Balmain change de main

  • June 27, 2016

C’est l’actualité mode et finance de cette fin juin : le rachat de la maison de **couture française Balmain par Mayhoola for Investments, une société qatari **qui s’est offert mercredi 22 juin la marque pour plus de 400 millions d’euros.

Créée en 1946 par le couturier Pierre Balmain, cette jeune marque française a alterné les périodes de creux avec celles de renouveaux. En 1992, c’est grâce à Oscar de la Renta que la marque renaît de la mort de son fondateur et dernièrement avec l’arrivée d’Olivier Rousteing qui a donné à un nouveau cap à la maison de couture. En 2011, le jeune directeur artistique reprend la main après le passage de Christophe Decarnin – ancien DA chez Paco Rabanne – et remet la marque au goût du jour. Un coup d’éclat puisque les célébrités s’arrachent ses créations et passent le message sur les couvertures de magazines. La maison enchaine ensuite les collaborations avec un passage obligé chez H&M pour une collection capsule : succès intégral.

Pourtant, malgré cette dynamique, Balmain reste un petit format par rapport à des **concurrents comme Louis Vuitton ou Chanel. Avec moins de dix boutiques à l’international, l’arrivée de Rousteing n’a pourtant pas accéléré le développement global de la maison. Le rachat par la société qatari – appartenant à la famille royale – apparaît comme une opportunité pour accélérer l’expansion de la marque à l’international et son nombre de boutiques mais aussi le développement des accessoires. Le fonds qatari connait la mode puisqu’il avait acquisValentino en 2012 **pour 700 millions d’euros. Avec une croissance de 25% sur l’année 2015, l’évolution de Balmain est à surveiller de près. Et des postes à pourvoir devraient voir le jour !

Crédits : Benoît Tessier -REUTERS

Joséphine

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :