Comment faire de sa voix son métier ?

  • AlexandraAlexandra
  • Publié il y a 2 mois
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Comment faire de sa voix son métier ?

  • AlexandraAlexandra
  • Publié il y a 2 mois

Vous avez envie d’utiliser votre voix comme outil de travail, mais vous ne vous voyez pas sur scène face à un micro et une fosse pleine ? Voici trois métiers, aussi riches que différents, basés principalement sur l’élocution : la voix-off que l’on entend dans de nombreux secteurs, l’animateur radio et enfin le comédien de doublage.

Voix off

« Le TGV numéro 8625 en provenance de Paris-Montparnasse et à destination de Brest… » Les annonces de la SNCF sont un des exemples les plus connus de voix-off. On peut en trouver partout et notamment dans les publicités, les répondeurs vocaux, les GPS, les films institutionnels… la liste est longue ! S’il faut bien sûr donner une intention à son message, ce métier est accessible à des non-comédiens. Charlotte Guedj, coach vocal, fondatrice de avenuedelavoix.fr et comédienne voix off depuis 2001, précise « Il faut absolument des aptitudes artistiques évidentes, un travail ou une approche de la voix artistique. Il faut savoir se servir de sa voix, il faut avoir travaillé sa voix à travers le texte : chantée ou parlée. »

Avec le nombre sans cesse croissant d’offres, de communications, sites, médias, il y a du travail pour tous dans ce secteur. Grâce à cette demande exponentielle, il est désormais possible de travailler de chez soi avec un matériel adapté et ainsi envoyer sa voix partout dans le monde. Évidemment, il faut être persévérant, prospecter quotidiennement de nouveaux clients et réussir à les fidéliser. « C’est une énorme partie de ce métier la prospection. »

En ce qui concerne le rythme de travail quotidien, cela dépend des contrats. Mais il est possible de faire plusieurs jingles ou pubs en une seule journée, sachant que les cachets peuvent aller de 50 € à 1000 €, voire plus si « la voix » est connue.

Formations :


Animateur radio

Présenter les invités, gérer le direct, instaurer une bonne ambiance et la bonne humeur… L’animateur radio est une voix mais aussi une personnalité avec du charisme. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est un métier qui s’apprend et n’est pas inné. Pour être à l’aise et rebondir tout au long de l’émission, il doit avoir travaillé son sujet et éventuellement rencontré ses invités. Il faut être capable de mettre ses émotions de côté, avoir une bonne élocution et savoir maitriser sa voix. Si les animateurs radio les plus connus peuvent très bien en vivre, un animateur radio est souvent au régime salarié intermittent du spectacle.

En réalité, parler naturellement et avec un bon rendu pour l’auditeur est plus compliqué que ça en a l’air : la bonne distance, bonne posture et voix maîtrisée se travaillent. L’une des meilleures écoles pour apprendre le métier d’animateur radio est… l’expérience ! Multiplier les stages dans des radios locales ou associatives par exemple, les castings et utiliser son réseau professionnel au mieux. Si vous souhaitez suivre une formation sachez que la plupart d’entre elles, bien que professionnalisantes, ne sont pas reconnues par l’État et ne garantissent pas un travail en fin de parcours. Les formations de journaliste radio apportent quant à elles techniques d’écriture, bonne élocution et culture générale qui peuvent être un plus pour un animateur radio.

Formations :

Comédien de doublage

« On appelle ça comédien de doublage ou comédien de post-synchro. Dans une grande salle on a une barre devant soi et le micro est loin au-dessus de nous. Il faut jouer comme si nous étions sur scène ou dans le film. » Charlotte Guedj rappelle ainsi que voix-off et comédien de doublage sont deux métiers bien différents. Être « doubleur », qui est la mauvaise appellation du comédien de doublage, appelle inévitablement une formation de comédien et implique de poser sa voix sur des films (court, moyen, et long métrage), des films d’animation et des séries. Ce n’est souvent pas un travail à plein-temps, les comédiens font aussi des voix-off ou d’autres préstations.

C’est un métier artistique ! Le comédien est choisi par le distributeur et le directeur de plateau après avoir passé des castings et fait différents essais. Nous avons tous en tête la voix française de Bruce Willis ou Harrison Ford, mais interpréter les géants du cinéma n’est pas le lot de tous ! Il vous faudra vous armer de patience, être prêt à jouer des textes qui ne vous plaisent pas, recommencer 5,6 voire 7 fois la même phrase et à essuyer quelques refus.

Vous avez envie d’essayer ? Ici vous pourrez doubler un passage du film en noir et blanc His Girl Friday.

Formations

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ 

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :