Briller à la machine à café le 1er novembre 2018

  • November 1, 2018

Parce qu’on sait à quel point paraître malin est primordial lors des pauses entre collègues - surtout si le boss tend l’oreille -, la rédaction de Welcome to the Jungle vous livre toutes les deux semaines les dernières actus chaudes du monde du travail. On vous en prie, c’est normal.

Monde

#MeToo

Si vous ne saviez pas ce qu’étaient les accords de non-divulgation en cas de harcèlement sexuel en entreprises (NDAs en anglais), ce n’est pas très grave puisqu’ils vont bientôt disparaître ! Le gouvernement britannique va enfin légiférer contre ces textes, qui une fois signés par un(e) employé(e) victime lui interdisaient de prévenir la police… en contre-partie d’une compensation financière. Des milliers de Britanniques auraient ainsi signé ce genre d’accord, faisant disparaître comme par magie tout autant d’allégations d’harcèlements sexuels… Une situation devenue impensable après l’affaire Weinstein et les déferlements #MeToo.

France

#Money

Vous bossez dans le privé, vous venez de recevoir votre salaire d’octobre et… il a légèrement augmenté ? Non, ce n’est pas une erreur de la banque en votre faveur (les vrais sauront) ! Vous avez juste bénéficié de la suppression de la cotisation assurance-chômage, celle tant annoncée par le gouvernement tout au long de l’année. Une suppression qui, pour rappel, fait suite à l’augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7 point en janvier dernier. Pour faire clair, cette réforme “coup de pouce au pouvoir d’achat”, devrait vous permettre de récolter au moins une vingtaine d’euros en plus par mois, davantage si vous gagnez plus que le SMIC.

#Embauches

2,14 millions. C’est le nombre de déclarations d’embauches enregistrées au 3ème trimestre 2018 dans le privé, soit - cocorico ! - un record selon l’Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale) ! Une progression de 2,7% qui profite - c’est assez rare pour le souligner - autant aux CDI qu’aux CDD. Mention spéciale pour les cadres : 63% des entreprises de plus de 100 salariés ont recruté au moins un cadre entre juillet et septembre. (nota bene : de jolis chiffres qui contrastent avec ceux du chômage… voir ci-dessous)

#HausseDuChômage

Rebelote. Au 3ème trimestre, le chômage a encore légèrement augmenté en France, de 0,4% cette fois. En un an, le nombre de demandeurs d’emploi (A-B-C) inscrits à Pôle emploi a donc augmenté de 0,7%, soit 5,963 millions de femmes et d’hommes. Selon l’Insee, le taux de chômage devrait toutefois amorcer une décrue : de 9,1% fin juin, à 8,9% pour la fin de l’année… La ministre du Travail Muriel Pénicaud maintient, elle, « l’ambition d’arriver à un taux de 7% » d’ici la fin du quinquennat.

#CongéParental

Baby-blues pour le congé parental… Selon un rapport de l’Observatoire nationale de la petite enfance (Onape), le nombre de personnes en congé parental a diminué de 30% en France entre 2016 et 2017. Une baisse qui s’expliquerait par la réforme de 2014, qui visait pourtant à inciter les pères à prendre davantage à leur compte ce temps auprès de leur enfant… Dans un souci d’équité, le congé parental - rémunéré 396 euros net par mois maximum pendant trois ans - doit depuis être divisé plus équitablement entre la mère et le père, ce dernier devant prendre minimum 6 mois. Dans le cas contraire, le congé total est réduit à deux ans. Pour des raisons notamment financières au sein des couples - les hommes gagnent majoritairement plus que leurs compagnes -, mais aussi culturelles - il est encore mal vu pour un homme de prendre un tel congé - la réforme n’a donc pas prise…

#Love

Aimons-nous de moins en moins les boîtes pour lesquelles nous bossons ? C’est ce que semble montrer l’enquête OpinionWay réalisée à l’occasion de l’opération « J’aime ma boîte » 2018. Seuls 62% des Français auraient déclaré en pincer pour leur entreprise ! Un record de désamour, en baisse de 7 points par rapport à 2017, et en net recul face aux déclarations enflammées de 2005 et 2008 (79% de love)… À noter : plus les entreprises sont grandes, moins les salariés en sont dingues. 51 % des salariés de grands groupes de plus de 5 000 salariés déclarent “aimer” leur société, contre 75 % de ceux des TPE.

#Syndicat

À peine six mois et puis s’en va… Mercredi 17 octobre, Pascal Pavageau démissionnait de son poste de secrétaire général de Force Ouvrière après la polémique sur le fichage de 127 cadres du syndicat (pour rappel, un fichier qui affublait certains de ces cadres de noms d’oiseaux allant de “niais” à “complètement dingue” en passant par “trop intelligent pour entrer au bureau confédéral”). Malgré la tourmente, un premier candidat s’est présenté à sa succession : Patrice Clos, 53 ans, le secrétaire général de la Fédération nationale des transports et de la logistique (FO-UNCP). Election prévue les 20 et 21 novembre prochains.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Clémence Lesacq

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :