Podcasts, applis... toutes les infos pour apprendre une nouvelle langue

  • April 8, 2018

Au VIIème siècle, Charlemagne déclarait déjà que « connaître une deuxième langue, [c’était] posséder une seconde âme. » L’Empereur lui-même parlait le francique ripuaire (ancêtre de l’allemand), le latin et le grec. Et vous voyez où cela l’a mené ! Et de fait, les nouvelles langues sont le terreau de nombreuses opportunités !

Pourquoi ouvrir son spectre linguistique ?

Vous avez forcément un ami qui adore parler une langue étrangère. Et peut-être êtes-vous dans ce cas aussi. C’est effectivement grisant de se transposer dans une autre culture et de se l’approprier. Il s’agit là d’une motivation-plaisir ou d’une motivation culturelle. Mais vous pouvez avoir de nombreuses autres raisons d’apprendre une nouvelle langue :

Pour rendre votre CV plus attractif auprès des employeurs

Que vous soyiez en poste et souhaitiez évoluer dans votre entreprise, ou que vous recherchiez un emploi, une langue maîtrisée de manière courante est un vrai atout. Que ce soit dans un groupe international ou dans une entreprise plus jeune aux ambitions internationales, vous passerez probablement devant des candidats au CV franco-français. D’ailleurs, plus de 15% des jobs à Paris requièrent une 2ème langue, 10% à l’échelle de la France. En outre, vous décrocherez plus facilement une mutation à l’étranger, si votre plan de carrière est de continuer dans la même entreprise en changeant d’environnement.

Pour augmenter vos capacités cognitives

Passer de votre langue maternelle à une langue étrangère est une prouesse technique pour votre cerveau, qui doit inhiber la pratique de la première pour passer à la seconde. Des études ont mis au jour que les multilingues utilisent cette capacité à se concentrer dans tous les secteurs et ont donc des capacités intellectuelles et d’adaptation accrues. Ils gèrent mieux l’ambiguïté, la contradiction et ont une meilleure capacité de concentration. Ces aptitudes vous serviront donc au travail ou dans votre vie personnelle.

Pour entraîner votre mémoire et vivre mieux, plus longtemps

Il est scientifiquement prouvéque la gymnastique intellectuelle que représente l’apprentissage d’une langue étrangère et le fait d’actionner cette langue retarde de plusieurs années en moyenne l’Alzheimer chez les personnes âgées.

Pour les avantages culturels que cela apporte

Ne jamais être coincé en vacances pour demander son chemin, favoriser les échanges culturels une fois dans le pays, déménager ailleurs sans être perdu… Et évidemment, voir les films et lire les livres en VO, un vrai plaisir ! Bon à savoir : Speekoo est l’outil le plus truffé de références culturelles et il est efficace pour apprendre une langue.

Quelle langue choisir ?

Choisir quelle langue apprendre n’est pas une mince affaire, car vous aurez du travail pour l’apprendre, avant de maintenir le niveau acquis. Mais pas de recette magique, tout dépend de votre objectif. Si vous souhaitez évoluer dans votre emploi (obtenir une promotion, être muté à l’étranger pour accompagner un conjoint ou voyager, être augmenté etc.) : sachez que certaines langues sont prioritaires.

Une étude d’Adzuna a été réalisée en 2017 en se basant sur plus de 850 000 offres d’emploi, pour déterminer quelles langues étaient les plus demandées sur le marché de l’emploi. L’ anglais est sans surprises la plus demandée (pour plus de 86% des offres) et l’allemand la deuxième (pour 7,6% des offres, particulièrement dans le Grand-Est où cette langue est exigée dans 38% des offres d’emploi). Dans le Sud-Ouest, vous pouvez opter plutôt pour l’espagnol, et dans le Sud-Est, pour l’italien… Mais tentez quand même d’avoir des rudiments d’anglais, car il est aujourd’hui incontournable ! Sachez aussi que, quelle qu’elle soit une deuxième langue augmente en moyenne de 19% le salaire de l’employé bilingue !

Vous pouvez aussi prendre en considération les liens de l’entreprise où vous travaillez ou que vous visez, avec certains pays. Il se peut qu’elle fasse du commerce en Asie, au Brésil, avec certains pays d’Afrique… N’hésitez pas alors à apprendre la langue adaptée à votre entreprise et à votre poste.

Une autre stratégie peut être d’apprendre une langue rare, ce qui vous permettra de vous démarquer dans certaines candidatures très spécifiques qui exigent sa maîtrise. Par exemple,si vous voulez travailler dans les institutions européennes, maîtriser une ou deux langues rares peut vous valoir un contrat d’interprète plus que juteux ! Apprendre l’arabe peut vous ouvrir de nombreuses opportunités d’emploi au Moyen-Orient ou en Afrique, car c’est la 5ème langue la plus recherchée par les recruteurs selon les Échos. Le chinois ou le mandarin peut être une bonne idée, si vous faites affaires en Asie ou souhaitez avoir un avantage concurrentiel dans le commerce. Le chinois est considéré actuellement comme la 7ème langue la plus recherchée.

Un petit tip : LingQ regorge de cours très complets et d’exercices en tous genres pour apprendre une langue, et c’est la seule plateforme à proposer des cours sur des langues rares. Envie d’apprendre le coréen ? Vous savez où aller.

Comment apprendre à vitesse grand V ?

Voici quelques conseils pour apprendre le plus vite possible et surtout, être à l’aise durablement !

Écoutez, écoutez, écoutez !

C’est important de vous faire l’oreille pourdistinguer les accents et pouvoir les imiter plus tard, et être plus à l’aise lors de conversations. Vous pouvez parfaitement le faire en écoutant de la musique, ou en regardant un film ou votre série préférée en VO. Si vous optez pour les films ou les séries :

  • Mettez d’abord les sous-titres en français, puis en anglais, puis ôtez-les.
  • Notez les mots que vous apprenez sur un carnet et regarder les régulièrement (les trajets en métro ou en bus sont des moments parfaits pour de petites révisions bi-quotidiennes).

Vous trouverez aussi sur Internet des centaines de vidéos ou de podcasts parfaits pour vous faire l’oreille. Et même à la télévision, avec le programme Learning English de la BBC est gratuit et spécialement conçu pour apprendre la langue de Shakespeare.

Voici quelques podcasts que vous pouvez écouter en anglais (mais beaucoup d’autres seront disponibles dans d’autres langues) :

L’idéal est de vous faire un planning en fonction de vos objectifs : par exemple, un podcast deux fois par semaine et trois films par mois.

Soignez vos bases à coup de cures de vocabulaire et grammaire

Dans toute langue étrangère, vous devrez apprendre les bases pour construire votre apprentissage de manière exponentielle. Vous savez, les fameux verbes irréguliers en anglais, etc.

Vous pouvez le faire dans des livres (on vous conseille le Mot et l’Idée, une valeur sûre pour avoir une très bonne base avec un minimum de bachotage) ou sur Duolingo, Mosalingua, Babbel, en utilisant la Méthode Assimilpour les plus motivés, où vous pourrez aussi vous entraîner avec des exercices.

Un petit truc : si cela ne rentre pas par récitation (oui, ça peut être décourageant), vous apprenez peut-être de manière visuelle ou auditive. Alors soyez malins, sortez les post-its, collez-en partout avec les mots et expressions qui ne rentrent pas, ou enregistrez-vous réciter et écoutez-le pendant votre trajet du matin ou du soir. Aux grands maux, les grands moyens.

Trouvez un buddy pour parler, parler, parler !

Certains d’entre-vous ont peut-être bénéficié du programme Tandem à l’université, pour échanger avec un natif dans sa langue. En entreprise, c’est possible aussi ! Il vous suffit de trouver des collègues étrangers qui aimeraient bien pratiquer le français et qui pourraient vous aider à maîtriser la leur. Pensez à les solliciter, ils seront d’une aide précieuse. Et on parie qu’ils seront ravis de vous donner un coup de main.

Et si aucun collègue n’est dispo tout de suite, sur Busuu, l’un des ténors de l’apprentissage en langues (80 millions d’utilisateurs dans le monde, tout de même), vous pourrez chatter en direct avec des natifs. C’est aussi possible grâce à Hi Utandem, Speaken, Speaking Agency … Il y a du choix. Primsleur vous permettra enfin de vous désinhiber au niveau de la prononciation.

Et si vous voulez carrément avoir un professeur, YES’N’YOU propose des formations sur-mesure pour apprendre une langue qui alternent entre cours en ligne et cours avec un professeur, le tout 100% modulable. Vous pouvez décider à quelle fréquence vous avez besoin de lui.

Profitez de vos voyages pour vous immerger dans la langue

Le must du must, c’est de sauter dans la piscine pour apprendre à nager, ou dit autrement : de pratiquer en situation d’immersion. Si vous avez l’occasion de partir en voyage, même pour un week-end ou une semaine, parlez ! Demandez votre chemin, rencontrez des locaux et faites-leur la conversation.

Deux outils ne sont plus à présenter pour rencontrer des locaux : CouchSurfing et Airbnb. Et si vous n’êtes pas trop timide, un bar fera très bien l’affaire, vous trouverez souvent des gens pour discuter.

En conclusion : faites feu de tout bois ! Plus vous multiplierez les contacts avec la langue que vous voulez apprendre, plus vite vous l’apprendrez. Surtout, écoutez de la musique, lisez le journal ou des livres, rencontrez votre ami qui parle cette langue… Multipliez les occurrences et fixez-vous un objectif quotidien. Et surtout, ne lâchez pas, rappelez-vous pourquoi vous voulez absolument apprendre cette langue !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebookpour recevoir tous nos meilleurs articles dans votre timeline !

Nora Leon

Communications & content manager

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :