France

#MakeOurFirmsGreatAgain

Ils ne veulent plus bosser pour des boîtes polluantes et le clament. Dans un texte intitulé manifeste pour un réveil écologique, des dizaines d'étudiants issus des plus grandes écoles françaises (HEC Paris, AgroParisTech, CentraleSupélec, Ecole Polytechnique, ENS Ulm) appellent les "futurs travailleurs" comme eux à boycotter les entreprises "en désaccord" avec leurs principes environnementaux et sociaux. En français dans le texte : « Nous souhaitons inciter tous les acteurs de la société – les pouvoirs publics, les entreprises, les particuliers et les associations – à jouer leur rôle dans cette grande transformation et à mener les changements nécessaires vers une société enfin soutenable. » À date, le manifeste comptait déjà 15 000 signatures d'étudiants.

#Electrosensibilité

Ce n’est même pas une maladie reconnue, et vous n’en avez peut-être jamais entendu parler (il faut dire que dans l’openspace et ses milles ordis, c’est un peu hors-sujet)… Il n’empêche que pour la première fois en France, un salarié souffrant d’électrosensibilité a été reconnu victime d’accident du travail. L’histoire se passe en 2013 : le technicien d’un service client d’une entreprise de télécommunications fait un malaise sur son lieu de travail. Problème : diagnostiqué intolérant aux ondes électromagnétiques depuis 2011, l’homme avait plusieurs fois fait la demande de sa mutation dans un service moins exposé... Jugé par le tribunal des affaires de la sécurité sociale des Yvelines, le cas devrait faire jurisprudence. 

#NoZobInJob

Le porno au boulot, c'est non. C'est la Cour de Cassation - la plus haute instance juridique de France, tout de même - qui a dû le rappeler après qu'un salarié - "modèle" selon les rumeurs - s'était connecté plus de 800 fois à des sites pornographiques en un mois. Une décision qui vient repréciser les contours de l'"usage personnel" du PC pro. Jusqu'ici cette utilisation, tant que "raisonnable", était "socialement et sociologiquement admise". Mais pour le porno, donc, ça sera non et toujours non, au bureau comme en dehors.
Petit tour d'horizon des choses acceptables : une heure de shopping par-ci, un petit bout de match de foot par-là, quelques clics sur Facebook... En moyenne, nous passerions déjà 1H15 à surfer à des fins persos au bureau. 


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :