Les 5 news pour briller à la machine à café le 4 juillet 2019

  • July 4, 2019

Parce qu’on sait à quel point paraître malin est primordial lors des pauses entre collègues - surtout si le boss tend l’oreille -, la rédaction de Welcome to the Jungle vous livre toutes les deux semaines les dernières actus chaudes du monde du travail. On vous en prie, c’est normal.

FRANCE

1 Français sur 5 travaille le dimanche

Quatre ans après la loi Macron qui a instauré de nombreuses dérogations au travail dominical, 21% des Français en situation d’emploi ont travaillé au moins un dimanche par mois en 2018 selon une enquête publiée par le ministère du Travail ce vendredi. Sans surprise, ce chiffre - en hausse par rapport à 2014, année précédant la promulgation de la loi (18%) - concerne surtout les non-salariés : 36,7% d’entre eux indiquent avoir travaillé au moins un dimanche sur quatre en 2018, contre 18,9% des salariés.

Considéré comme un devoir pour certains, et une contrainte pour d’autres, le travail dominical « reste un sujet controversé des négociations entre salariés et employeurs dans certaines entreprises », indique Manon Malhère, journaliste au Figaro.fr. Les secteurs d’activité les plus concernés par le sujet sont l’agriculture, le secteur de l’hébergement social et du médico-social, où environ la moitié des actifs déclarent avoir travaillé au moins un dimanche par mois en 2018. Il ne touche en revanche que 5% des travailleurs des secteurs de la construction, de l’assurance et de la banque.

Egalité hommes-femmes : les grandes entreprises rechignent à publier leur Index

Simple retard ou défiance vis-à-vis de la loi ? En tout cas, 15% des entreprises de plus de 1 000 salariés n’ont toujours pas publié leur Index d’égalité hommes-femmes, a indiqué Muriel Pénicaud, ministre du Travail, lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro la semaine dernière. Elles étaient pourtant tenues de la faire avant le 1er mars dernier à minuit. Imposé par un décret paru au journal officiel le 9 janvier 2019, le calcul et la publication de cet Index « fiable, précis et transparent », a pour objectif de passer d’une “obligation de moyens” à “une obligation de résultats” en matière d’égalité salariale. Car 46 ans après l’inscription dans la loi du principe « à travail égal, salaire égal », la rémunération des femmes demeure inférieure de 9% à celle hommes

Face à cette situation, Muriel Pénicaud menace les entreprises qui ne publient pas leur Index à temps de “sanctions financières”, d’autant plus que pour la majorité de celles qui ont dévoilé leurs chiffres, il reste encore « beaucoup de travail à faire », a t-elle indiqué. Un avertissement pour les moyennes et petites entreprises, qui ont respectivement jusqu’au 1er septembre 2019 et au 1er mars 2020 pour publier les leurs.

Les Français lèvent le pied à l’approche des congés

La plage drague déjà les travailleurs français… qui sont 51% à déclarer être systématiquement moins productifs à l’approche des grandes vacances à l’occasion d’un sondage réalisé par l’agence d’intérim Qapa. Parmi eux, 22% disent relâcher la pression plusieurs semaines avant leurs congés, et 40% quelques jours avant. Hasard ou pas, les hommes se disent plus nombreux (29%) à lâcher prise deux semaines avant leur départ que les femmes, qui attendent pour la plupart d’avoir véritablement quitté le bureau (24% d’entre elles) avant de penser à leur transat.

Les Français ne décrochent malgré tout jamais complètement puisque 63% d’entre eux continuent de répondre à leurs mails pro sur leur serviette. En revanche, renoncez à joindre vos collègues pendant leurs congés : vous aurez 8 chances sur 10 de tomber sur leur messagerie !

MONDE

Réchauffement climatique : 80 millions d’emplois en voie d’extinction

Selon le rapport« Travailler sur une planète plus chaude : l’impact du stress thermique sur la productivité du travail et le travail décent » publié par l’Organisation Internationale du Travail de l’ONU (OIT) lundi, la hausse des températures pourrait entraîner la disparition de 80 millions d’emplois d’ici 2030. En cause ? L’augmentation du stress thermique, autrement dit l’accumulation de chaleur dans l’organisme qui empêcherait le travailleur de maintenir une température corporelle normale et entraînerait des dommages psychologiques, explique l’OIT. Les régions du monde touchées en premier par cette disparition d’emplois seraient l’Asie du Sud et l’Afrique de l’Ouest, où le nombre d’heures travaillées risque de chuter de 5%. Au total, les pertes économiques représenteraient quelque 2400 milliards de dollars à l’échelle mondiale. « En gros, l’équivalent de l’économie du Royaume-Uni », indique Catherine Saget, co-auteur du rapport, à la presse ce mardi.

Espérons au moins qu’elle évoquait l’économie post-Brexit…

La gueule de bois coûte cher aux entreprises britanniques

Vous êtes coutumiers des afterworks alcoolisés en milieu de semaine ? D’après un sondage réalisé par l’Institut londonien de l’alcoologie (IAS) rapporté par Les Echos le 29 juin, l’accumulation de pintes et autres mojitos nuit sérieusement à la productivité… En effet, parmi les 89 000 Britanniques ayant pour habitude de se rendre au travail après une soirée arrosée, 39% affirment être moins efficaces au travail. Et les personnes issues des milieux les plus aisées auraient plus tendance à profiter de l’happy hour que les autres.

Que les employeurs britanniques se rassurent cependant : le rapport indique que la consommation d’alcool en Angleterre a nettement baissé en quinze ans. En 2005, 64% des 16-24 ans et 74% des 25-44 ans buvaient au moins une fois par semaine, contre 48% et 60% aujourd’hui. Il n’y a plus définitivement plus d’Arnachy in the UK.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Anaëlle Orfila

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :