Aucune réponse à vos candidatures : 6 astuces pour relancer un recruteur

  • March 22, 2016

Pas de nouvelles… bonnes nouvelles ?

Vous avez postulé à plusieurs offres mais aucune réponse des recruteurs. Après un entretien, on vous avait promis une réponse sous 10 jours mais toujours rien. Faut-il relancer ou attendre un peu ? N’hésitez pas à prendre les devants ! La relance fait partie intégrante de la candidature. Certains recruteurs l’attendent presque ! Peu de candidats osent le faire ou ont peur d'harceler, or il suffit parfois d’une relance bien faite pour vous rappeler au bon souvenir du recruteur et faire la différence.

Welcome to the Jungle vous livre 6 astuces pour relancer habilement votre recruteur et faire de cette relance un véritable atout.

Jauger le bon timing pour relancer un recruteur

Au préalable, rappelons que le mail de remerciement, à envoyer dans les 48 heures suivant un entretien, est à différencier une relance. Ne l’oubliez pas et prévoyez de faire les deux !

Jauger le bon timing pour sa relance est un exercice subtil. Les codes et vitesses de réaction diffèrent selon la taille et le type de structures :

  • dans une start-up, vous pouvez l’envoyer passé une semaine,
  • alors que dans une grande entreprise mieux vaut respecter un délai minimum de 10 jours.

Pour éviter que votre mail ne soit noyé dans la masse, essayez de ne pas envoyer votre relance le lundi matin ou le vendredi après-midi. Les meilleurs jours restent le mercredi, jeudi et le vendredi matin !

Attention, si le recruteur vous a communiqué un délai de relance, respectez-le ! Ce n’est certainement pas pour rien, et cela montrera que vous êtes attentif et respectueux des directives.

Suivre vos relances

Pour être efficace, la relance doit être un exercice de suivi ! Intégrez là à votre tableau de suivi de candidatures ou faites un document dédié simple, sur Excel ou sur Trello, avec par exemple les rubriques suivantes :

  • entreprise,
  • poste,
  • date de candidature,
  • nom du contact,
  • email,
  • téléphone,
  • date de la 1ere relance,
  • date de la 2e relance,
  • commentaires.

Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble, de mesurer l’avancée des recherches et bien sûr de gérer vos relances.

Pour tenter de mieux comprendre l’attitude du recruteur, suivez si vos mails ont été ouverts ou non ! Pour cela de nombreuses extensions existent fonctionnant avec Gmail et/ou Outlook. Elles offrent souvent une version gratuite limitée, et une version payante. Par exemple, SalesHandy fonctionne avec Gmail et Outlook et est gratuit pour un nombre illimité d’emails. Hubspot Sales quant à lui sera gratuit jusqu’à jusqu’à 200 emails. Et Gmelius offre un suivi d’email gratuit mais pour Gmail uniquement.

Choisir le bon canal de communication pour relancer un recruteur

Mail ou téléphone ? Le mail reste le meilleur moyen de relancer un recruteur. Moins intrusif que le téléphone, il vous permettra de garder une trace de votre relance, de travailler votre texte, poser vos arguments à plat et de vous relire. Si vous relancez le recruteur c’est qu’il ne vous a pas donné de réponse et ce dernier n’a peut-être pas encore pris de décision finale. En le relançant par email vous rappelez votre motivation, tout en respectant son temps de réflexion.

Ne privilégiez le téléphone que si :

  • c’est le seul moyen de communication utilisé pour échanger avec le recruteur,
  • si il vous l’a spécifié.

Astuce : si vous avez postulé via une adresse « Contact » et n’avez pas l’adresse mail de votre recruteur. Tenter de la retrouver via Hunter.

Mais alors il faut dire quoi ?

Privilégiez les relances pour les offres que vous voulez vraiment ! La relance permet de démontrer votre motivation, vous ne serez jamais aussi convaincant que quand vous exprimez une vraie volonté. Ne faites jamais une redite de votre lettre de motivation. Pour briser la glace, vous pouvez par exemple utiliser les questions suivantes : « avez-vous réussi à vous positionner sur ma candidature ? », « pensez-vous être en mesure de me donner des précisions quant à la suite du processus ? ».

Le mail doit :

  • être court,
  • bien rappeler le type de poste,
  • et dire qu’il vous intéresse toujours et correspond à vos compétences.

Continuez à vous renseigner sur l’entreprise pour éventuellement faire part d’un élément qui vous a plu dans l’actualité récente de l’entreprise. Et rappelez-vous : il n'y a pas de mail type, soyez vous-même !

Restez poli en cas d’absence de réponse

N’oubliez pas que vous êtes demandeur d’emploi, vous devrez rester très professionnel en toutes circonstances. Restez poli et humble dans votre relance même s’il s’agit de la seconde fois. De nombreux candidats se vexent s’ils ne reçoivent pas de réponse. Faites attention à ne pas vous montrer désespérés ou péremptoires. Les tournures du type « merci de bien vouloir me donner des informations sur la suite du process » sont à proscrires.

Rassurez-vous on ne défend pas cette absence de retour mais comprenez que cette entreprise qui ne vous répond pas n’était certainement pas faite pour vous ! Préférez relancer à nouveau en précisant que vous auriez aimé avoir un feedback de l’entretien (comme en cas de réponse négative) pour améliorer la suite de votre recherche d’emploi !

Répondez en cas de réponse négative

Idem en cas de réponse négative à votre candidature. N’oubliez pas de répondre. Il est important de toujours laisser une bonne impression au recruteur après un refus, on ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait ! Le candidat choisi pourrait ne pas faire l’affaire, un poste pourrait soudainement se libérer…

N’hésitez donc pas à rappeler ou envoyer un email pour demander les raisons de cette décision. L’échange sera constructif et vous pourrez ainsi comprendre ce qui n’allait pas pour une prochaine fois.

La relance fait donc partie intégrante de votre processus de candidature et est indispensable. Ne la négligez pas. En suivant ces règles et astuces, vous avez tout ce qu'il faut pour la réussir !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Ingrid

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :