Vous êtes attiré par la pub et pensez spontanément aux agences traditionnelles mais vous êtes-vous déjà intéressés à cette multitude d'acteurs experts de la publicité en ligne ? En pleine expansion et en constante mutation, le secteur de l’adtech attire et fascine. Et pour cause, c’est un ecosystème particulièrement innovant et dynamique qui semble être un véritable choix d’avenir. Sur des postes variés (Tech, Marketing, Comm', Account Management, Commercial...), les opportunités de carrière sont nombreuses ! Mais à quoi vous attendre si vous rejoignez ce secteur en pleine croissance ?

Rencontre avec Yannis Yahiaoui, CEO d'Adotmob, startup spécialisée dans la publicité programmatique, avec qui nous avons fait le point sur ce marché et ses enjeux majeurs ainsi que sur les qualités requises pour se lancer dans ce secteur.

Les atouts de l’adtech

L’innovation constante

C’est une industrie très ouverte à l’innovation avec des clients prêts à tester de nouveaux produits et des acteurs créatifs développant de nouveaux formats, de nouveaux usages, de nouvelles techno. C’est donc un secteur où l’innovation est constante. Pour les passionnés de digital et d’innovation, l’adtech offre de très bonnes perspectives !

Le succès du modèle publicitaire

De plus en plus, le modèle publicitaire est présent dans de nombreux secteurs. Non seulement parce qu’il est, pour beaucoup d’entreprises, une composante clé de leur stratégie, d’autre part parce que, pour les jeunes générations, la culture de gratuité du web rend ce modèle évident. Dans ce contexte, l’AdTech semble tout simplement incontournable.

La qualité des ingénieurs français

La France a de très bonnes écoles d’ingénieurs qui forment des profils de grande qualité. Dans un secteur où la dimension technologique est essentielle, c’est un véritable atout puisque cela permet de développer des entreprises performantes et innovantes et munis d'une réelle expertise, créatrices d’emplois.

La prise de risque minimisée

L’AdTech est une industrie peu capitalistique qui ne nécessite pas beaucoup d’investissements au départ, ce qui explique pourquoi tant de start-ups émergent dans ce secteur. En effet, avec un profil technique dans l’équipe, on peut créer une entreprise sans prendre trop de risques financiers. Pour la jeune génération, sensible au digital et à la publicité, notamment sur le mobile et les réseaux sociaux, et qui envisage l’entreprenariat plus facilement que ses aînés, cela donne des idées !

L’AdTech : un marché dominé et fragmenté

Les 2 géants et la centaine de petites pousses

La caractéristique majeure du marché de l’AdTech est sa structuration : Google et Facebook captent plus de 92 % du marché de la publicité en ligne sur mobile en France, d'après l'Observatoire de la e-publicité, tous les acteurs indépendants se partagent donc près de 8% des parts restantes et ils sont très nombreux !

La nécessité d’innover pour durer

Pour poursuive une croissance rapide et saine, il faut donc innover en permanence pour proposer des services toujours plus qualitatifs, des offres différenciantes et des campagnes toujours mieux optimisées. Il faut pouvoir s’adapter très vite aux changements du marché. Ce qui est valable aussi bien sur la partie technique que sur la partie commerciale : changer le discours, proposer des nouveaux produits aux clients, prendre du recul sur son offre et faire évoluer son positionnement.

Les enjeux pour les acteurs indépendants

1er enjeu : la récolte de data

L’un des gros enjeux de l’AdTech, c’est l'amélioration de la pertinence du ciblage publicitaire. Or, pour cibler, il faut des données. Google et Facebook en agrègent beaucoup, de par leurs différents services, ce qui leur permet de proposer une qualité de ciblage et de personnalisation de l’expérience utilisateur très difficile à égaler pour leurs concurrents. L’enjeu pour les 8% du marché restant, c’est de pouvoir proposer des solutions à la hauteur en matière de données. On peut difficilement durer dans l’AdTech sans avoir de la data propriétaire.

Exemple : Adotmob a noué un partenariat avec vente-privee qui leur permet d’avoir accès à un fort volume de données anonymisées exclusives avec lesquelles ils peuvent réaliser des campagnes en "extension d’audience" et améliorer le ciblage de leurs clients. « Aujourd’hui, nous sommes capables de proposer à un annonceur un ciblage très précis avec des segments d’audience du type "Homme âgé de 25-30 ans, intéressé par le sport et consommant régulièrement des billets pour des matchs de foot" », explique Yannis.

2ème enjeu : la dimension technologique

Les données récoltées ont peu de valeur si on n’est pas en mesure de les analyser de façon pertinente. Pour ce faire, il faut des outils technologiques puissants. Les acteurs indépendants doivent donc créer leurs propres solutions technologiques pour exister de manière durable et s'affranchir d'intermédiaires sur un marché très fragmenté. C’est la seule façon de pouvoir innover, s’adapter, créer de nouveaux formats, inventer de nouveaux usages.

« Chez Adotmob, on ajoute des briques à notre technologie tous les ans afin de l’améliorer et de se différencier pour poursuivre notre croissance. C’est la seule façon de proposer à nos clients une alternative aux géants du marché. Car on le sait, à l’avenir, les agences et les annonceurs se tourneront vers des acteurs capables de garantir des technologies programmatiques proposant des outils de ciblage, de suivi et d’analyse innovants », déclare Yannis.

L’avenir de l’adtech

« Côté demande (achat média), avec l’hégémonie de Google et Facebook, cela peut être très compliqué de créer de gros acteurs aujourd’hui. Côté éditeurs, en revanche, il y aura beaucoup de choses à faire pour développer des solutions de monétisation plus adaptées à leurs enjeux et pour augmenter significativement leurs revenus », affirme Yannis.

Aujourd'hui, les agences et les annonceurs souhaitent pouvoir mesurer leur impact publicitaire de manière plus significative. Ils veulent aussi proposer à leur audience une expérience personnalisée et de qualité : ciblage efficace, parcours omni-canal, maîtrise de la pression publicitaire… Pour cela, il faut donc décrypter les besoins des utilisateurs, étudier leur profil, anticiper leurs envies afin de pouvoir leur proposer des contenus personnalisés et en adéquation avec leurs affinités et leur profil actuel.

À terme, Adotmob sera une plateforme d’analyse qui agrège une multitude de sources de données exclusives, notamment via la donnée anonymisée de vente-privee auxquelles la société a accès. Le but étant d’aider les clients à mieux comprendre leur audience pour mieux l’activer. « Si nous parvenons à mieux analyser les audiences par rapport à Google et Facebook, notamment par le biais de signaux de données différents, nous serons en mesure de tirer notre épingle du jeu, en tout cas au niveau européen ».

Quelles sont les qualités indispensables pour faire de l’AdTech ?

Chez Adotmob ils recherchent des caractères et des compétences plutôt que des diplômes. « Chez nous, il y a un ancien militaire en développement informatique et un ancien analyste financier en commercial ! Ce qu’on cherche, ce sont des gens curieux, flexibles, bienveillants et intelligents ».

Pour travailler dans l’AdTech, que ce soit sur la partie technique comme sur la partie commerciale, il faut être capable d’étudier le marché, de s’intéresser à ce que font les concurrents et à l’évolution des besoins des clients.

« Ce qui me passionne dans ce métier, c’est la compréhension des enjeux du marché : on analyse ce qu’il se passe et en fonction, on développe de nouveaux produits. Pour travailler dans l’Adtech, il faut s’interroger sur les usages, analyser les pratiques actuelles et à venir, pour en tirer des conclusions. Finalement, pour évoluer dans l’AdTech, il faut être avant tout passionné de digital ! », conclut Yannis.


Nos experts

  • Yannis Yahiaoui, cofondateur de la start-up Adotmob, diplômé de l’EM Lyon en 2013.
  • Adotmob est une start-up spécialisée dans la publicité programmatique sur mobile. Elle propose une plateforme programmatique cross-device et mobile-first s’appuyant sur de la donnée loguée.


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Adotmob

Envie de rejoindre Adotmob ?

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !