Dans la tribu NUMA avec Tristan Lebleu, Communication Manager

  • January 6, 2016

Entreprise pionnière du numérique et de l'entrepreneuriat, NUMA est une startup au service des entrepreneurs avec une forte ambition internationale. Ce modèle hybride unit des innovateurs qui créent de la valeur ensemble, que ce soit des startups, grands groupes, PME, communautés, institutions publiques. NUMA aide ainsi à l'accélération de startups ou de projets d'innovation, à l'émergence de communautés via l'organisation d'événements. Après avoir levé 4 millions d'euros, ils continuent à se développer à toute vitesse. Les 23 collaborateurs sont au coeur du réacteur de l'écosystème numérique : mais comment ça se passe ?

Tristan Lebleu, Communication Manager nous explique !

Autour du feu, je croise…

... Toute la communauté NUMA : des optimistes, avant tout ! Des entrepreneurs, des investisseurs, des étudiants, des artistes, des développeurs, des hacktivistes, des élus, des managers de grands groupes, des associations, des passionnés du numérique…

NUMA c’est un feu immense qui s’étend sur 3 continents (Paris, Moscou, Bangalore, Casablanca...) ! Chez NUMA Paris, il y a les coworkers, les startups accélérées, les participants aux événements, et bien sûr… le staff. On peut croiser le commerçant du coin comme le Directeur de Google X en buvant son café au RDC !

Les chefs de la tribu sont…

... Issus d’horizon très divers !

  • Marie-Vorgan, bretonne d’origine, est à la tête de la tribu NUMA depuis le début. Puis, un chef par activité (Acceleration, Open Innovation, Communities, International).
  • Claudio Vandi, est le chef de la tribu “Open Innovation”, expert en Lean UX, Design Thinking, Open Data, et italien d’origine.
  • Romain Amblard est le chef de la tribu “Startup Acceleration” ! Ancien mentor chez NUMA, venu de chez Deezer, il gère le programme d’accélération.
  • Nathanael Sorin-Richez est le chef de la tribu “Communities”, il connait tout le monde dans le milieu. C’était l’un des fondateurs de La Cantine, le 1er espace de coworking en France.
  • Enfin, Frédéric Oru est le chef de la tribu “International”. Il parcourt le monde à la recherche d’opportunités pour développer la tribu aux quatre coins du monde !

Les rites initiatiques qui m’attendent…

... Une rencontre avec toute l’équipe, et une immersion dans chaque pôle d’activité (Acceleration, Innovation, Communities) : pour mieux comprendre comment fonctionnent les différentes équipes de la tribu. Et la traditionnelle bière du vendredi avec tout le monde !

Je suis vêtu(e) de…

... Ce que je veux. Seule obligation : être vêtu(e). Ici, les costumes côtoient les sweatshirts, parce qu’on fait collaborer tout l’écosystème : startups, grands groupes, associations, institutions publiques…

A midi, je partage mon hamac avec…

... Tout le monde : l’équipe, les startuppers, les coworkers… Généralement autour des plats du jour exceptionnels de Suzanne. La cuisine du RDC de NUMA est une véritable institution dans le quartier !

A quelle heure se lève le soleil sur le camp ?

... Entre 9h (ouverture de NUMA) et 10h. Mais c’est assez souple, l’important c’est de bien faire son boulot et de se donner à fond !

Je pars chasser…

... Les startups qui ont du potentiel et de l’ambition, pour rejoindre l’accélérateur ; des mentors de qualités, qui veulent partager leur expertise ; des coworkers, qui viennent autant pour prendre que pour donner ; et des managers qui veulent accompagner la transformation numérique de leur entreprise. Et aussi... Tous ceux qui veulent rejoindre la communauté NUMA, bien sûr !

Je dirige des expéditions comme…

... Bâtir un réseau mondial de l’innovation. Sacrée expédition, en somme. Aujourd’hui, nous ouvrons NUMA dans des écosystèmes émergents partout à travers le monde. Dans chacun, il faut des talents capables de découvrir et aider les startups de demain, accompagner la transformation numérique des entreprises, et structurer des communautés à travers l’événementiel, notamment.

On me reconnait à…

... Mon optimisme et mon énergie. Je crois en ce que je fais, et vu l’expédition dans laquelle on s’est lancé : je me donne pour réussir. Mais on ne se prend pas trop au sérieux : on garde nos valeurs et notre bonne humeur.

Photos by WTTJ @NUMA

Pierre-Gaël Pasquiou

Envie de rejoindre NUMA ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :