L'Intelligence Artificielle peut-elle faire vaciller les cabinets de conseil ?

  • April 20, 2018

L’Intelligence Artificielle, la robotique, la blockchain... autant de termes pour définir les mutations majeures qui transforment peu à peu le monde du travail et les stratégies de développement des entreprises. Les cabinets de conseil ne sont pas épargnés par cette révolution ! La mutation est amorcée et le changement, nécessaire pour la survie. Les grands cabinets de conseil tels qu’Accenture, BCG, Capgemini Consulting, Deloitte, EY, PwC… ont d'ailleurs déjà créé ou affermi leurs départements « Data Analytics », recrutant à tour de bras Data Scientists, Data Architects et Data Engineers.

Face à des algorithmes sans cesse plus puissants, à des machines capables d’ingérer des quantités inimaginables de données et d’analyser des comportements pour en tirer des conclusions et fournir aux entreprises des axes de développement stratégique, l’Intelligence Artificielle va-t-elle bouleverser le rôle et la place des cabinets de conseil ?

Le monde du consulting face à ses limites. L’IA comme solution ?

Le développement des technologies numériques, ce sont 2,5 trillions d’octets de données qui sont générées chaque jour dans le monde.

Le rôle du consultant est avant tout d’agir auprès des décisionnaires en leur apportant expertise, solutions disruptives et analyses relatives à des situations précises qui peuvent aller de la résolution de problématiques à l’accompagnement à la prise de décisions stratégiques.

Aujourd'hui, des alternatives aux cabinets de conseil apparaissent, effaçant le recours à des intermédiaires et les entreprises se tournent de plus en plus vers de nouvelles façons d’obtenir de l’expertise « on-demand » pour développer leurs projets, notamment en faisant appel à de plus petites structures ou à des consultants indépendants, plus agiles, plus efficaces et moins chers. Ainsi, il est aujourd’hui déjà possible de ne pas faire appel à un cabinet de conseil et d’obtenir directement, malgré cela, une réponse claire, fiable, opérationnelle et experte via différentes propositions innovantes :

  • les plateformes d’Open Innovation tel qu’IdeXlab
  • les plateformes de mise en relation avec des consultants indépendants tel que Colibee
  • les plateformes spécialisées dans la mise en relation d’entreprises avec les meilleurs experts du monde, y compris des personnalités phares de certains secteurs, pour des missions de conseil brèves, le temps d’une visio-conférence, ou plus longues telles que Clarity

Aujourd’hui, avec le développement des technologies numériques, ce sont 2,5 trillions d’octets de données qui sont générées chaque jour dans le monde. Dès lors, comment imaginer que les cabinets de conseils, reposant sur les capacités humaines à analyser les données, conserveront le monopole du Data Driven dont ils jouissent aujourd’hui ?

À lire aussi : Comment les cabinets de conseil se mettent-ils au digital ?

L’IA pour prendre le relais des missions de consulting ?

En termes techniques, l’Intelligence Artificielle se définit par l’utilisation de données numériques innombrables destinées à alimenter les algorithmes associés à des technologies de traitement automatique du langage naturel (traduction et génération automatique de textes, reconnaissance vocale…) et d’apprentissage automatique avec des programmes tels qu’ AlphaGo de Google ou Watson d’IBM.

Les algorithmes d’Intelligence Artificielle sont capables de modéliser les étapes de déduction d’un raisonnement humain. (...) et sont souvent conçus comme des outils stratégiques d’aide à la décision.

Les algorithmes d’Intelligence Artificielle sont capables de modéliser les étapes de déduction d’un raisonnement humain. Ils apprennent par eux-mêmes, évoluent, améliorent leurs performances à mesure qu’ils vont ingérer et analyser de grandes quantités de données collectées. Appelés Machine-learning ou deep learning, ils déterminent des systèmes experts, souvent conçus comme des outils stratégiques d’aide à la décision dans de nombreux secteurs : la banque et la finance, les assurances, les transports et la logistique, l’énergie…

Aujourd'hui, de nombreuses start-up intègrent dès leur phase de lancement des processus impliquant l’Intelligence Artificielle et leurs propres technologies pour planifier leur développement, déterminer la viabilité de leur business plan, organiser leurs actions marketing (CRM), etc. Quant aux PME et TPE, qui n’ont pas toujours les moyens de faire appel à des experts de la gestion d’entreprise, du management, du marketing ou de l’IT, des plateformes d’Intelligence Artificielle low cost créent des marchés entiers. Dès lors, rien ne peut empêcher l’automatisation du recours systématique à l’Intelligence Artificielle pour suppléer le conseil en stratégie, en management ou en organisation.

Aujourd'hui, de nombreuses start-up intègrent dès leur phase de lancement des processus impliquant l’IA pour planifier leur développement et déterminer la viabilité de leur business plan.

Tour d’horizon des 7 outils et plateformes qui ont tout compris au consulting de demain

Des modèles disruptifs du conseil émergent de plus en plus, utilisant tout le potentiel de l’Intelligence Artificielle et pourraient alors bien faire vaciller l’industrie traditionnelle du conseil.

La plus innovante : The Startup Genome Project

Cette plateforme a pour ambitieux projet d’étudier les données produites par des milliers de start-up dans plus de 50 villes dans 28 pays et de modéliser de nombreux écosystèmes entrepreneuriaux à travers le monde pour permettre aux entrepreneurs mais aussi aux institutions publiques, aux mentors, aux investisseurs d’évaluer le potentiel d’une start-up via un certain nombre de critères de performance.

Le plus technique : Mixpanel

Cet outil d’analyse statistique, leader de l’information pour les sociétés web, propose aux entreprises toutes les ressources nécessaires, dont un dashboard clair et ergonomique, pour analyser la data générée par le trafic sur leur site web ou leur application et d’en tirer ainsi les enseignements stratégiques et marketing qui conduiront à des prises de décision.

La plus discrète : Palantir

Entreprise spécialisée dans le Big Data, c’est-à-dire dans la collecte, la cartographie, la visualisation et l’analyse intelligente d’énormes masses de données, Palantir analyse et organise un très grand nombre de bases de données non-structurées sous forme de bases de données personnalisées en fonction de l’intérêt, des enjeux stratégiques et du secteur de l’entreprise concernée.

Le plus Data Mining : Weka

Weka est un logiciel Data Mining disponible en Open Source qui permet d’analyser les données récoltées, d’évaluer les probabilités futures, de mettre en place des perspectives Machine-learning et pour le décisionnaire, de développer des axes de stratégie indispensables.

Le plus avant-gardiste : Sia Partners

Cabinet de conseil en management et stratégie opérationnelle, Sia Partners propose une offre d’accompagnement et de consulting sur les domaines relatifs à l’IA grâce à l’utilisation de 12 « consulting bots », des robots délivrant des solutions personnalisées aux besoins et aux attentes des entreprises.

Le plus prévoyant : BearingPoint

Groupe de conseil en business consulting, BearingPoint a pris une participation majoritaire dans HyperCube, un outil d’IA récompensé par le MIT, qui entend répondre à la problématique de la croissance du nombre de données disponibles, en développant l’analyse très fine d’un grand nombre de données à des fins stratégiques.

Le petit nouveau : Nelson

Cette start-up a misé sur l’Intelligence Artificielle pour créer un « assistant stratégique digital », capable d’apprendre plus vite qu’un consultant et qui entend accompagner les décisionnaires à détecter les opportunités de croissance et les axes de développement stratégique possibles.

Face à des algorithmes sans cesse plus puissants, à des machines capables d’ingérer des quantités inimaginables de données et d’analyser des comportements pour en tirer des conclusions et fournir aux entreprises des axes de développement stratégique, l’Intelligence Artificielle va-t-elle bouleverser le rôle et la place des cabinets de conseil ?

Cabinets de conseil, changez ou tremblez…

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by Alex Knight

Céline

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :